← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Pied-de-Borne

Les habitants de la ville de Pied-de-Borne se sont rendus aux urnes le 15 mars 2020 dans le cadre des municipales. La participation au 1er tour des élections municipales est cette année de 90 %. Elle s'élevait à 80,65 % lors du scrutin de 2014 - ce qui correspond à une hausse (9,35 points). Dans le département de la Lozère, le taux de participation a baissé par rapport à l'élection précédente (84,32 % contre 74,65 % cette année).

Un candidat qui emporte au moins 50 % des voix considérées comme valides et 25 % des suffrages des inscrits sera libre de siéger au conseil municipal.

1er tour des municipales 2020 à Pied-de-Borne : quels sont les résultats ?

Les 11 sièges du conseil municipal de Pied-de-Borne (48) ont donc déjà été assignés dès le 1er tour des élections municipales 2020. C'est Robert David, fort de 75,49 % des votes, qui est en tête à l'issue du 1er tour des élections municipales. Emeline Savy rassemble les suffrages de 69,60 % des électeurs. Pamela Boyne et Jean-François Laurent ont obtenu 68,62 % des voix au premier tour, se situant donc troisièmes. Ce tour a valorisé quelques candidats, comme Charline Masmejean (68,13 %), Joëlle Durand (67,64 %), Bruno Chenivesse (65,68 %), Sylvie Louis (64,21 %), Jean-Claude Souchon (63,72 %), José Castro (63,23 %) et Christian Masmejean (63,23 %).

Au sein de ce petit village, 0,48 % de votes blancs et 0,97 % de votes nuls ont été recensés.

L'un des conseillers municipaux sera désigné par les autres élus pour occuper la fonction de maire.

Résultats Pied-de-Borne

Abstention : 10% Participation : 90%
  • Robert DAVID
    75.49 %
    154 votes
  • Emeline SAVY
    69.6 %
    142 votes
  • Pamela BOYNE
    68.62 %
    140 votes
  • Jean-François LAURENT
    68.62 %
    140 votes
  • Charline MASMEJEAN
    68.13 %
    139 votes
  • Joëlle DURAND
    67.64 %
    138 votes
  • Bruno CHENIVESSE
    65.68 %
    134 votes
  • Sylvie LOUIS
    64.21 %
    131 votes
  • Jean-Claude SOUCHON
    63.72 %
    130 votes
  • José CASTRO
    63.23 %
    129 votes
  • Christian MASMEJEAN
    63.23 %
    129 votes
  • Marie DUBOIS
    33.82 %
    69 votes
  • Cyrille SOUCHE
    32.84 %
    67 votes
  • Michel COMTE
    31.86 %
    65 votes
  • Michel MAHIANT
    31.86 %
    65 votes
  • Valérie JACQUART
    30.88 %
    63 votes
  • François GARNIER
    30.39 %
    62 votes
  • Valérie CORRÈGE
    28.92 %
    59 votes
  • Jean Michel ROBINEAU
    28.43 %
    58 votes
  • Jérôme ANGOSTO
    27.94 %
    57 votes
  • Dominique GOEBEL
    26.47 %
    54 votes
  • Nathalie WEINSANTO
    23.52 %
    48 votes
  • Sébastien CROUILLES
    17.64 %
    36 votes

Source : Ministère de l'intérieur

  • Détails de la participation

    • 217 habitants
    • 230 inscrits
    • Votants207 inscrits 90%
    • Abstentionnistes23 inscrits 10%
    • Votes blancs1 inscrits 0.48%

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Le contexte politique dans Pied-de-Borne

Les élections des 15 et 22 mars 2020 sont organisées pour renouveler le conseil municipal des communes françaises. Pour les communes n'excédant pas 1 000 habitants, les électeurs doivent choisir directement leurs candidats parmi ceux ayant soumis leur candidature, le principe de la liste n'existant pas dans ces villes.

Quels candidats sont en lice aux Municipales 2020 pour Pied-De-Borne ?

Lors du premier tour des Municipales 2020, vous aurez le choix entre les candidats suivants. Christian Masmejean est le maire actuel de Pied-De-Borne. Il est candidat à sa réélection. De plus, Jérôme Angosto est candidat. Pamela Boyne, José Castro, Bruno Chenivesse, Michel Comte, Valérie Corrège, Sébastien Crouilles, Robert David, Marie Dubois, Joëlle Durand, François Garnier, Dominique Goebel, Valérie Jacquart, Jean-François Laurent, Sylvie Louis, Michel Mahiant, Charline Masmejean, Jean Michel Robineau, Emeline Savy, Cyrille Souche, Jean-Claude Souchon et Nathalie Weinsanto seront également candidats aux prochaines élections.
Pour rappel : les candidats sont susceptibles d'être élus au premier tour s'ils atteignent une majorité absolue, à la condition que plus du quart des citoyens inscrits sur les listes électorales se soient exprimés en leur faveur. Dans l'éventualité d'un second tour, les candidats devront remporter une majorité relative afin d'être élus et prendre ainsi l'un des 11 sièges à pourvoir.

Pied-de-Borne : quels sont les enjeux des Municipales ?

Les élections municipales 2020 se dérouleront les 15 et 22 mars 2020, l'occasion pour Pied-de-Borne de désigner son nouveau conseil municipal. Comme pour toutes les élections en France, on doit être majeur pour participer. D'autres conditions sont obligatoires. Il faut s'acquitter de ses impôts ou habiter dans la commune, figurer sur les listes électorales et être français ou ressortissant de l'UE.

Quels étaient les scores des Municipales 2014 ?

Qu'est-ce qu'un scrutin plurinominal avec panachage, qui concerne les villes de moins de 1000 habitants lors de ces élections municipales ? Il s'agit d'un système où les électeurs votent pour plusieurs candidats en même temps et peuvent également choisir des membres de deux listes différentes.
Point sur le 23 mars 2014 : les électeurs de Pied-de-Borne avaient désigné 11 membres du conseil municipal dès le soir du premier tour. Pour diriger leur ville, les Pédibornois se sont fiés à Pamela Boyne et Robert David. Ceux-ci avaient été assistés par Marie-Adèle Redouté, Dominique Andre, Jean-Claude Souchon, José Castro mais aussi Cyrille Souche et Angélique Salmon.
Les bureaux de vote ont recueilli de nombreux votes (150, sur un total de 186 inscrits). Une forte baisse s'est fait sentir, par rapport au taux de participation de 90,2 % des Municipales, en 2008.

Cette tendance se retrouve-t-elle dans les résultats d'autres élections ?

2017 : c'est l'année des dernières élections présidentielles, alors que les précédentes Municipales ont vu plusieurs types de scrutin dans l'intervalle. En se fondant sur les résultats du premier tour des précédentes élections présidentielles à Pied-de-Borne, une analyse comparative suggère qu'ils s'avéraient différents de ceux obtenus à l'échelle nationale.
Tandis que Jean-Luc Mélenchon (France insoumise) ainsi qu'Emmanuel Macron (En marche !) avaient obtenu les résultats les plus élevés avec respectivement 38,1 % et 16,33 % des votes au premier tour, Marine Le Pen (Front national) s'était placée derrière eux, avec seulement 15,65 % des suffrages. Au second tour, les résidents de Pied-de-Borne ont fait leur choix et voté à 68,75 % pour Emmanuel Macron. Nous pouvons voir que la baisse de la participation entre 2017 et 2012 est assez similaire à ce qui a été enregistré dans le pays (une participation en baisse de -5,8 points) : les habitants de Pied-de-Borne étaient effectivement 86,32 % à voter en 2012 et 80,11 % en 2017.
Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) d'un côté, et La République en Marche avec Renaissance de l'autre avaient respectivement emporté 18,42 % et 15,79 % des voix aux élections européennes 2019.

Quelques informations sur Pied-de-Borne

Les municipales, qui se tiendront les 15 et 22 mars prochains, sont l'occasion pour les citoyens de Pied-de-Borne de désigner leurs futurs conseillers municipaux. En général, ce vote très local sert à prendre le pouls de la commune et repérer les questions qui sont les siennes, problématiques qui s'expliquent au travers des données socio-économiques.

Que peut-on savoir des habitants de Pied-de-Borne ?

Pied-de-Borne est une ville de Lozère. Elle comptabilise 180 âmes. À l'aide de la Communauté de Communes Mont Lozère, qui assure une continuité entre les communes voisines, Pied-de-Borne communique aisément avec Saint-Frézal-d'Albuges, Cubières ou Brenoux. La population est peu âgée puisque la majorité des résidents a entre 25 et 54 ans. Toutefois, 29,25 % des habitants ont entre 55 et 64 ans. Les immigrés se révèlent assez présents dans la ville de Pied-de-Borne où ils constituent 10 % de la population.

Quels sont les revenus moyens à Pied-de-Borne ?   

Les informations qui suivent permettent de comprendre les taux du chômage à Pied-de-Borne. On note la prépondérance des catégories socioprofessionnelles suivantes : 62,50 % des Pédibornois en activité sont des artisans, commerçants, chefs d'entreprise et professions intermédiaires. Dans l'ensemble, 44,44 % de la population travaillent, soit environ 83 personnes. 12 % des habitants pédibornois déclarent percevoir le chômage. Parmi ces bénéficiaires, plus de la moitié sont des hommes.
Si l'on désire comparer les chiffres, le niveau de vie à Pied-de-Borne est moins élevé que celui de la France. Le revenu fiscal médian des Pédibornois s'élevait à 16 813 € en 2016 alors que le revenu fiscal médian français était de plus de 20 000 € sur l'année 2014.
Vente, locations, surfaces... sont des marqueurs précis du marché immobilier d'une commune. Qu'en est-il à Pied-de-Borne ? Au niveau de la location, on constate que les Pédibornois louent plus généralement les maisons non HLM de 4 pièces ainsi que les maisons non HLM de 5 pièces. Ils sont 7 % à louer le premier type de logement et 5 % le deuxième. Qu'achètent les résidents dans votre ville ? Les foyers sont plus de 15 % à être propriétaires d'une maison de 3 pièces et environ 22 % d'une maison de 4 pièces.

Comment déterminer si Pied-de-Borne présente une bonne qualité de vie ?

Différents chiffres sont à disposition pour évaluer la qualité de vie dans une ville. Parmi ceux-ci, on compte le nombre d'équipements comparé au nombre d'habitants au kilomètre carré. Cet indicateur est idéal pour représenter la capacité de la ville à satisfaire les attentes de ses habitants. À Pied-de-Borne, les infrastructures manquent un peu. La ville possède 1 établissement scolaire et recense ​23 enfants âgés de ​0 à 15 ans, il y a donc peu de familles (par rapport au nombre total d'habitants).