← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Ormes

C'est le 15 mars 2020 que les résidents d'Ormes ont été appelés à voter pour les élections municipales. Au 1er tour des élections municipales, 56,39 % des électeurs s'étaient rendus aux urnes. Un score en baisse (-15,17 points) en comparaison avec 2014, où ils étaient 71,56 % à avoir voté. Dans le département de la Marne, le taux de participation des citoyens à l'élection a baissé par rapport au scrutin précédent : 72,10 % contre 59,51 % cette année.

Pour être élu au conseil municipal, un candidat doit obtenir une certaine quantité de voix : plus de 50 % des votes et au moins le quart des suffrages des inscrits.

Élections municipales 2020 : qui est en tête à l'issue du 1er tour à Ormes ?

Les 11 sièges du conseil ayant déjà tous été attribués dès le premier tour, les municipales 2020 se terminent donc à Ormes (51). Mathieu Mobillion récolte 88,61 % des votes à l'issue du premier tour des municipales. Camille Collet a convaincu 87,12 % des électeurs de la commune. Fort d'un résultat de 81,68 %, on retrouve Jean-Philippe Trousset en troisième place du palmarès des candidats au premier tour. Le résultat assez élevé de plusieurs candidats, comme Veronique Boulanger Ep "Mosiek" (79,20 %), Marc Goncalvés (74,75 %), Cyril Augier (72,77 %), Sebastien Kieffer (72,27 %), Joël Delorme (70,79 %), Philippe Garet (69,30 %), Denis Cousina (67,32 %) et Michel Suply (66,33 %), leur a aussi assuré un siège au conseil municipal.

C'est à présent aux nouveaux membres du conseil municipal de désigner, parmi eux, l'individu qui obtiendra le statut de maire.

Résultats Ormes

Abstention : 43.61% Participation : 56.39%
  • Mathieu MOBILLION
    88.61 %
    179 votes
  • Camille COLLET
    87.12 %
    176 votes
  • Jean-Philippe TROUSSET
    81.68 %
    165 votes
  • Veronique BOULANGER EP "MOSIEK"
    79.2 %
    160 votes
  • Marc GONCALVÉS
    74.75 %
    151 votes
  • Cyril AUGIER
    72.77 %
    147 votes
  • Sebastien KIEFFER
    72.27 %
    146 votes
  • Joël DELORME
    70.79 %
    143 votes
  • Philippe GARET
    69.3 %
    140 votes
  • Denis COUSINA
    67.32 %
    136 votes
  • Michel SUPLY
    66.33 %
    134 votes
  • Bernard WAVREILLE
    58.41 %
    118 votes
  • Christelle AUBRY
    52.97 %
    107 votes
  • Celine BOURDY
    50 %
    101 votes

Source : Ministère de l'intérieur

  • Détails de la participation

    • 455 habitants
    • 360 inscrits
    • Votants203 inscrits 56.39%
    • Abstentionnistes157 inscrits 43.61%
    • Votes blancs0 inscrits 0%

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Le contexte politique dans Ormes

Les 15 et 22 mars 2020, le conseil municipal devra être renouvelé dans toutes les communes françaises. Pour les communes ne dépassant pas 1 000 habitants, les électeurs doivent sélectionner directement leurs candidats parmi ceux ayant soumis leur candidature, le principe de la liste ne s'appliquant pas dans ces villes.

Gros plan sur les candidats aux élections municipales 2020 à Ormes

Pour le premier tour des élections municipales 2020, vous pourrez choisir entre les candidats suivants. Garder la mairie d'Ormes est le nouvel objectif de Michel Suply. Christelle Aubry a annoncé qu'elle se portait candidate. Cyril Augier, Veronique Boulanger Ep "Mosiek", Celine Bourdy, Camille Collet, Denis Cousina, Joël Delorme, Philippe Garet, Marc Goncalvés, Sebastien Kieffer, Mathieu Mobillion, Jean-Philippe Trousset et Bernard Wavreille ont aussi été retenus.
Les deux critères requis pour qu'un candidat soit en mesure d'être élu dès le premier tour demandent d'atteindre une majorité absolue et que plus du quart des résidents inscrits sur les listes électorales se soient exprimés en leur faveur. Dans le cas où un second tour s'avère nécessaire, les candidats doivent remporter la majorité relative afin d'être élus et pour pouvoir prétendre à l'un des 11 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Ormes ?

Ce sont les 15 et 22 mars 2020 que les habitants d'Ormes voteront pour les élections municipales 2020 et, de ce fait, pour élire leur nouveau conseil municipal. Pour voter lors de ce suffrage, certains critères doivent être réunis : on doit être majeur, s'acquitter de ses impôts ou résider dans la municipalité, figurer sur les listes électorales et être français ou ressortissant de l'UE.

Quelles étaient les tendances des précédentes élections municipales ?

Les électeurs des villes de moins de 1000 habitants votent pour plusieurs candidats à la fois et peuvent également désigner des membres de deux listes différentes, lors de ces municipales. C'est donc un scrutin plurinominal avec panachage.
À Ormes, le 23 mars 2014, se déroulait l'élection de 11 membres du conseil municipal, dès le soir du premier tour. Marcel Moulinet, Michel Suply, Laurence Jeanney, Caroline Kieffer mais aussi Denis Cousina et Bernard Wavreille étaient aux côtés de Sandrine Mariage et Joël Delorme. Ceux-ci avaient été choisis par les Ormois pour les diriger.
Sur une liste électorale forte de 334 noms, 239 électeurs sont partis glisser leur voix dans l'urne. On peut ainsi dire que d'assez nombreuses personnes se sont déplacées. À titre de comparaison, le taux de participation des Municipales de 2008 atteignait 70,79 %. De fait, on assiste à une légère hausse de la participation.

Cette tendance se retrouve-t-elle dans les scores de différents scrutins ?

En 2017, les dernières élections présidentielles se sont tenues. D'autre part, plusieurs votes ont fait suite aux précédentes Municipales. Sur la commune d'Ormes, l'examen comparatif des résultats déclarés au premier tour des Présidentielles de 2017 suggère que ces derniers s'avéraient différents du reste du territoire.
Alors que François Fillon (Républicains) d'une part et Emmanuel Macron (En marche !) d'autre part obtenaient 31,38 % et 23,1 % des suffrages au premier tour, Marine Le Pen se plaçait derrière avec 14,48 %. Les résidents d'Ormes ont été une majorité (70,56 %) à choisir Emmanuel Macron. Le taux de participation au second tour de 2017 a baissé de -5,8 points au niveau de la France en comparaison de 2012. À Ormes, l'évolution est assez différente : ils ont été 286 habitants à aller voter au second tour des précédentes Présidentielles, soit 83,63 % contre 90,56 % en 2012.
À la suite des Européennes de 2019, la liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) s'est imposée par un score de 21,63 %, et Renaissance (soutenue par La République en Marche) avec 30,77 % des voix.

Quelques informations sur Ormes

Les élections municipales, qui auront lieu les 15 et 22 mars prochains, nous fournissent un aperçu des chiffres socio-économiques à Ormes.

Quelques chiffres concernant la population d'Ormes

La ville d'Ormes compte 436 âmes. C'est une commune de la Marne. On retrouve dans la Communauté Urbaine du Grand Reims, avec Ormes, les villes de Taissy, Villers-aux-Noeuds ou bien Saint-Euphraise-et-Clairizet. La population est peu âgée à Ormes. Dans cette ville, 22,14 % des résidents ont entre 55 et 64 ans, mais la majorité a entre 25 et 54 ans. Ormes accueille une part peu significative d'immigrés : 2,75 % de sa population.

Ormes : les habitants profitent-ils d'un niveau de vie confortable ?

Quelle est la situation du marché de l'emploi à Ormes ? La réponse par le biais des statistiques qui suivent. Près de 211 Ormois travaillent. Ils représentent 48,85 % de la population. La ville comprend essentiellement des artisans, commerçants, chefs d'entreprise et professions intermédiaires (45,24 %). Les femmes sont plus concernées par le chômage dans l'agglomération ormoise. En effet, sur 6 % de demandeurs d'emploi, une majeure partie sont des femmes.
Les Ormois perçoivent un revenu plus élevé que la moyenne nationale (environ 20 000 € par an en France en 2014, contre 27 859 € par an à Ormes en 2016).
Si le niveau de vie dans une commune ne se réduit pas à son marché immobilier, ce dernier en reste, toutefois, un très bon indicateur. Les locations sont de 6 % pour les maisons non HLM de 4 pièces et de 5 % pour les maisons non HLM de 5 pièces sur le marché ormois. Le choix des propriétaires se porte sur les maisons de 5 pièces dans environ 22 % des cas face à 42 % pour les maisons de 6 pièces.

Établissements scolaires, hôpitaux, environnement... Peut-on parler de qualité de vie si l'on décrit Ormes ?

Les équipements du genre hôpitaux ou encore écoles manquent un peu à Ormes. On peut dire qu'un assez grand nombre de familles peuplent la ville quand on sait qu'il y a 74 enfants âgés de 0 à 15 ans sur le total des résidents.
Outre les infrastructures, sachez que le taux de pollution peut être estimé grâce à la qualité de l'air ou de l'eau. Le saviez-vous ? L'eau se révèle à 100 % conforme niveau qualité. Rien de particulier n'a été détecté, tant sur le plan microbiologique​ que physico-chimique​. C'est ce qui est spécifié par L'observatoire national de l'eau.