← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Messas

Le scrutin pour les municipales s'est tenu le 15 mars 2020 à Messas, comme dans les autres communes de la région. Suite aux dernières annonces au sujet du coronavirus, les gens ont probablement préféré rester chez eux plutôt que d'aller voter. Cela pourrait expliquer le taux de participation assez bas (43,48 %) enregistré dans la ville. Si l'on compare avec les données de l'élection précédente, on constate que le taux de participation des résidents du Loiret a baissé (69,45 % contre 50,80 % cette année).

Le rôle de conseiller municipal n'est pas accordé à tous les candidats. Afin de siéger au conseil, ils se doivent d'avoir rassemblé les voix de plus de 25 % des inscrits et d'au moins la moitié des électeurs.

Scores du 1er tour des élections municipales 2020 : qui est en tête à Messas ?

À Messas (45), les 15 sièges du conseil ont donc déjà été emportés dès le 1er tour des élections municipales 2020. Au 1er tour des élections municipales, c'est Grégory Gonet qui passe en tête grâce à 91,77 % des votes. 90,78 % des votants ont arrêté leur vote sur Joël Gorlez. Côté chiffres, avec un résultat de 90,46 %, Sébastien Bruet se retrouve troisième. D'autres élus, dont notamment Thomas Cuillerier (90,13 %), Pierre Delbart (90,13 %), Murielle Guesdon (90,13 %), Arnaud Gryz (89,80 %), Didier Meurisse (89,80 %), Christel Galland (89,47 %), Clarence Loustric (89,47 %), Claire Quissac (89,47 %), Nadine Bouclet (89,14 %), Thierry Duchamp (88,81 %), Nicolas Samin (84,21 %) et Florence Thévot (69,07 %), affichent également des chiffres élevés.

Au sein de ce village, 0,65 % de votes blancs et 1,29 % de suffrages invalides ont été recensés.

Il ne reste plus qu'aux nouveaux conseillers municipaux à élire, parmi eux, le nouveau maire.

Résultats Messas

Abstention : 56.52% Participation : 43.48%
  • Grégory GONET
    91.77 %
    279 votes
  • Joël GORLEZ
    90.78 %
    276 votes
  • Sébastien BRUET
    90.46 %
    275 votes
  • Thomas CUILLERIER
    90.13 %
    274 votes
  • Pierre DELBART
    90.13 %
    274 votes
  • Murielle GUESDON
    90.13 %
    274 votes
  • Arnaud GRYZ
    89.8 %
    273 votes
  • Didier MEURISSE
    89.8 %
    273 votes
  • Christel GALLAND
    89.47 %
    272 votes
  • Clarence LOUSTRIC
    89.47 %
    272 votes
  • Claire QUISSAC
    89.47 %
    272 votes
  • Nadine BOUCLET
    89.14 %
    271 votes
  • Thierry DUCHAMP
    88.81 %
    270 votes
  • Nicolas SAMIN
    84.21 %
    256 votes
  • Florence THÉVOT
    69.07 %
    210 votes

Source : Ministère de l'intérieur

  • Détails de la participation

    • 878 habitants
    • 713 inscrits
    • Votants310 inscrits 43.48%
    • Abstentionnistes403 inscrits 56.52%
    • Votes blancs2 inscrits 0.65%

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Le contexte politique dans Messas

Les 15 et 22 mars 2020, les 923 habitants de Messas devront désigner les membres du conseil municipal de leur commune. Si vous habitez dans une commune dont le nombre d'habitants est inférieur à 1 000, sachez que vous aurez la possibilité de voter directement pour les candidats qui se sont officiellement fait connaître, le principe de la liste n'ayant pas cours dans ce cas de figure.

Quels sont les candidats à Messas qui participeront aux élections municipales 2020 ?

Lors du premier tour des élections municipales 2020, vous pourrez choisir entre les candidats qui suivent. Nadine Bouclet se présente aux élections. Aussi dans la course pour ces élections, Sébastien Bruet, Thomas Cuillerier, Pierre Delbart, Thierry Duchamp, Christel Galland, Grégory Gonet, Joël Gorlez, Arnaud Gryz, Murielle Guesdon, Clarence Loustric, Didier Meurisse, Claire Quissac, Nicolas Samin et Florence Thévot.
Rappelons qu'une élection au premier tour est conditionnée par l'obtention d'une majorité absolue. Le candidat doit en outre avoir rassemblé les votes de plus d'un quart des résidents inscrits sur les listes électorales. S'il y a un second tour, la majorité relative doit être obtenue pour que le candidat soit élu et puisse décrocher ainsi l'un des 15 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Messas ?

La commune de Messas choisira un nouveau conseil municipal à l'occasion des élections municipales 2020, qui se tiendront les 15 et 22 mars 2020. Pour rappel, pourront participer à ces élections tous les électeurs français ou ressortissants de l'UE qui vivent ou s'acquittent d'impôts dans la commune, sous condition qu'ils soient majeurs et inscrits sur les listes électorales.

Quel était le paysage politique lors des précédentes Municipales ?

Le scrutin plurinominal avec panachage est un type de scrutin un peu complexe. Celui-ci s'applique pendant les municipales, seulement dans le cas des villes de moins de 1000 habitants. En outre, les électeurs ont la possibilité de voter pour plusieurs membres à la fois et peuvent aussi élire des candidats de deux listes différentes.
C'est le 23 mars 2014, dès le soir du premier tour, que 15 membres du conseil municipal de Messas avaient été choisis. Les Messassiens avaient laissé à Martine Girault et Rémy Dupont le soin de diriger leur municipalité. Jean Coullon, Jean-Michel Juhel, Emmanuel Sanglier, Shiva Chauviere mais aussi Nicolas Samin et Sandra Millana étaient chargés, dans le même temps, de les assister.
On comptabilise 431 votants pour 743 inscrits sur les listes électorales. On observe ici une légère baisse de la participation lorsque l'on fait un comparatif avec celle de 2008 (58,86 %) aux dernières Municipales.

Cette orientation remonte-t-elle aux dernières élections ?

Les Présidentielles, qui se sont déroulées en 2017, comptent parmi les scrutins qui ont eu lieu depuis les précédentes Municipales. En étudiant les scores du premier tour sur la ville de Messas aux dernières Présidentielles, en 2017, on note qu'ils étaient différents de ce qui a été recensé au niveau du pays.
Les candidats favoris au premier tour étaient Marine Le Pen (Front national) avec 26,4 % des votes, suivie par Emmanuel Macron (En marche !) avec 25,25 %. Durant le second tour, 60,07 % des citoyens de Messas ont voté pour Emmanuel Macron. 602 habitants s'étaient déplacés dans les bureaux de vote à cette occasion, soit 79,42 % des électeurs de Messas, contre 86,07 % en 2012. Cette baisse du taux de participation est différente de l'évolution enregistrée dans le pays (-5,8 points au second tour).
Parmi les bons résultats aux Européennes de 2019, on peut citer Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) (29,83 %) et La République en Marche avec Renaissance (18,78 %).

Messas : les informations clefs

Avant les élections municipales qui se dérouleront les 15 et 22 mars prochains, consultons les données socio-économiques locales.

Quel est le profil des résidents de Messas ?

Messas est une commune du Loiret, comptant 923 habitants. Elle est grande de. La Communauté de Communes des Terres du Val de Loire rassemble Messas avec diverses communes voisines, telles que Mézières-lez-Cléry, Cravant ou également Tavers. Les citoyens de l'agglomération sont peu âgés. La majorité des Messassiens ont entre 25 et 54 ans et 30,11 % se trouvent entre 55 et 64 ans. Le multiculturalisme est peu présent à Messas, où 4,23 % des habitants proviennent de l'immigration.

Messas : les résidents jouissent-ils d'un niveau de vie confortable ?

Quelle est la situation du marché de l'emploi à Messas ? La réponse avec les chiffres qui suivent. Près de 459 Messassiens affirment être en poste – soit 52,66 % de la population. Les ouvriers et employés représentent 66,96 % de la population en âge de travailler. Le chômage s'élève à 9 % dans l'agglomération messassienne. D'ailleurs, une majeure partie des chômeurs est constituée d'hommes.
La ville de Messas est plus élevée que la France quant au niveau de vie. Les Messassiens ont en moyenne touché 22 027 € par an en 2016 et la moyenne française était de 20 000 € en 2014.
En plus du marché de l'emploi, celui de l'immobilier reste un bon indicateur du niveau de vie des Messassiens. Sur le marché du logement messassien, les biens les plus loués sont les maisons non HLM de 5 pièces (environ 2 %) ainsi que les maisons non HLM de 3 pièces (environ 2 %). À y voir de plus près, on observe que la préférence des propriétaires se porte à un peu plus du quart sur l'achat d'une maison de 6 pièces et à un peu plus du quart sur une maison de 5 pièces.

Que dire de la qualité de vie à Messas ?

Les équipements à destination des Messassiens (hôpitaux, gares, écoles...) manquent un peu. La ville inclut 1 établissement scolaire et recense ​ 132 enfants âgés de ​0 à 15 ans, il y a donc peu de familles (par rapport au nombre total d'habitants).
L'agencement du territoire et les services publics sont des critères à prendre en compte pour le choix d'un lieu de résidence. La pollution aussi. Pour vérifier la conformité de l'eau, elle est soumise à une vérification que ce soit sur le plan microbiologique que physico-chimique. L'observatoire national de l'eau indique qu'à Messas, la qualité de l'eau est conforme à 100 %.