← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Paris - 3e arrondissement

C'est ce 15 mars 2020 que se sont déroulées les élections municipales dans le 3ème arrondissement de Paris. Avec un taux de participation de 45,90 %, il est possible de remarquer que les électeurs du 3ème arrondissement de Paris se sont peu rendus dans l'isoloir, une faible mobilisation qui pourrait trouver sa source dans l'épidémie de coronavirus actuelle. Dans le département de Paris, le taux de participation des citoyens à l'élection a baissé en regard du scrutin précédent : 57,06 % contre 43,02 % cette année.

Il faut obtenir au moins 10 % des votes exprimés pour rester présent au deuxième tour. La liste qui reçoit la majorité absolue des voix exprimées emporte 50 % des sièges, le reste est distribué de manière proportionnelle parmi l'ensemble des listes ayant reçu plus de 5 % des suffrages.

Dans le 3ème arrondissement de Paris, quelles listes sont favorites du 1er tour des élections municipales 2020 ?

En récoltant 33,72 % des votes, Ariel Weil de la liste de l'Union de la Gauche se retrouve en tête du 1er tour des élections municipales. Concernant Pacôme Rupin (ENSEMBLE POUR PARIS AVEC AGNES BUZYN), il obtient 21,07 % des voix. Au premier tour des élections, Aurélien Véron (l'Union de la Droite) a récolté 20,48 % des votes. Cela lui permet d'accéder au second tour avec Ariel Weil et Pacôme Rupin.

Les habitants se sont mobilisés en plus bas nombre pour les autres listes dans cette commune. On peut entre autres mentionner les listes de Raphaëlle Rémy-Leleu (Europe Ecologie-Les Verts, 10,38 %), Anne Lebreton (Centre, 7,99 %), Patricia Pol (La France insoumise, 2,48 %), Michaël Bullara (Droite, 1,37 %) et Christiane Chavane (Rassemblement National, 1,10 %). Peu d'habitants de la commune - pas plus de 1 % - ont choisi les listes de Singrid Campion (Divers), Olivia Lewi (Extrême gauche) et Christophe Berkani (Divers).

Alors que 0,69 % des bulletins déposés dans les urnes de l'arrondissement étaient invalides, 0,47 % des votes étaient des votes blancs.

Le 16 mars 2020, entre deux tours, le gouvernement a décidé de repousser le second tour des élections municipales dans les lieux où il devait avoir lieu, comme le 3ème arrondissement de Paris, à cause de l'épidémie de coronavirus touchant le pays. Aucune date de report n'a été confirmée pour le moment.

Résultats Paris - 3e arrondissement

Abstention : 54.1% Participation : 45.9%
  • Ballotage
    Ariel Weil
    LUG Union de la gauche
    ANNE HIDALGO, PARIS EN COMMUN
    33.72 %
    10038 votes
  • Ballotage
    Pacôme Rupin
    LUC Union du centre
    ENSEMBLE POUR PARIS AVEC AGNES BUZYN
    21.07 %
    6271 votes
  • Ballotage
    Aurélien Véron
    LUD Union de la droite
    ENGAGÉS POUR CHANGER PARIS, AVEC RACHIDA DATI
    20.48 %
    6096 votes
  • Ballotage
    Raphaëlle Rémy-leleu
    LVEC Europe Ecologie-Les Verts
    L'ÉCOLOGIE POUR PARIS CENTRE AVEC DAVID BELLIARD
    10.38 %
    3090 votes
  • Anne Lebreton
    LDVC Divers centre
    LE NOUVEAU PARIS CENTRE
    7.99 %
    2379 votes
  • Patricia Pol
    LFI La France insoumise
    décidons paris centre
    2.48 %
    739 votes
  • Michaël Bullara
    LDVD Divers droite
    PARIS AU COEUR - LIBRES !
    1.37 %
    410 votes
  • Christiane Chavane
    LRN Rassemblement National
    AIMER PARIS
    1.1 %
    328 votes
  • Singrid Campion
    LDIV Divers
    LIBERONS PARIS 1
    0.57 %
    172 votes
  • Olivia Lewi
    LEXG Extrême gauche
    LUTTE OUVRIÈRE - FAIRE ENTENDRE LE CAMP DES TRAVAILLEURS
    0.43 %
    130 votes
  • Christophe Berkani
    LDIV Divers
    PARI(S) CITOYEN
    0.36 %
    109 votes

Source : Ministère de l'intérieur

  • Détails de la participation

    • 36358 habitants
    • 65595 inscrits
    • Votants30110 inscrits 45.9%
    • Abstentionnistes35485 inscrits 54.1%
    • Votes blancs141 inscrits 0.47%
    • Nombre de sièges pourvus au conseil municipal 0/24

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Le contexte politique dans Paris - 3e arrondissement

Le renouvellement du conseil municipal dans toutes les communes françaises aura lieu les 15 et 22 mars 2020. Pour simplifier vos recherches, voilà la liste des candidats du 3ème arrondissement de Paris.

Quels candidats sont dans la course aux élections municipales 2020 pour le 3ème arrondissement de Paris ?

Pour soumettre sa candidature aux Municipales 2020, les candidats avaient jusqu'au 27 février. Voici les prétendants à la mairie du 3ème arrondissement de Paris. Raphaëlle Rémy-Leleu, tête de liste de L'ÉCOLOGIE POUR PARIS CENTRE AVEC DAVID BELLIARD et affiliée à Europe Ecologie-Les Verts, se présente. Les autres prétendants à la mairie sont Pacôme Rupin de l'Union du Centre, tête de liste de "ENSEMBLE POUR PARIS AVEC AGNES BUZYN", Patricia Pol de la France insoumise, tête de liste de "décidons paris centre", Aurélien Véron de l'Union de la Droite, tête de liste de "ENGAGÉS POUR CHANGER PARIS, AVEC RACHIDA DATI", Christiane Chavane du Rassemblement National, tête de liste de "AIMER PARIS", Olivia Lewi de l'Extrême gauche, tête de liste de "LUTTE OUVRIÈRE - FAIRE ENTENDRE LE CAMP Des TRAVAILLEURS", Christophe Berkani et Singrid Campion de la nuance "Divers", têtes de liste de "PARI(S) CITOYEN" et "LIBERONS PARIS 1", Ariel Weil de l'Union de la Gauche, tête de liste de "ANNE HIDALGO, PARIS EN COMMUN", Anne Lebreton du Centre, tête de liste de "LE NOUVEAU PARIS CENTRE" et Michaël Bullara de la Droite, tête de liste de "PARIS AU COEUR - LIBRES !".

Paris centre (ex 1er, 2e, 3e, 4e arrondissements)

Qui sont les maires des quatre premiers arrondissements de Paris ?

Pour la première fois en 2020, un seul maire est élu dans les quatre premiers arrondissements parisiens qui fusionnent à cette occasion et sont dénommés "Paris centre". En 2014, les maires sortants de ces quatre arrondissements ont tous été réélus : c'est Jean-François Legaret (UMP) qui s'est imposé dans le 1er arrondissement de Paris ; Jacques Boutault (EELV) dans le 2e ; le socialiste Pierre Aidenbaum dans le 3e ; et Christophe Girard (PS) dans le 4e. Ce dernier a été remplacé par le socialiste Ariel Weil en 2017 après avoir été nommé adjoint à la Culture d'Anne Hidalgo.

Les maires des anciens arrondissements se représentent-ils ?

Le maire du 1er arrondissement, Jean-François Legaret, désormais ex-élu les Républicains, se représente, cette fois sous les couleurs de "100% Paris", un groupe créé en juin 2019 par le député de centre-droit, Macron-compatible, Pierre-Yves Bournazel. Ariel Weil se représente également sous les couleurs de “Paris en commun”, les listes soutenant Anne Hidalgo. L'ancienne journaliste Audrey Pulvar va occuper la seconde place sur la liste socialiste. L’actuel maire PS du 3e arrondissement, Pierre Aidenbaum, sera en troisième position sur cette liste. Le maire écologiste du 2e arrondissement, Jacques Boutault, se présente en deuxième position derrière Raphaëlle Remy-Leleu sur la liste “L’écologie pour Paris”, qui soutient David Belliard. Ils seront face à des candidats Les Républicains et La République en marche ou encore à ceux des listes de Cédric Villani et de Gaspard Gantzer. C’est la mairie du 3e arrondissement qui a été choisie pour devenir celle de “Paris centre”.

Comment ont voté les quatre premiers arrondissements lors des européennes de 2019 et lors de la présidentielle de 2017 ?

Lors des élections européennes de mai 2019, la liste LREM portée par Nathalie Loiseau est arrivée en tête dans les quatre premiers arrondissements (avec respectivement 28,29% dans le 1er ; 39,26% dans le 2e ; 37,75% dans le 3e ; 38,09% dans le 4e). Dans les quatre arrondissements, Yannick Jadot, pour Europe Ecologie-Les Verts s'est placé en deuxième place ( 14,22% ; 22,7 % ; 23,35 % ; 19,69 %). Lors du second tour de la présidentielle, c'est Emmanuel Macron qui s'est très largement imposé dans les quatre premiers arrondissements de Paris face à Marine Le Pen : 89,05 % pour le candidat En Marche ! contre 10,95% pour la représentante du Front national dans le 1er arrondissement. Dans le 2e arrondissement, Emmanuel Macron réalise le score de 92,61% face à Marine Le Pen (7,39%). Même score écrasant pour le chef de l'Etat (93,41% contre 6,59%) dans le 3e arrondissement. Et le scénario se reproduit dans le 4e : Emmanuel Macron réunit 90,49% des suffrages face à Marine Le Pen (9,51%).

Comment sont élus les conseillers municipaux ?

A partir de l’élection de 2020, Paris ne comptera plus que 17 secteurs après la fusion administrative des quatre premiers arrondissements. Chaque secteur représente une "mini-élection" et envoie un certain nombre d'élus au conseil municipal qui compte au total 163 membres. Un nombre inchangé par rapport aux dernières élections, y compris concernant le secteur “Paris centre” qui enverra huit élus, soit la somme des conseillers anciennement désignés par les quatre premiers arrondissements de Paris. Dans chaque secteur, les conseillers municipaux sont désignés comme lors d'une élection municipale classique. La liste atteignant la majorité absolue au premier tour, ou arrivant en tête au second, remporte d'office la moitié des sièges à pourvoir. La moitié restante est partagée à la proportionnelle entre toutes les listes ayant dépassé les 5%, y compris celle arrivée en tête.

Comment se passe l'élection du ou de la maire de Paris ?

Une fois élus, les conseillers municipaux de Paris désignent le ou la maire de Paris, entre le vendredi et le dimanche suivant les élections. Il s'agit d'un vote à la majorité absolue. Cependant, si aucun candidat n’obtient la majorité absolue après deux tours de scrutin, un troisième tour à la majorité relative est organisé.

A quoi sert le conseil d'arrondissement ?

Les électeurs choisissent des conseillers d'arrondissement en même temps que les conseillers municipaux. Ils figurent sur les mêmes listes. Ces derniers désignent ensuite en leur sein le maire d'arrondissement. Les conseils d’arrondissement ont surtout un rôle consultatif pour toutes les affaires concernant leur territoire. Ils possèdent toutefois un pouvoir de décision sur l'équipement.

Quelques informations sur le 3ème arrondissement de Paris

Mobilité, écologie, sécurité et accès aux soins sont les principaux enjeux socio-économiques au 3ème arrondissement de Paris pour les municipales qui se tiendront les 15 et 22 mars prochains.

Tout ce qu'il y a à connaître concernant le profil des habitants du 3ème arrondissement de Paris

Si 16,59 % des habitants ont entre 15 et 24 ans, la majorité de la population a entre 25 et 54 ans. Les résidents sont peu âgés. La proportion des résidents issus de l'immigration est très élevée (20,08 %). C'est un bon indicateur du niveau de multiculturalisme au sein du 3ème arrondissement de Paris.

Un aperçu du niveau de vie des résidents du 3ème arrondissement de Paris

Les Français ont déclaré des revenus de plus de 20 000 € en moyenne au cours de l'année 2014. Revenus bien plus élevés que le 3ème arrondissement de Paris : les habitants ont en effet perçu un revenu médian de 31 333 € durant l'année 2016. 681 foyers imposables avaient à s'acquitter de l'impôt sur la fortune immobilière en 2018, avec un patrimoine moyen annoncé de plus de 2,5 millions d'euros.
Quant au marché immobilier, les chiffres qui suivent en sont un bon marqueur. Si la location a beaucoup de succès sur le 3ème arrondissement de Paris, on peut remarquer que les locataires portent plus leur choix sur des appartements non HLM de 2 pièces dans moins de 15 % des cas, ainsi que pour 12 % sur des appartements non HLM d'une pièce. Les habitants s'avèrent 8 % à être en possession d'un appartement de 3 pièces et moins de 10 % un appartement de 2 pièces.

Le 3ème arrondissement de Paris : y vit-on bien ?

Afin de répondre aux attentes des résidents du 3ème arrondissement de Paris, il est indéniable que les infrastructures sont assez nombreuses, si on examine les équipements essentiels à la qualité de vie (hôpitaux, gares, écoles...). Si nécessaire, 23 urgences, maternités ou pharmacies sont prêts à vous accueillir intra-muros. Il y a 4 017 enfants en âge d'aller à l'école dans l'arrondissement, on retrouve donc peu de familles (par rapport au nombre total d'habitants), et on compte ​17 crèches ainsi que ​24 établissements scolaires.