← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Chalon-sur-Saône

Le 15 mars 2020, les électeurs de Chalon-sur-Saône se sont rendus dans l'isoloir pour les élections municipales. Seuls 37,36 % des électeurs se sont exprimés, une participation très faible qui pourrait être une conséquence de l'épidémie de coronavirus. La mobilisation des citoyens de la Saône-et-Loire a baissé par rapport à l'élection précédente (72,45 % contre 56,50 % cette année).

Les sièges du conseil sont donnés à 50 % aux candidats qui entrent dans la composition de la liste majoritaire du premier tour, en cas de majorité absolue. L'autre moitié est répartie à la proportionnelle entre l'intégralité des listes au résultat de plus de 5 %.

Quel est le bilan du premier tour des élections municipales 2020 à Chalon-sur-Saône ?

À Chalon-sur-Saône (71), les 43 sièges du conseil ont donc déjà été emportés dès le premier tour des municipales 2020. Gilles Platret, qui emmène la liste des Républicains, s'est distingué au premier tour de ces municipales, avec 52,93 % des suffrages. 34 des nouveaux conseillers municipaux sont tirés de la même liste. On remarque que 13,94 % des votants appuient Mourad Laoues (BIEN VIVRE A CHALON 2020). Les élus de sa liste au conseil municipal sont au nombre de 3. Quelques listes minoritaires remportent cependant un ou plusieurs sièges, notamment celles de Nathalie Leblanc (Cultivons Chalon, 3 sièges), Isabelle Dechaume (CHAQUE JOUR CHALON, 2 sièges) et Alain Rousselot-Pailley (Ensemble Chalon, 1 siège).

Certains citoyens de cette ville ont fait le choix de voter blanc (0,77 %). D'autres ont déposé un bulletin invalide dans les urnes (1,85 %).

C'est maintenant aux nouveaux membres du conseil municipal de désigner un maire parmi eux.

Résultats Chalon-sur-Saône

Abstention : 62.64% Participation : 37.36%
  • 34 élu·e·s
    Gilles Platret
    LLR Les Républicains
    EN AVANT CHALON
    52.93 %
    5007 votes
  • 3 élu·e·s
    Mourad Laoues
    LVEC Europe Ecologie-Les Verts
    BIEN VIVRE A CHALON 2020
    13.94 %
    1319 votes
  • 3 élu·e·s
    Nathalie Leblanc
    LSOC Parti socialiste
    Cultivons Chalon
    12.48 %
    1181 votes
  • 2 élu·e·s
    Isabelle Dechaume
    LDVC Divers centre
    CHAQUE JOUR CHALON
    8.44 %
    799 votes
  • 1 élu·e
    Alain Rousselot-pailley
    LREM La République en marche
    Ensemble Chalon
    6.34 %
    600 votes
  • Franck Diop
    LRN Rassemblement National
    ENSEMBLE POUR CHALON
    3.36 %
    318 votes
  • Pascal Dufraigne
    LEXG Extrême gauche
    LUTTE OUVRIERE - FAIRE ENTENDRE LE CAMP DES TRAVAILLEURS
    2.48 %
    235 votes

Source : Ministère de l'intérieur

  • Détails de la participation

    • 44847 habitants
    • 26001 inscrits
    • Votants9714 inscrits 37.36%
    • Abstentionnistes16287 inscrits 62.64%
    • Votes blancs75 inscrits 0.77%
    • Nombre de sièges pourvus au conseil municipal 43/43

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Le contexte politique dans Chalon-sur-Saône

Le renouvellement du conseil municipal dans les communes françaises va s'organiser lors des 15 et 22 mars 2020. Vous aimeriez savoir qui se présente dans votre ville ? Vous trouverez sur cette page les candidats de Chalon-Sur-Saône.

Les Municipales 2020 arrivant, quels sont les candidats à se présenter à Chalon-Sur-Saône ?

Les candidatures dans le cadre des élections municipales 2020 devaient être déposées avant le 27 février. Par conséquent, les candidats retenus de Chalon-Sur-Saône sont les suivants. Bien installé dans son fief de Chalon-Sur-Saône, Gilles Platret, soutenu par les Républicains, est candidat à sa réélection à la mairie avec la liste EN AVANT CHALON. Alain Rousselot-Pailley sera dans la course à la mairie en tant que tête de liste d'Ensemble Chalon et sera le représentant de la République en marche. Autres choix possibles pour les citoyens : Franck Diop du Rassemblement National, tête de liste de "ENSEMBLE POUR CHALON", Nathalie Leblanc du Parti Socialiste, tête de liste de "Cultivons Chalon", Isabelle Dechaume du Centre, tête de liste de "CHAQUE JOUR CHALON", Pascal Dufraigne de l'Extrême gauche, tête de liste de "LUTTE OUVRIERE - FAIRE ENTENDRE LE CAMP Des TRAVAILLEURS" et Mourad Laoues d'Europe Ecologie-Les Verts, tête de liste de "BIEN VIVRE A CHALON 2020".

Chalon-sur-Saône : quels sont les enjeux des Municipales ?

Afin d'élire un nouveau conseil municipal, les habitants de Chalon-sur-Saône iront, les 15 et 22 mars 2020, aux bureaux de vote, pour les élections municipales 2020. Quelles conditions faut-il réunir pour voter à ces élections ? Il convient d'être majeur, habiter ou payer ses impôts dans la commune, être inscrit sur les listes électorales et être français ou ressortissant de l'Union européenne.

Compte-rendu des Municipales de 2014

Afin de désigner les membres du conseil municipal, les citoyens de Chalon-sur-Saône, les 23 et 30 mars 2014, sont passés par un scrutin proportionnel de liste.
La plupart des villes françaises, comme la municipalité de Chalon-sur-Saône, penchaient pour la droite. Sur les 43 sièges à pourvoir, la liste de la Droite TOUS POUR CHALON en avait remporté 34, avec un résultat de 52,38 %, obtenu au premier tour. Battue pour la première place, la liste CHALON LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE se classait deuxième et récoltait 7 sièges, nuançant la tendance évoquée précédemment.
En général assez élevée, la participation était en légère baisse, par rapport à 2008. En effet, elle était de 57,04 % alors qu'aux dernières élections municipales le taux de participation atteignait 56,2 %.

Une tendance identique s'est-elle affirmée lors de la dernière élection ?

D'un scrutin à l'autre, les tendances sont parfois identiques, en particulier dans le cas des élections présidentielles de 2017. 19,7 % : c'est le score du premier tour de François Fillon (Les Républicains), derrière Emmanuel Macron (En marche !) d'une part, et Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) d'autre part, qui ont emporté respectivement 24,89 % et 21,18 % des votes. Le choix s'est fait au deuxième tour : les résidents de Chalon-sur-Saône ont choisi Emmanuel Macron à 70,57 %. 18 697 électeurs de Chalon-sur-Saône se sont déplacés, ce qui revient à 71 % de la population.
Parmi les listes en position de faveur à l'issue des Européennes 2019, on peut citer La République en Marche avec Renaissance (22,61 %) et Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) (20,31 %).
Il sera pertinent d'étudier cette évolution aux élections municipales 2020 pour évaluer sa portée.

Chalon-sur-Saône : les données clefs

Immigration, santé, scolarisation, chômage... tels sont les chiffres dont l'examen permet de cerner l'environnement d'une municipalité, avant l'élection municipale.

Que pourrait-on dire sur les habitants de la ville de Chalon-sur-Saône ?

Chalon-sur-Saône, cette commune de Saône-et-Loire, est peuplée de 45 096 personnes. Aux côtés de Saint-Marcel, Marnay ou La Charmée, Chalon-sur-Saône fait partie de l'agglomération transfrontalière de la Communauté d'Agglomération Le Grand Chalon. Plus de 2 310 Chalonnais étaient étudiants en 2015. Les résidents sont peu âgés : la majorité a entre 25 et 54 ans et 20,55 % des habitants ont entre 15 et 24 ans. Assez élevée, la part d'immigration représente 12,54 % des individus vivant à Chalon-sur-Saône.

Comment pourrait-on définir le niveau de vie sur la ville de Chalon-sur-Saône ?

Les données qui suivent présentent le portrait des actifs à Chalon-sur-Saône. 46,20 %, c'est le pourcentage des travailleurs à Chalon-sur-Saône. Près de 20 763 Chalonnais travaillent, parmi lesquels 56,47 % comme professions intermédiaires et employés. La commune chalonnaise est impactée par le chômage (autour de 20 % de la population en âge de travailler). Plus de la moitié des habitants au chômage sont des hommes.
En 2014, le revenu fiscal médian atteint plus de 20 000 € en France. Il s'élevait à 17 879 € à Chalon-sur-Saône en 2016. Les revenus des Chalonnais sont moins élevés que la moyenne nationale. La fracture sociale est significative à Chalon-sur-Saône, où le taux de pauvreté s'élève à 22 %. Si la portion des habitants les plus riches touche environ 32 243 € par an, les plus démunis – avec une majorité de personnes âgées de plus de 75 ans – déclarent percevoir en moyenne 9 602 €.
Le marché immobilier d'une ville est fréquemment pris comme un indicateur adéquat du niveau de vie de cette dernière. Les chiffres les plus étudiés sont alors le statut d'occupation (locataires ou propriétaires), le type de bien (maisons ou appartements) ou encore la surface de ceux-ci. Environ 10 % des locataires chalonnais résident dans un appartement HLM de 3 pièces, quand presque 10 % se révèlent locataires d'appartements non HLM de 2 pièces. 8 % des Chalonnais sont propriétaires d'un appartement de 3 pièces tandis qu'ils s'avèrent 8 % à avoir investi dans un appartement de 4 pièces.

Niveau établissements scolaires, hôpitaux et cadre... Fait-il bon vivre à Chalon-sur-Saône ?

Remarque : les équipements chalonnais (hôpitaux, gares, écoles...) ne manquent pas dans la commune. Si l'on réunit les infrastructures de santé intra-muros : il existe 28 urgences, maternités ou pharmacies. Avec 7 886 enfants (de 0 à 15 ans), on peut dire que les familles sont assez nombreuses dans la commune en comparaison avec son nombre total d'habitants. On y trouve 11 crèches et 52 établissements scolaires. La gare de Chalon-sur-Saône : ce sont plus d'un million de passagers qui empruntent ses quais chaque année.
Il est important de se renseigner sur les principaux indices de pollution. Quelle est la qualité de l'eau à Chalon-sur-Saône ? L'observatoire national de l'eau indique qu'elle se révèle à 100 % conforme.