← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Boën-sur-Lignon

Les résidents de Boën-sur-Lignon se sont déplacés le 15 mars 2020 pour voter lors des municipales. -15,11 points, c'est la baisse entre le taux de participation au 1er tour des municipales en 2014 et cette année. 58,66 % des électeurs ont voté, par rapport à 73,77 % la dernière fois. Si l'on se rapporte aux données de l'élection précédente, on constate que la participation des citoyens de la Loire a baissé (69,66 % contre 50,71 % cette année).

Les sièges du conseil sont accordés à moitié aux candidats qui composent la liste majoritaire du premier tour, s'il y a majorité absolue. L'autre moitié est répartie proportionnellement entre l'intégralité des listes au résultat supérieur à 5 %.

Quel est le bilan du premier tour des élections municipales 2020 à Boën-sur-Lignon ?

Les 23 sièges du conseil ayant déjà tous été attribués dès le premier tour, les municipales 2020 se concluent donc à Boën-sur-Lignon (42). Scores du premier tour des élections municipales : Pierre-Jean Rochette est premier avec 58,77 % des votes. 19, c'est la quantité de sièges que la liste a gagnés. Concernant Fabrice Rolland (Nous sommes Boën), il emporte 41,22 % des suffrages. Les élus de sa liste au conseil municipal sont au nombre de 4.

Il faut aussi noter que ce bourg a relevé 1,39 % de votes blancs et 1,08 % de votes invalides.

L'élection du maire fait suite à celle des nouveaux membres du conseil municipal. Il est d'ailleurs choisi dans les rangs de ceux-ci, ainsi que par eux.

Résultats Boën-sur-Lignon

Abstention : 41.34% Participation : 58.66%

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Le contexte politique dans Boën-sur-Lignon

Le renouvellement des conseillers municipaux dans les communes françaises se fera au moment des élections des 15 et 22 mars 2020. Dans la ville de Boën-Sur-Lignon, voici les prétendants à la mairie.

Élections municipales 2020 à Boën-Sur-Lignon : quels candidats seront au rendez-vous ?

Pour faire enregistrer leur liste aux élections municipales 2020, les candidats avaient jusqu'au 27 février. À Boën-Sur-Lignon, les candidats officiels sont les suivants. Les élections pour la mairie de Boën-Sur-Lignon joueront, éventuellement, en faveur de Pierre-Jean Rochette, maire en fonction, qui désire conserver son poste actuel en portant la liste VIVRE BIEN, VIVRE A BOËN. Tête de liste de Nous sommes Boën, Fabrice Rolland est candidat.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Boën-sur-Lignon ?

Le nouveau conseil municipal de Boën-sur-Lignon sera désigné dans le cadre des élections municipales 2020, qui se dérouleront les 15 et 22 mars 2020. On doit avoir plus de 18 ans, habiter ou payer ses impôts dans la commune, apparaître sur les listes électorales, et être français ou membre de l'Union européenne pour prendre part à ces élections.

Élections municipales, retour en 2014

Les 23 et 30 mars 2014, les résidents de Boën-sur-Lignon élisaient, par un scrutin proportionnel de liste, les membres du conseil municipal.
La majorité des municipalités françaises, contrairement à la ville de Boën-sur-Lignon, penchaient pour une tendance politique diverse. La liste UN NOUVEL ELAN BOEN 2014 avait obtenu le résultat de 55,2 % aux précédentes élections. Grâce à ce premier tour, la liste décrochait 18 sièges, parmi les 23 à pourvoir. Nuançant la tendance évoquée précédemment, la deuxième place du scrutin revenait à la liste CONSTRUIRE ENSEMBLE, qui emportait 5 sièges au conseil.
En temps normal, la participation est assez élevée aux élections municipales. De fait, elle était de 73,77 % au dernier scrutin.

D'autres élections ont-elles exprimé la même tendance ?

Les partis favorisés par les citoyens sont inverses à ceux des élections présidentielles de 2017. Tandis que Marine Le Pen (Front national) d'une part et Emmanuel Macron (En marche !) d'autre part obtenaient 25,24 % et 21,82 % des votes au premier tour, Jean-Luc Mélenchon se plaçait derrière avec 20,2 %. Emmanuel Macron a été désigné au second tour par les résidents de Boën-sur-Lignon qui ont voté à 60,25 % pour lui. Le nombre de votants parmi les habitants de Boën-sur-Lignon atteignait 1 759 au second tour, soit 77,76 % de participation.
Les scores des Européennes de 2019 sont les suivants : 20,59 % des voix pour La République en Marche avec Renaissance et 26,35 % pour la liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen).
Reste à découvrir si cette tendance sera encore d'actualité lors des élections municipales 2020.

Boën-sur-Lignon : les informations clefs

Chômage, accès aux soins, mobilité, immobilier... nombreux sont les chiffres qui permettent de dresser un portrait d'une municipalité. Avant des municipales, ces facteurs sont d'autant plus utiles qu'ils aident à mieux cerner les engagements des candidats durant leur campagne et les missions des élections.

Quel est le profil des habitants de Boën-sur-Lignon ?

Cette ville de la Loire accueille 3 309 habitants. Cette ville fait également partie de la Communauté d'Agglomération Loire Forez Agglomération qui regroupe des communes telles qu'Estivareilles, Saint-Romain-le-Puy ou Précieux. La population boënnaise est peu âgée. La majorité de la population boënnaise a entre 25 et 54 ans, même si 24,54 % ont entre 55 et 64 ans. En ayant 5,86 % de ses résidents issus de l'immigration, la ville de Boën-sur-Lignon compte un nombre peu élevé d'immigrés comparé à sa population globale.

Emploi, immobilier, revenus... Comment vivent les résidents de Boën-sur-Lignon ?

Les données qui suivent servent à connaître les chiffres du chômage à Boën-sur-Lignon. Les Boënnais sont en majeure partie des employés et ouvriers (75,69 % de la population). Les travailleurs sont au nombre de 1 261 et constituent 38,32 % des habitants. Les femmes sont plus concernées par le chômage : elles représentent une majeure partie des demandeurs d'emploi en ville (16 % de la population en âge de travailler).
Durant l'année 2014, le revenu fiscal médian était de 20 000 € sur toute la France. À Boën-sur-Lignon, au cours de l'année 2016, les ménages ont perçu en moyenne 18 065 € par an. Les citoyens déclarent une moyenne de 10 845 € de revenus annuels pour les plus pauvres, face à des gains qui se chiffrent en moyenne à 30 339 € pour les plus riches.
Pour enrichir cette étude du niveau de vie boënnais, il se révèle intéressant d'examiner les données du marché immobilier. Concernant le marché locatif boënnais, les plus populaires sont les appartements non HLM de 3 pièces qui correspondent à 7 % de la demande, ainsi que les appartements non HLM de 2 pièces à hauteur de 5 %. Si l'on se penche sur le marché des propriétaires, on constate qu'ils sont 16 % à acheter une maison de 5 pièces et un peu moins de 20 % pour une maison de 4 pièces.

Que dire de la qualité de vie à Boën-sur-Lignon ?

Boën-sur-Lignon est une ville dans laquelle les équipements (hôpitaux, gares, écoles...) ne manquent pas. Il y a 486 enfants de 0 à 15 ans, dans la ville de Boën-sur-Lignon, on peut constater que, par rapport au nombre total d'habitants, peu de familles y vivent. Ces jeunes habitants bénéficient de 5 établissements scolaires. Chaque année, plus de 11 000 voyageurs vont et viennent au pas de course dans la gare de Boën.
Afin de comprendre le niveau de pollution environnant, on enregistre les indices de qualité de l'eau ou de l'air. La qualité de l'eau est-elle conforme ? Oui, à 50 %​, tant sur le plan microbiologique ​ que physico-chimique​. Vous pouvez le voir vous-même avec L'observatoire national de l'eau.