← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Ménil

Les électeurs de Ménil se sont déplacés le 15 mars 2020 afin de voter lors des élections municipales. 51,86 % des citoyens se sont exprimés au premier tour des élections municipales, par rapport à 71,85 % en 2014. On remarque de ce fait une baisse de -19,99 points de la participation. Le taux de participation des résidents de la Mayenne a baissé en comparaison avec celui de l'élection précédente (71,07 % contre 52,38 % cette année).

Un candidat a obtenu plus de 50 % des votes et au moins 25 % des voix des inscrits ? Il va donc siéger au conseil municipal.

Élections municipales 2020 : qui est en tête à la suite du 1er tour à Ménil ?

Les 15 membres du conseil municipal de Ménil (53) ont donc déjà été élus dès le 1er tour des municipales 2020. Résultats du 1er tour des élections municipales : Jean-Philippe Joussemet est en tête avec 94,31 % des suffrages. Les chiffres nous indiquent qu'Olivier Duval a le soutien de 93,11 % des votants. Valérie Alix s'est distinguée à l'issue du premier tour, récoltant 92,81 % des voix et remportant ainsi la troisième place. D'autres candidats élus ont aussi été cautionnés par les électeurs, comme le démontrent les scores élevés de Jean-Claude Lemoine (92,21 %), Alain Moussay (91,61 %), Séverine Bameule (91,31 %), Frédéric Didier (91,31 %), Arnaud Houllegatte (91,31 %), Dimitri Boiron (91,01 %), Mélinda Boutier (91,01 %), Sylvie Thuau (90,71 %), Laëtitia Ruault (89,82 %), Patrick Mouche (86,52 %), Patricia Bresteaux (84,13 %) et Didier Trouillet (80,83 %).

Dans ce village, les bulletins blancs constituent 1,44 % et les bulletins invalides 2,59 % des suffrages.

Le prochain maire doit à présent être désigné par et parmi les conseillers municipaux.

Résultats Ménil

Abstention : 48.14% Participation : 51.86%
  • Jean-Philippe JOUSSEMET
    94.31 %
    315 votes
  • Olivier DUVAL
    93.11 %
    311 votes
  • Valérie ALIX
    92.81 %
    310 votes
  • Jean-Claude LEMOINE
    92.21 %
    308 votes
  • Alain MOUSSAY
    91.61 %
    306 votes
  • Séverine BAMEULE
    91.31 %
    305 votes
  • Frédéric DIDIER
    91.31 %
    305 votes
  • Arnaud HOULLEGATTE
    91.31 %
    305 votes
  • Dimitri BOIRON
    91.01 %
    304 votes
  • Mélinda BOUTIER
    91.01 %
    304 votes
  • Sylvie THUAU
    90.71 %
    303 votes
  • Laëtitia RUAULT
    89.82 %
    300 votes
  • Patrick MOUCHE
    86.52 %
    289 votes
  • Patricia BRESTEAUX
    84.13 %
    281 votes
  • Didier TROUILLET
    80.83 %
    270 votes
  • Philippe MAS
    21.25 %
    71 votes

Source : Ministère de l'intérieur

  • Détails de la participation

    • 969 habitants
    • 671 inscrits
    • Votants348 inscrits 51.86%
    • Abstentionnistes323 inscrits 48.14%
    • Votes blancs5 inscrits 1.44%

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Le contexte politique dans Ménil

Les communes françaises devront élire leurs nouveaux conseillers municipaux au cours des élections des 15 et 22 mars 2020. Dans les communes de moins de 1 000 habitants, on peut voter directement pour des candidats et non une liste.

Qui sera en lice à Ménil pour les Municipales 2020 ?

Pour le premier tour des Municipales 2020, vous pourrez choisir entre les candidats qui suivent. La mairie de Ménil, tenue par Patricia Bresteaux, voit sa maire se présenter à sa réélection. Valérie Alix se présente en tant que candidate. Autres choix possibles pour les citoyens : Séverine Bameule, Dimitri Boiron, Mélinda Boutier, Frédéric Didier, Olivier Duval, Arnaud Houllegatte, Jean-Philippe Joussemet, Jean-Claude Lemoine, Philippe Mas, Patrick Mouche, Alain Moussay, Laëtitia Ruault, Sylvie Thuau et Didier Trouillet.
À noter : les candidats se retrouvent élus au premier tour dans le cas où ils atteignent la majorité absolue, mais à condition que plus du quart des citoyens inscrits sur les listes aient voté pour eux. Concernant le second tour, si celui-ci a lieu, les candidats devront remporter une majorité relative pour pouvoir être élus et prétendre à l'un des 15 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Ménil ?

La ville de Ménil choisira un nouveau conseil municipal à l'occasion des élections municipales 2020, qui se tiendront les 15 et 22 mars 2020. Seuls les individus français ou ressortissants de l'UE pourront voter lors de ces élections. Il faudra aussi s'acquitter de ses impôts ou habiter dans la commune, et être inscrit sur les listes électorales. Pour cela, on doit avoir plus de 18 ans.

Retour sur les élections municipales de 2014 : à quoi ressemblaient-elles ?

Lors des élections municipales, les scrutins s'adaptent aux communes. En effet, les électeurs des communes de moins de 1000 habitants bénéficient d'un scrutin plurinominal avec panachage, c'est-à-dire qu'ils ont la possibilité de voter pour plusieurs membres en même temps et également pour des candidats de deux listes différentes.
À Ménil, les habitants avaient désigné 15 membres du conseil municipal dès le soir du premier tour, le 23 mars 2014. Pour épauler Fabrice Daccord et Patricia Bresteaux dans leurs tâches, les Ménilois avaient pu miser sur Noël Cadorel, Philippe Hourdin, Raynald Ricous, Patrick Mouche mais aussi Mélinda Boutier et Anne Delcroix.
Une tendance est ressortie aux élections : d'assez nombreux citoyens (483 participants pour 689 inscrits) sont partis placer leur vote dans l'urne. Ce taux de participation indique une forte baisse en regard des élections municipales de 2008 où il affichait 74,93 %.

La tendance était-elle la même à l'occasion des dernières élections ?

Il y a eu plusieurs scrutins depuis les précédentes Municipales. Concernant les dernières Présidentielles, elles se sont déroulées en 2017. Au premier tour des précédentes élections présidentielles, les scores sur la municipalité de Ménil étaient différents de ce qui a été recensé au niveau national.
Résultats du premier tour : François Fillon (Les Républicains) de même qu'Emmanuel Macron (En marche !), en tête avec respectivement 32,47 % et 25,43 % des voix. Derrière, Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) a réuni 17,18 % des votes. Le second tour a donné lieu à un choix majoritaire des résidents de Ménil pour Emmanuel Macron, qui a récolté 73,79 % des votes. Au second tour, il y a eu 568 votants, ce qui constitue 82,92 % des habitants de Ménil. En 2012, ils étaient 86,11 % à se déplacer, soit une évolution différente de celle constatée dans le pays (-5,8 points).
Les résultats des élections européennes de 2019 ont avantagé Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) (18,58 %), et notamment La République en Marche avec Renaissance (24,32 %).

Ménil : les données clefs

Le conseil municipal de Ménil, qui sera désigné lors des municipales des 15 et 22 mars prochains, devra identifier le contexte socio-économique local (écologie, accès aux soins, mobilité...).

Quel est le profil des résidents de Ménil ?

Ménil, cette commune de Mayenne, est habitée par 939 personnes. On retrouve dans la Communauté de Communes du Pays de Château-Gontier, avec Ménil, les villes d'Houssay, Prée-d'Anjou ou Bierné-les-Villages. Au niveau de l'âge, les habitants ménilois restent dans l'ensemble peu âgés. La majorité des résidents a entre 25 et 54 ans alors que 28,27 % se situent entre 55 et 64 ans. Les immigrés se révèlent peu nombreux dans la ville de Ménil où ils constituent 1,42 % de la population.

Quels sont les revenus moyens à Ménil ?   

Qu'en est-il du marché de l'emploi à Ménil ? Sur une population active de 50,49 % (près de 477 Ménilois), 52,33 % des travailleurs sont des employés et professions intermédiaires. 5 %, c'est la proportion des demandeurs d'emploi dans la population méniloise. Une majeure partie sont des femmes.
En France, les foyers ont perçu un revenu annuel médian de plus de 20 000 € en 2014. Les calculs à Ménil sont similaires à ceux du pays durant l'année 2016 : les Ménilois ont déclaré toucher en moyenne 20 634 € par an.
Outre le marché de l'emploi, celui de l'immobilier reste une bonne illustration du niveau de vie des Ménilois. Les Ménilois se révèlent pour environ 4 % locataires d'une maison non HLM de 4 pièces et pour environ 3 % d'une maison non HLM de 3 pièces. Si l'on s'intéresse au marché des propriétaires, on note qu'ils sont un peu plus du quart à choisir une maison de 5 pièces et 32 % pour une maison de 6 pièces.

Et pour ce qui est de la qualité de vie à Ménil ?

Pour évaluer la qualité de vie au sein d'une commune, on peut s'intéresser au nombre d'installations comparé à la densité de population. Ainsi, à Ménil, les équipements essentiels pour se soigner, se déplacer ou s'instruire manquent un peu. On comptabilise 212 enfants, âgés de 0 à 15 ans, dans la ville de Ménil. Cela montre donc qu'un assez grand nombre de familles y vivent si on met ce chiffre à côté du nombre total d'habitants. Et pour les plus jeunes, on trouve 1 établissement scolaire.
Pour la santé de tous, il est important de découvrir si l'air ou l'eau de la commune est de qualité. D'un point de vue microbiologique et physico-chimique, la qualité de l'eau est à 50 % conforme sur ces deux plans.