← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Ingrannes

Les électeurs d'Ingrannes se sont rendus aux urnes le 15 mars 2020 pour les élections municipales. 59,95 % des citoyens sont allés aux bureaux de vote, par rapport à 71,09 % lors de l'élection de 2014 (baisse de -11,14 points). Le taux de participation au scrutin a baissé dans le département du Loiret quand on le rapporte à la participation de l'élection précédente : 69,45 % contre 50,80 % cette année.

Une part des sièges a été remportée après le premier tour. Notez qu'un scrutin plurinominal est mis en place dans les villes de moins d'un millier d'habitants. Le principe ? Les candidats se présentent via des listes, mais les voix sont prises en compte individuellement. Avec plus de la moitié des suffrages et 25 % des votes des inscrits, un candidat obtient le statut de conseiller municipal de manière automatique.

Municipales 2020 : qui est en tête à la suite du 1er tour à Ingrannes ?

C'est Guillaume Bain qui se retrouve en première place durant le 1er tour des municipales avec 52,08 % des votes. Les chiffres nous enseignent que Mathieu Dangeard et Dany Michaux ont l'appui de 49,58 % des électeurs.

C'est un fait : d'autres candidats ont obtenu des scores plus faibles dans cette municipalité. Spécifions que parmi ces candidats, on retrouve Christophe Bach (49,16 %), Vincent Martin (49,16 %), Robert Rapine (47,50 %), Isabelle Percheron-Le Toumelin (47,08 %), Élodie Ribollet (47,08 %), Franck Guillemard (46,25 %), Loïc Moussier (46,25 %), Célie Pery (46,25 %), Paul Leite (45,83 %), Serge Ceccaldi (45,41 %), Virginie Harlet (45,41 %), Jean-Christophe Massas (45,41 %), Nicolas Blusson (44,58 %), Thomas Prelle (44,58 %), Éric Poilane (42,50 %), Laurence Josse (42,08 %), Sébastien Beranger (40,83 %), Hervé Dubourg (40,83 %), Séverine Lambert (40,83 %), Bernard Morin (40,41 %), Axelle De Saint Affrique (39,58 %), Christine Massias (36,66 %), Éric Augu (36,25 %), Patricia Sirot (15,41 %), Elisabeth Poignard (14,16 %), Matthieu Studer (14,16 %), Frédéric Barbe (13,75 %), Jérôme Dias (13,75 %), Jessica Birre (13,33 %), Johanne Donat (13,33 %) et Serge Poignard (11,25 %). Les candidats ayant les meilleurs résultats au second tour accéderont aux sièges restants au conseil municipal.

Afin de freiner la transmission du coronavirus sur le sol français, le gouvernement a décidé, entre autres dispositions, le report du second tour des municipales, qui devait avoir lieu à Ingrannes le 22 mars 2020.

Résultats Ingrannes

Abstention : 40.05% Participation : 59.95%
  • Guillaume BAIN
    52.08 %
    125 votes
  • Mathieu DANGEARD
    49.58 %
    119 votes
  • Dany MICHAUX
    49.58 %
    119 votes
  • Christophe BACH
    49.16 %
    118 votes
  • Vincent MARTIN
    49.16 %
    118 votes
  • Robert RAPINE
    47.5 %
    114 votes
  • Isabelle PERCHERON-LE TOUMELIN
    47.08 %
    113 votes
  • Élodie RIBOLLET
    47.08 %
    113 votes
  • Franck GUILLEMARD
    46.25 %
    111 votes
  • Loïc MOUSSIER
    46.25 %
    111 votes
  • Célie PERY
    46.25 %
    111 votes
  • Paul LEITE
    45.83 %
    110 votes
  • Serge CECCALDI
    45.41 %
    109 votes
  • Virginie HARLET
    45.41 %
    109 votes
  • Jean-Christophe MASSAS
    45.41 %
    109 votes
  • Nicolas BLUSSON
    44.58 %
    107 votes
  • Thomas PRELLE
    44.58 %
    107 votes
  • Éric POILANE
    42.5 %
    102 votes
  • Laurence JOSSE
    42.08 %
    101 votes
  • Sébastien BERANGER
    40.83 %
    98 votes
  • Hervé DUBOURG
    40.83 %
    98 votes
  • Séverine LAMBERT
    40.83 %
    98 votes
  • Bernard MORIN
    40.41 %
    97 votes
  • Axelle DE SAINT AFFRIQUE
    39.58 %
    95 votes
  • Christine MASSIAS
    36.66 %
    88 votes
  • Éric AUGU
    36.25 %
    87 votes
  • Patricia SIROT
    15.41 %
    37 votes
  • Elisabeth POIGNARD
    14.16 %
    34 votes
  • Matthieu STUDER
    14.16 %
    34 votes
  • Frédéric BARBE
    13.75 %
    33 votes
  • Jérôme DIAS
    13.75 %
    33 votes
  • Jessica BIRRE
    13.33 %
    32 votes
  • Johanne DONAT
    13.33 %
    32 votes
  • Serge POIGNARD
    11.25 %
    27 votes
  • Claude CACHAN
  • Axelle TIKHMENEV

Source : Ministère de l'intérieur

  • Détails de la participation

    • 530 habitants
    • 407 inscrits
    • Votants244 inscrits 59.95%
    • Abstentionnistes163 inscrits 40.05%
    • Votes blancs0 inscrits 0%

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Le contexte politique dans Ingrannes

C'est lors des 15 et 22 mars 2020 que le conseil municipal des communes françaises sera renouvelé. Si, pour les communes de plus de 1 000 habitants, le scrutin de liste est la règle, la procédure est différente pour les villes moins peuplées, qui fonctionnent quant à elles sur le principe du scrutin plurinominal, un système qui permet aux électeurs de sélectionner directement des candidats parmi tous ceux qui se sont déclarés.

Ingrannes : petit aperçu des candidats aux élections municipales 2020

Pour le premier tour des Municipales 2020, vous aurez le choix entre les candidats qui suivent. Candidat à sa réélection, Robert Rapine est le maire actuel d'Ingrannes. Éric Augu sera dans la course à la mairie. Christophe Bach, Guillaume Bain, Frédéric Barbe, Sébastien Beranger, Jessica Birre, Nicolas Blusson, Claude Cachan, Serge Ceccaldi, Mathieu Dangeard, Jérôme Dias, Johanne Donat, Hervé Dubourg, Franck Guillemard, Virginie Harlet, Laurence Josse, Séverine Lambert, Paul Leite, Vincent Martin, Jean-Christophe Massas, Christine Massias, Dany Michaux, Bernard Morin, Loïc Moussier, Isabelle Percheron-Le Toumelin, Célie Pery, Elisabeth Poignard, Serge Poignard, Éric Poilane, Thomas Prelle, Élodie Ribollet, Patricia Sirot, Matthieu Studer et Axelle Tikhmenev seront aussi candidats.
Atteindre la majorité absolue au premier tour n'est pas suffisant pour être élu, il faut également que le candidat dispose de plus d'un quart des voix des résidents inscrits sur les listes électorales. En cas de second tour, une majorité relative devra être obtenue pour que le candidat soit élu et puisse décrocher l'un des 15 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Ingrannes ?

Les citoyens d'Ingrannes iront aux urnes, les 15 et 22 mars 2020, afin d'élire le nouveau conseil municipal, lors des élections municipales 2020. Pour être en mesure de se rendre au bureau de vote, il va falloir être majeur, inscrit sur les listes électorales, français ou ressortissant de l'UE, ainsi que demeurer ou s'acquitter de ses impôts dans la commune concernée.

Qui l'emportait en 2014 ? Bilan des dernières Municipales

Pour les électeurs d'une commune de moins de 1000 habitants, un type de scrutin particulier s'applique lors des municipales : il s'agit d'un vote plurinominal avec panachage. Cela signifie que les électeurs désignent plusieurs membres en même temps et, par ailleurs, sont libres de choisir des candidats de deux listes différentes.
15 sièges du conseil municipal ont été pourvus dès le soir du premier tour le 23 mars 2014 dans la ville d'Ingrannes. Paul Leite, Alex Vacher, Mélanie Rapine, Axelle De Saint Affrique mais aussi Serge Poignard et Hugues Triffault avaient épaulé Robert Rapine et Christine Massias. Ceux-ci avaient accepté, de la part des Ingrannais, la mission de gérer la municipalité.
Parmi les 384 inscrits sur les listes électorales, d'assez nombreux électeurs sont allés voter (273 suffrages). Ce taux de participation indique une forte baisse par rapport à celui déclaré à l'issue des précédentes élections municipales, en 2008, où il s'élevait à 76,77 %.

Une tendance identique s'est-elle affirmée lors du dernier scrutin ?

En 2017, les précédentes élections présidentielles se sont déroulées. D'autre part, plusieurs votes ont fait suite aux dernières Municipales. Les résultats du premier tour des précédentes Présidentielles dans la municipalité d'Ingrannes s'avéraient différents de ceux recensés à l'échelle du pays.
L'écart s'est agrandi entre François Fillon (Républicains) qui a emporté 18,96 % des voix au premier tour, et Marine Le Pen (Front national) d'une part et Emmanuel Macron (En marche !) d'autre part, qui ont obtenu 29,66 % et 19,88 % des voix. Il y aura eu 50,53 % de votes des habitants d'Ingrannes pour Emmanuel Macron au second tour. La part d'électeurs parmi les résidents d'Ingrannes s'élevait à 321 au second tour, soit 76,98 % de participation.
À l'issue des Européennes de 2019, la liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a réuni 35,78 % des voix, devançant ainsi La République en Marche avec Renaissance (17,43 %).

Ingrannes : les données clefs

Le conseil municipal d'Ingrannes, qui sera élu lors des municipales des 15 et 22 mars prochains, devra retenir le contexte socio-économique local (écologie, accès aux soins, mobilité...).

Quoi dire sur la population vivant à Ingrannes ?

L'agglomération d'Ingrannes est une commune du Loiret. 537 personnes résident dans cette ville. Aux côtés d'Ingrannes, on retrouve Saint-Martin-d'Abbat, Sandillon ou bien Sury-aux-Bois. Ces dernières font partie des villes qui constituent la Communauté de Communes des Loges. Les habitants de la commune sont peu âgés. La majorité des Ingrannais ont entre 25 et 54 ans et 20,63 % se situent entre 55 et 64 ans. Les populations issues de l'immigration sont peu représentées à Ingrannes, avec 3,28 % des habitants.

Ingrannes : comment caractériser son niveau de vie ?

Un survol des domaines qui suivent aide à mieux cerner l'emploi à Ingrannes. Voici le taux d'activité des Ingrannais : près de 260 habitants travaillent, c'est-à-dire 49,26 % de la population. Les employés et professions intermédiaires forment 59,19 % des actifs. Si 8 % de la population en âge de travailler reste en demande d'emploi, plus de la moitié sont des femmes.
La commune d'Ingrannes est plus élevée que la France quant au niveau de vie. Les Ingrannais ont en moyenne touché 22 681 € par an en 2016 et la moyenne française était de 20 000 € en 2014.
Les Ingrannais sont-ils propriétaires ou locataires ? De quel type de bien ? Les chiffres suivants vous renseigneront sur le propos. Les locations sont de plus de 4 % concernant les maisons non HLM de 4 pièces et de moins de 4 % pour les maisons non HLM de 5 pièces sur le marché ingrannais. Dans quoi investissent les Ingrannais pour devenir propriétaires ? Ils s'avèrent environ 21 % à choisir une maison de 5 pièces et presque 28 % une maison de 6 pièces.

Ingrannes et qualité de vie vont-ils de pair ?

Les équipements manquent un peu à Ingrannes pour répondre aux attentes de ses résidents. Il y a 128 enfants, âgés de ​0 à 15 ans à Ingrannes, et donc un assez grand nombre de familles (par rapport au nombre total de résidents).
Un cadre de vie sain signifie peu de pollution. Des indices peuvent vous informer à ce sujet. La qualité de l'eau est conforme à 100 % tant au niveau microbiologique ​que physico-chimique. (Plus d'infos avec L'observatoire national de l'eau).