← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Trans

C'est le 15 mars 2020 qu'ont eu lieu les élections municipales à Trans. 64,77 % des citoyens ont voté lors du premier tour des municipales. En 2014 ils étaient 78,41 %, ce qui équivaut à une baisse de -13,64 points. Le taux de participation des résidents de la Mayenne a baissé en comparaison avec celui de l'élection précédente (71,07 % contre 52,38 % cette année).

Afin qu'un candidat soit à même d'accéder à une place au conseil municipal, il se doit d'emporter au moins la moitié des voix et plus de 25 % des votes des inscrits.

Premier tour des municipales 2020 à Trans : quels sont les résultats ?

Les 11 membres du conseil municipal de Trans (53) ont donc déjà été désignés dès le 1er tour des élections municipales 2020. Anaïs Grémont est parvenue en tête du 1er tour des élections municipales en remportant 97,36 % des suffrages exprimés. On compte 96,49 % des électeurs portant leur vote sur Lionel Briffault et Hervé Rondeau. Ce tour a aussi permis à certains candidats, notamment Bruno Besnier (93,85 %), Stéphanie Guibert (93,85 %), Dominique Lautru (93,85 %), Maryse Hiron (92,10 %), David Connard (91,22 %), Didier Melot (91,22 %), Alain Lemaitre (89,47 %) et Sandrine Plard (85,08 %), d'obtenir des scores élevés.

L'élection du maire suit celle des nouveaux conseillers municipaux. Il est du reste choisi parmi ces derniers, ainsi que par eux.

Résultats Trans

Abstention : 35.23% Participation : 64.77%
  • Anaïs GRÉMONT
    97.36 %
    111 votes
  • Lionel BRIFFAULT
    96.49 %
    110 votes
  • Hervé RONDEAU
    96.49 %
    110 votes
  • Bruno BESNIER
    93.85 %
    107 votes
  • Stéphanie GUIBERT
    93.85 %
    107 votes
  • Dominique LAUTRU
    93.85 %
    107 votes
  • Maryse HIRON
    92.1 %
    105 votes
  • David CONNARD
    91.22 %
    104 votes
  • Didier MELOT
    91.22 %
    104 votes
  • Alain LEMAITRE
    89.47 %
    102 votes
  • Sandrine PLARD
    85.08 %
    97 votes

Source : Ministère de l'intérieur

  • Détails de la participation

    • 231 habitants
    • 176 inscrits
    • Votants114 inscrits 64.77%
    • Abstentionnistes62 inscrits 35.23%
    • Votes blancs0 inscrits 0%

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Le contexte politique dans Trans

Pour les élections des 15 et 22 mars 2020, les communes françaises seront appelées à voter pour leurs nouveaux conseillers municipaux. Si, pour les communes de plus de 1 000 habitants, le scrutin de liste est la règle, la procédure est différente pour les villes moins peuplées, qui fonctionnent quant à elles sur le principe du scrutin plurinominal, un système qui donne la possibilité aux citoyens de sélectionner directement des candidats parmi tous ceux qui se sont déclarés.

Municipales 2020 à Trans : les candidats

Lors du premier tour des élections municipales 2020, vous aurez le choix entre les candidats qui suivent. Hervé Rondeau, maire de Trans, présente sa candidature pour un nouveau mandat. Bruno Besnier se présente aux élections municipales 2020. Lionel Briffault, David Connard, Anaïs Grémont, Stéphanie Guibert, Maryse Hiron, Dominique Lautru, Alain Lemaitre, Didier Melot et Sandrine Plard seront également candidats aux prochaines élections.
Rappel : afin d'être élus au premier tour, les candidats devront obtenir une majorité absolue, à la condition que plus du quart des habitants enregistrés sur les listes électorales aient voté pour eux. Pour être élus lors de l'éventuel second tour et prétendre à l'un des 11 sièges à pourvoir, ils devront atteindre une majorité relative.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Trans ?

À l'issue des élections municipales 2020 (les 15 et 22 mars 2020), la ville de Trans disposera d'un nouveau conseil municipal. Si vous êtes français ou ressortissant de l'UE et si vous habitez ou payez des impôts dans cette commune, vous êtes alors appelé aux urnes. Il faut cependant que vous soyez majeur, que vous bénéficiiez de vos droits civiques et soyez inscrit sur les listes électorales.

Tendances des élections municipales 2014

Quel scrutin pour les villes de moins de 1000 habitants ? La réponse est le scrutin plurinominal avec panachage. Lors des municipales, les électeurs de ces municipalités votent pour plusieurs candidats en même temps et peuvent également choisir des membres de deux listes différentes.
Le conseil municipal était constitué le 23 mars 2014 : les résidents de la commune de Trans avaient désigné dès le soir du premier tour 11 membres de ce dernier. Les candidats David Connard et Fabrice Blanc, avec Bruno Besnier, Irma Piednoir, Alain Lemaitre, Hervé Rondeau mais aussi Maryse Hiron et Didier Melot à leurs côtés, étaient chargés, par les habitants de la commune, de diriger la commune.
On compte 138 électeurs pour 176 présents sur les listes électorales. On observe ici une forte baisse du taux de participation si l'on fait un comparatif avec celui de 2008 (81,91 %) aux précédentes élections municipales.

Les dernières élections révélaient-elles les mêmes résultats ?

On relève plusieurs élections depuis les élections municipales, sachant que les Présidentielles ont eu lieu en 2017. Si on analyse le résultat du premier tour des précédentes élections présidentielles à Trans, le bilan qui en ressort indique que les scores étaient différents de ceux répertoriés au niveau du pays.
Les élections du premier tour permettent d'établir les scores suivants : 46,15 % pour François Fillon (Les Républicains), 17,31 % pour Emmanuel Macron (En marche !) et, derrière dans les résultats, 16,67 % pour Marine Le Pen (Front national). Avec 73,98 % des voix, Emmanuel Macron s'est imposé pour le deuxième tour à Trans. Le nombre de votants parmi les habitants de Trans atteignait 143 au second tour, soit 78,57 % de participation.
La République en Marche avec Renaissance d'un côté, et l'Union de la Droite et du Centre de l'autre avaient respectivement obtenu 26,67 % et 20,95 % des votes aux Européennes 2019.

Quelques informations sur Trans

Mobilité, écologie, sécurité et accès aux soins sont les principaux objectifs socio-économiques à Trans pour les municipales qui se tiendront les 15 et 22 mars prochains.

Portrait : la population de Trans

Trans, avec ses 232 résidents, est une ville de Mayenne. À l'aide de la Communauté de Communes des Coëvrons, qui assure une continuité entre les communes voisines, Trans échange aisément avec Vimarcé, La Bazouge-des-Alleux ou également Sainte-Suzanne-et-Chammes. La population reste globalement peu âgée (la majorité a entre 25 et 54 ans et 21,99 % ont entre 55 et 64 ans). Les chiffres de l'immigration à Trans sont peu élevés, avec 4,87 % d'immigrés.

Voici des statistiques permettant d'avoir une idée du niveau de vie à Trans

Les données suivantes permettent de se faire une idée de l'emploi à Trans. Les actifs représentent 50 % de la population. Plus de 115 habitants travaillent. Pour ce qui est des statuts, 61,90 % de cette population sont des ouvriers et employés. La commune est concernée par le chômage (8 % de la population en âge de travailler). Plus de la moitié des habitants à la recherche d'un travail sont des femmes.
Les chiffres indiquent qu'en termes de niveau de vie Trans est similaire à la moyenne nationale. Les revenus moyens des habitants de la commune sont de 18 589 € par an en 2016. Le revenu médian en France s'élevait à 20 000 € en 2014.
Pour compléter cette analyse du niveau de vie, il se révèle utile de regarder les données du marché immobilier. Les résidents louent plus volontiers les appartements non HLM de 4 pièces (plus de 3 %) ainsi que les maisons non HLM de 4 pièces (plus de 3 %). Votre commune enregistre un pourcentage de propriétaires d'environ 25 % pour les maisons de 6 pièces contre un peu plus du tiers possédant des maisons de 5 pièces.

Établissements scolaires, hôpitaux, cadre... Comment vit-on à Trans ?

Différents chiffres sont à disposition pour estimer la qualité de vie dans une commune. Parmi ces derniers, on compte le nombre d'équipements rapporté au nombre d'habitants au kilomètre carré. Cet indicateur est idéal pour représenter la capacité de la ville à satisfaire les besoins de ses habitants. À Trans, les infrastructures manquent un peu. Il y a 35 enfants, âgés de ​0 à 15 ans à Trans, et donc un assez grand nombre de familles (par rapport au nombre total de résidents).
L'aménagement du territoire et les services publics sont des critères à prendre en compte pour le choix d'un lieu de vie. La pollution aussi. L'eau répond-elle aux critères de qualité ? L'observatoire national de l'eau annonce qu'à Trans, l'eau est à 100 % conforme tant au niveau microbiologique que physico-chimique.