← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Châlons-du-Maine

Les résidents de Châlons-du-Maine sont allés aux urnes le 15 mars 2020 pour les municipales. On constate un faible taux de participation dans la commune, à savoir 45,59 %. S'il semble difficile de détailler l'ensemble des raisons à l'origine d'un tel chiffre, il est toutefois possible d'effectuer un rapprochement avec la récente épidémie de coronavirus. La participation dans le département de la Mayenne a baissé en comparaison avec l'élection précédente. Elle était de 71,07 %, contre 52,38 % cette année.

Afin qu'un candidat soit à même de devenir membre du conseil municipal, il doit tenir compte des deux conditions suivantes : avoir obtenu au moins la moitié des voix et avoir réuni plus du quart des inscrits.

À Châlons-du-Maine, qui est en pole position au premier tour des élections municipales 2020 ?

Le nom des 15 conseillers municipaux de Châlons-du-Maine (53) est donc à présent connu dès le premier tour des élections municipales 2020. Laurent Thebaud récolte 95,67 % des votes au 1er tour des élections municipales. En ce qui concerne Sonia Loiseau, elle emporte 95,19 % des suffrages. Côté scores, avec un résultat de 94,71 %, Eric Guerrier se retrouve troisième. À la suite de ce tour, les candidats tels que François Palussière (93,75 %), Christelle Duru (92,78 %), Chantal Phelipot (92,78 %), Jean Quaillet (92,78 %), Christophe Caurier (92,30 %), Morgane Guéguen (91,82 %), Annick Guérault (91,82 %), Pascal Maugeais (91,34 %), Magali Grudé (90,38 %), Rachelle Torchy (89,90 %), David Pommier (87,01 %) et Loïc Broussey (85,57 %) sortent également gagnants grâce à leur score élevé.

Certains électeurs de ce village ont fait le choix de voter blanc (0,94 %). D'autres ont déposé un bulletin nul dans les urnes (0,94 %).

Le futur maire se trouvant parmi les membres du conseil municipal, c'est maintenant à ceux-ci de le désigner.

Résultats Châlons-du-Maine

Abstention : 54.41% Participation : 45.59%
  • Laurent THEBAUD
    95.67 %
    199 votes
  • Sonia LOISEAU
    95.19 %
    198 votes
  • Eric GUERRIER
    94.71 %
    197 votes
  • François PALUSSIÈRE
    93.75 %
    195 votes
  • Christelle DURU
    92.78 %
    193 votes
  • Chantal PHELIPOT
    92.78 %
    193 votes
  • Jean QUAILLET
    92.78 %
    193 votes
  • Christophe CAURIER
    92.3 %
    192 votes
  • Morgane GUÉGUEN
    91.82 %
    191 votes
  • Annick GUÉRAULT
    91.82 %
    191 votes
  • Pascal MAUGEAIS
    91.34 %
    190 votes
  • Magali GRUDÉ
    90.38 %
    188 votes
  • Rachelle TORCHY
    89.9 %
    187 votes
  • David POMMIER
    87.01 %
    181 votes
  • Loïc BROUSSEY
    85.57 %
    178 votes

Source : Ministère de l'intérieur

  • Détails de la participation

    • 663 habitants
    • 465 inscrits
    • Votants212 inscrits 45.59%
    • Abstentionnistes253 inscrits 54.41%
    • Votes blancs2 inscrits 0.94%

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Le contexte politique dans Châlons-du-Maine

Les prochaines élections des 15 et 22 mars 2020 seront organisées par les communes françaises pour qu'elles renouvellent leurs conseillers municipaux. Les électeurs des communes n'excédant pas 1 000 habitants votent non pas pour une liste, mais directement pour les candidats ayant auparavant soumis leur candidature.

À Châlons-Du-Maine, qui sont les candidats pour les Municipales 2020 ?

Pour le premier tour des élections municipales 2020, vous pourrez choisir entre les candidats qui suivent. Être réélu à la mairie de Châlons-Du-Maine est l'ambition de Loïc Broussey, maire en fonction. De plus, Christophe Caurier a bien déposé sa candidature à la mairie. Les municipales de 2014 où il s'était aussi présenté lui avaient permis l'obtention d'un siège au conseil municipal. Christelle Duru, Magali Grudé, Morgane Guéguen, Annick Guérault, Eric Guerrier, Sonia Loiseau, Pascal Maugeais, François Palussière, Chantal Phelipot, David Pommier, Jean Quaillet, Laurent Thebaud et Rachelle Torchy ont également été retenus.
Il est nécessaire de rappeler qu'une élection peut se conclure à l'issue du premier tour, si le candidat remporte la majorité absolue et si au moins un quart des habitants enregistrés sur les listes électorales lui ont attribué leurs voix. Dans l'hypothèse d'un second tour, la majorité relative devra être atteinte afin qu'un candidat soit élu et puisse accéder à l'un des 15 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Châlons-du-Maine ?

Châlons-du-Maine aura un nouveau conseil municipal, à l'occasion des élections municipales 2020, qui se dérouleront les 15 et 22 mars 2020. Sont priées de se rendre aux urnes les personnes majeures qui paient leurs impôts ou résident dans la municipalité. Il faut aussi être inscrit sur les listes électorales françaises.

Quelles étaient les tendances des précédentes élections municipales ?

Les électeurs des villes de moins de 1000 habitants votent pour plusieurs candidats à la fois et peuvent également choisir des membres de deux listes différentes, lors de ces élections municipales. C'est donc un scrutin plurinominal avec panachage.
Le 23 mars 2014, 15 membres du conseil municipal ont été désignés par les résidents de la commune de Châlons-du-Maine, et ce dès le soir du premier tour. En compagnie de Christophe Caurier et Rachelle Torchy, que les Châlonnais avaient désignés pour administrer leur commune, on pouvait retrouver Chantal Phelipot, David Pommier, Magali Grude, Annick Guerault mais aussi Pascal Maugeais et Loïc Broussey.
On décompte de nombreux votants à ce suffrage : 357 voix ont été recensées pour une liste de 440 personnes au total. Ce taux de participation implique une forte hausse lorsque nous le confrontons à celui des dernières Municipales de 2008 (76,92 %).

Observait-on déjà cette évolution au moment des dernières élections ?

Plusieurs scrutins ont été organisés depuis les précédentes élections municipales. Les élections présidentielles, par exemple, ont eu lieu pour la dernière fois en 2017. Les citoyens de Châlons-du-Maine ont affirmé une tendance : les résultats de la ville au premier tour des précédentes élections présidentielles de 2017 étaient identiques à ceux qui sont ressortis à l'échelle globale du pays.
En mettant en parallèle les scores du premier tour, on note 26,85 % des votes pour Emmanuel Macron (En marche !), 20,44 % pour Marine Le Pen (Front national) et, derrière, 17,98 % pour Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise). Les habitants de Châlons-du-Maine ont tranché : 68,84 % des votes vers Emmanuel Macron au second tour. À Châlons-du-Maine, 82,83 % des électeurs s'étaient déplacés dans le cadre de ces dernières élections (386 votants), contre 87,65 % en 2012.

Châlons-du-Maine : les données clefs

Les élections municipales se déroulent les 15 et 22 mars prochains, le moment de jeter un coup d'œil sur les chiffres socio-économiques de la commune.

Que pourrait-on retenir des résidents de la ville de Châlons-du-Maine ?

Châlons-du-Maine se trouve dans la Mayenne et compte 708 habitants. Avec ce village, les municipalités de La Chapelle-Anthenaise, Bourgon ou bien Montjean sont parmi les villes qui constituent la Communauté d'Agglomération de Laval Agglomération. La population châlonnaise est peu âgée. La majorité de la population châlonnaise a entre 25 et 54 ans, même si 14,79 % ont entre 55 et 64 ans. Les immigrés se révèlent peu nombreux dans la commune de Châlons-du-Maine où ils représentent 1,41 % de la population.

Niveau de vie : tout ce qu'il faut savoir sur Châlons-du-Maine

Qu'en est-il du marché du travail à Châlons-du-Maine ? Les Châlonnais sont en majeure partie des ouvriers et employés (65,75 % des résidents). Les actifs sont au nombre de 353 et constituent 50 % des habitants. Le taux d'activité des femmes dans l'agglomération châlonnaise est proportionnellement moins important que celui du sexe opposé. Sur 6 % de demandeurs d'emploi, une majeure partie sont des femmes.
En 2014, le revenu fiscal médian est de 20 000 € en France. Il s'élevait à 21 328 € à Châlons-du-Maine en 2016. Les revenus des Châlonnais sont similaires à la moyenne nationale.
Pour compléter cet examen du niveau de vie châlonnais, il est utile de considérer les chiffres du marché immobilier. Les Châlonnais se révèlent pour environ 4 % locataires d'une maison non HLM de 4 pièces et pour moins de 3 % d'une maison non HLM de 5 pièces. Les propriétaires s'avèrent prêts à investir dans une maison de 5 pièces à un peu moins de 30 % et dans une maison de 6 pièces à 34 %.

Comment déterminer si Châlons-du-Maine propose une bonne qualité de vie ?

Si vous vous penchez sur la qualité de vie dans la ville de Châlons-du-Maine, remarquez que les équipements manquent un peu dans cette commune. Avec 216 enfants âgés de 0 à 15 ans, la ville de Châlons-du-Maine comprend de nombreuses familles (compte tenu de sa population totale). Ainsi, 1 établissement scolaire est à leur disposition.
Outre les infrastructures, sachez que le niveau de pollution peut être évalué via la qualité de l'air ou de l'eau. Regardons de plus près la qualité de l'air à Châlons-du-Maine. Selon l'indice Atmo, l'indice de qualité de l'air à Châlons-du-Maine s'élève à 3,70. Ce dernier est déterminé à partir des niveaux de pollution : le dioxyde de soufre, les poussières, le dioxyde d'azote et l'ozone. L'analyse microbiologique ​et physico-chimique de l'eau a permis de constater que concernant ces deux plans : la qualité de l'eau est à 100 % conforme d'après L'observatoire national de l'eau.