← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Orléans

Les électeurs d'Orléans ont été appelés à voter le 15 mars 2020 pour les élections municipales. Seuls 35,99 % des électeurs se sont exprimés, un taux de participation très faible qui pourrait s'avérer être une conséquence de la pandémie de coronavirus. La participation dans le département du Loiret a baissé par rapport à l'élection précédente. Elle était de 69,45 %, contre 50,80 % cette année.

Les listes ayant franchi la barre des 10 % sont les seules à pouvoir candidater au second tour. En ce qui concerne la répartition des sièges, ils sont, à 50 %, alloués de manière proportionnelle à toutes les listes remportant plus de 5 % des suffrages. Les sièges encore disponibles reviennent en plus à la liste obtenant la majorité relative.

Élections municipales 2020 : qui l'emporte au 1er tour à Orléans ?

Serge Grouard de la liste de l'Union de la Droite est parvenu en tête du premier tour des élections municipales en remportant 35,62 % des votes exprimés. Olivier Carré (ORLEANS NATURELLEMENT AVEC OLIVIER CARRE) reçoit les voix de 24,11 % des votants.

Dans cette commune, les autres listes ont réalisé des scores que l'on peut décrire comme plus faibles. Du côté de ces autres listes, on trouve d'ailleurs celles de Jean-Philippe Grand (Europe Ecologie-Les Verts, 19,21 %), Baptiste Chapuis (Union de la Gauche, 12,92 %), Nathalie Kerrien (Centre, 6,53 %) et Farida Megdoud (Extrême gauche, 1,59 %).

Du côté des bulletins de vote, plusieurs étaient blancs (0,73 %). Certains résidents de cette commune ont également mis des bulletins nuls dans les urnes (1,44 %).

Nous vous rappelons que le Président de la République a annoncé le 16 mars 2020 que le deuxième tour des élections municipales serait repoussé dans les villes comme Orléans à une date indéfinie, citant bien évidemment les risques sanitaires liés à l'épidémie de coronavirus.

Résultats Orléans

Abstention : 64.01% Participation : 35.99%
  • Ballotage
    Serge Grouard
    LUD Union de la droite
    LES ORLEANAIS AU COEUR
    35.62 %
    7888 votes
  • Ballotage
    Olivier Carré
    LREM La République en marche
    ORLEANS NATURELLEMENT AVEC OLIVIER CARRE
    24.11 %
    5339 votes
  • Ballotage
    Jean-philippe Grand
    LVEC Europe Ecologie-Les Verts
    ORLEANS SOLIDAIRE ECOLOGIQUE
    19.21 %
    4254 votes
  • Ballotage
    Baptiste Chapuis
    LUG Union de la gauche
    FAIRE RESPIRER ORLEANS - Le Rassemblement de la gauche et des écologistes
    12.92 %
    2862 votes
  • Nathalie Kerrien
    LDVC Divers centre
    NOUS, ELLE, ORLÉANS
    6.53 %
    1446 votes
  • Farida Megdoud
    LEXG Extrême gauche
    LUTTE OUVRIERE - FAIRE ENTENDRE LE CAMP DES TRAVAILLEURS
    1.59 %
    354 votes

Source : Ministère de l'intérieur

  • Détails de la participation

    • 114185 habitants
    • 62896 inscrits
    • Votants22635 inscrits 35.99%
    • Abstentionnistes40261 inscrits 64.01%
    • Votes blancs166 inscrits 0.73%
    • Nombre de sièges pourvus au conseil municipal 0/55

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Le contexte politique dans Orléans

Les élections des 15 et 22 mars 2020 permettent le renouvellement du conseil municipal des communes françaises. Les candidats suivants se présentent dans la ville d'Orléans.

Du côté d'Orléans, qui devons-nous attendre comme candidats aux élections municipales 2020 ?

Les dossiers de candidature dans le cadre des Municipales 2020 devaient être déposés avant le 27 février. Par conséquent, les candidats retenus d'Orléans sont les suivants. La figure de proue de LUTTE OUVRIERE - FAIRE ENTENDRE LE CAMP Des TRAVAILLEURS, Farida Megdoud a validé sa candidature, pour le compte de l'Extrême gauche. Dans les candidats officiels, on trouve également Serge Grouard de l'Union de la Droite, tête de liste de "LES ORLEANAIS AU COEUR", Olivier Carré de la République en marche, tête de liste de "ORLEANS NATURELLEMENT AVEC OLIVIER CARRE", Jean-Philippe Grand d'Europe Ecologie-Les Verts, tête de liste de "ORLEANS SOLIDAIRE ECOLOGIQUE", Nathalie Kerrien du Centre, tête de liste de "NOUS, ELLE, ORLÉANS" et Baptiste Chapuis de l'Union de la Gauche, tête de liste de "FAIRE RESPIRER ORLEANS - Le Rassemblement de la gauche et des écologistes".

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Orléans ?

Le conseil municipal sortant d'Orléans remet ses places en jeu pour les élections municipales 2020, qui se dérouleront les 15 et 22 mars 2020. Sont conviés à ce suffrage les Français ou les membres d'un pays de l'UE, qui sont majeurs, qui sont inscrits sur les listes électorales françaises et qui s'acquittent de leurs impôts ou résident dans la municipalité concernée. Si vous remplissez ces conditions, vous êtes invité à voter.

Comment ont évolué les tendances depuis les précédentes Municipales (2014) ?

Les 23 et 30 mars 2014, les résidents d'Orléans désignaient, au moyen d'un scrutin proportionnel de liste, les membres du conseil municipal.
C'est comme dans la majorité des villes françaises que la droite prédominait, dans la commune d'Orléans. ORLEANS TOUT SIMPLEMENT avait effectivement obtenu un score de 53,64 %, lors du premier tour. La liste liée à l'Union de la Droite avait donc remporté 44 sièges sur les 55 possibles. À la seconde place du scrutin, on trouvait la liste ORLÉANS À 100 %, nuançant la tendance antérieure. La liste avait à l'époque récolté 6 sièges.
En général assez élevée, la participation était en baisse, en comparaison avec 2008. En effet, elle s'élevait à 56,1 % alors qu'aux dernières Municipales le taux de participation était de 53,9 %.

Percevait-on déjà cette tendance aux précédentes élections ?

On note un paysage politique identique à celui des élections présidentielles de 2017. Le scrutin du premier tour a avantagé Emmanuel Macron (En marche !) ainsi que François Fillon (Républicains) : ils ont emporté respectivement 29,05 % et 22,91 % des suffrages, devant Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) qui a obtenu un résultat de 20,1 %. Il y aura eu 79,29 % de votes des citoyens d'Orléans pour Emmanuel Macron au deuxième tour. Au second tour, il y a eu 45 747 votants, ce qui représente 73,3 % des habitants d'Orléans. En 2012, ils étaient 80,29 % à se déplacer, soit une évolution différente de celle constatée dans le pays (-5,8 points).
Suite aux Européennes de 2019, la liste Europe Écologie s'est imposée avec un résultat de 16,32 %, et Renaissance (soutenue par La République en Marche) avec 26,61 % des voix.
Les élections municipales 2020 serviront à mesurer cette évolution.

Quelques informations sur Orléans

Avant les élections municipales qui auront lieu les 15 et 22 mars prochains, consultons les données socio-économiques locales.

Quelques informations concernant le profil des résidents d'Orléans

Cette ville du Loiret compte 116 685 résidents. Orléans est la préfecture du département. On notera qu'avec cette grande ville, Saint-Jean-de-Braye, Saint-Pryvé-Saint-Mesmin ou bien Saint-Hilaire-Saint-Mesmin comptent parmi les communes qui composent Orléans Métropole. La commune reste peu âgée. Aujourd'hui, la majorité de la population a entre 25 et 54 ans et 25,48 % ont entre 15 et 24 ans. Orléans est une ville très concernée par l'immigration avec 17,15 % d'immigrés dans ses habitants.

L'ensemble des renseignements sur le niveau de vie sur la commune d'Orléans

Ces chiffres aident à analyser le marché du travail à Orléans. Cette grande ville est essentiellement fréquentée par des professions intermédiaires et employés qui constituent 53,99 % de sa population active (plus de 55 886 Orléanais sont actifs, soit 49,19 %). Les chômeurs représentent 16 % des résidents orléanais. Une majeure partie des personnes déclarant toucher des prestations sont des femmes.
D'un point de vue statistique, les Orléanais touchent un revenu moyen similaire à celui des Français. En 2014, le revenu fiscal médian national était d'environ 20 000 € et en 2016, il s'élevait à 19 406 €. 21 % des habitants vivent dans la précarité et 10 % des habitants déclarent des gains inférieurs ou équivalents à 9 314 € par an. À titre de comparaison, le revenu moyen des foyers les plus riches est de 37 458 €. Les plus de 75 ans sont majoritairement les plus concernés par la pauvreté. 136 ménages avaient à s'acquitter de l'IFI en 2018 à Orléans. Le capital moyen était de plus de 2 millions d'euros.
On tend à croire qu'une ville est riche lorsque ses habitants sont, principalement, propriétaires d'une grande maison. Qu'en est-il à Orléans ? Avec moins de 12 % de la demande pour les appartements non HLM de 2 pièces et 8 % pour les appartements HLM de 3 pièces, ces types d'habitations sont les plus loués à Orléans. Que choisissent les Orléanais ? Ils s'avèrent 5 % à être propriétaires d'un appartement de 3 pièces et 6 % d'une maison de 6 pièces.

La qualité de vie à Orléans est-elle en sa faveur ?

Les équipements orléanais ne manquent pas pour satisfaire les demandes des résidents de cette commune. On peut y recenser 40 urgences, maternités ou pharmacies pour soigner les résidents. Avec un total global de 20 574 enfants, âgés de 0 à 15 ans, un assez grand nombre de familles se sont installées à Orléans si on compare ces chiffres au nombre total d'habitants. On trouve ainsi pour les jeunes habitants 29 crèches ainsi que 100 établissements scolaires. La gare d'Orléans : ce sont plus de 3 millions de voyageurs qui empruntent ses quais chaque année.
Vous avez sûrement à coeur de savoir si votre commune est polluée. La qualité de l'air : votre agglomération affiche un indice de qualité de l'air de 3,98 en moyenne cette année d'après l'indice Atmo. Il est calculé par rapport aux niveaux de pollution : les poussières, l'ozone, le dioxyde d'azote et le dioxyde de soufre. Selon L'observatoire national de l'eau, l'eau à Orléans se révèle conforme à 100 % tant sur le plan microbiologique ​que physico-chimique​.