← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Marchenoir

Les habitants de Marchenoir sont allés voter le 15 mars 2020 dans le cadre des élections municipales. Seuls 42,27 % des électeurs ont voté, une participation particulièrement faible qui pourrait s'avérer être une conséquence de l'épidémie de coronavirus. Le pourcentage d'électeurs s'étant mobilisés à l'échelle départementale (Loir-et-Cher) a baissé par rapport au scrutin précédent : 72,39 % contre 56,04 % cette année.

Avec au moins la moitié des suffrages exprimés et 25 % des votes des inscrits, un candidat est élu automatiquement au conseil municipal.

Élections municipales 2020 : qui l'emporte lors du 1er tour à Marchenoir ?

À Marchenoir (41), la totalité des 15 sièges à remporter a donc déjà été attribuée dès le 1er tour des municipales 2020. En récoltant 95,03 % des voix, Sandrine Dalaigre se retrouve en première place du premier tour des élections municipales. Quant à Alain Beaubras, Delphine Goidin et Nicolas Lemaire, 92,54 % des votes leur reviennent. Les autres candidats nommés au conseil ont effectué un score élevé, s'assurant ainsi l'adhésion des électeurs : Manolie Rousseau (91,92 %), Emilie Decorde (91,30 %), Marc Fesneau (91,30 %), Nicole Moulin (90,68 %), Stéphane Gouin (90,06 %), Céline Royer (90,06 %), Denis Guignard (88,19 %), Julien Catala (86,95 %), Pascal Richard (86,33 %), Antoine Breton (84,47 %) et Elodie Fleury (73,91 %).

Il faut également souligner que ce village a enregistré 0,61 % de votes blancs et 1,22 % de votes nuls.

Il est maintenant l'heure pour les nouveaux membres du conseil municipal de choisir le futur maire dans leurs rangs.

Résultats Marchenoir

Abstention : 57.73% Participation : 42.27%
  • Sandrine DALAIGRE
    95.03 %
    153 votes
  • Alain BEAUBRAS
    92.54 %
    149 votes
  • Delphine GOIDIN
    92.54 %
    149 votes
  • Nicolas LEMAIRE
    92.54 %
    149 votes
  • Manolie ROUSSEAU
    91.92 %
    148 votes
  • Emilie DECORDE
    91.3 %
    147 votes
  • Marc FESNEAU
    91.3 %
    147 votes
  • Nicole MOULIN
    90.68 %
    146 votes
  • Stéphane GOUIN
    90.06 %
    145 votes
  • Céline ROYER
    90.06 %
    145 votes
  • Denis GUIGNARD
    88.19 %
    142 votes
  • Julien CATALA
    86.95 %
    140 votes
  • Pascal RICHARD
    86.33 %
    139 votes
  • Antoine BRETON
    84.47 %
    136 votes
  • Elodie FLEURY
    73.91 %
    119 votes

Source : Ministère de l'intérieur

  • Détails de la participation

    • 676 habitants
    • 388 inscrits
    • Votants164 inscrits 42.27%
    • Abstentionnistes224 inscrits 57.73%
    • Votes blancs1 inscrits 0.61%

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Le contexte politique dans Marchenoir

Dans le cadre du renouvellement de leurs conseillers municipaux, les communes françaises sont invitées à organiser des élections les 15 et 22 mars 2020. Le principe de la liste ne s'applique pas dans les communes de moins de 1 000 habitants. Chaque électeur a en effet la possibilité de choisir directement ses candidats, parmi tous ceux qui ont confirmé leur candidature.

Qui sera en lice à Marchenoir pour les Municipales 2020 ?

Lors du premier tour des élections municipales 2020, vous aurez le choix entre les candidats suivants. Alain Beaubras a déposé sa candidature. Depuis les municipales 2014, il a un siège au conseil municipal. Antoine Breton, Julien Catala, Sandrine Dalaigre, Emilie Decorde, Marc Fesneau, Elodie Fleury, Delphine Goidin, Stéphane Gouin, Denis Guignard, Nicolas Lemaire, Nicole Moulin, Pascal Richard, Manolie Rousseau et Céline Royer sont aussi candidats à la mairie.
La règle est comme suit : les candidats ne peuvent être élus au premier tour que s'ils obtiennent une majorité absolue, et s'ils ont rassemblé les voix de plus du quart des habitants inscrits sur les listes électorales. S'il y a un second tour, ils devront atteindre une majorité relative afin de pouvoir être élus et accéder à l'un des 15 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Marchenoir ?

À l'issue des élections municipales 2020, qui se tiendront les 15 et 22 mars 2020, la commune de Marchenoir disposera d'un nouveau conseil municipal. Comme dans le cas de toutes les élections en France, on doit être majeur pour participer. D'autres conditions sont obligatoires. Il faut payer ses impôts ou habiter dans la commune, figurer sur les listes électorales et être français ou ressortissant de l'UE.

Quels étaient les résultats des Municipales 2014 ?

Les élections municipales prennent un aspect particulier dans les municipalités de moins de 1000 habitants. C'est un scrutin plurinominal avec panachage, ce qui signifie que les électeurs votent pour plusieurs membres en même temps et peuvent d'ailleurs désigner des candidats de deux listes différentes.
23 mars 2014 : les citoyens de Marchenoir avaient choisi 15 membres du conseil municipal dès le soir du premier tour. Les candidats Sandrine Dalaigre et Antoine Breton, avec Marc Fesneau, Michel Beauté, Julien Catala, Pascal Richard mais aussi Sébastien Boutard et Françoise Harrault-Terrier à leurs côtés, étaient chargés, par les Marchenégrosiens, de diriger la ville.
Seuls 253 électeurs sont allés voter, aux élections, sur les 389 inscrits. On estime donc qu'assez peu de personnes se sont rendues aux bureaux de vote. Ces résultats illustrent une forte baisse de la participation en regard des dernières élections municipales, en 2008, où elle atteignait 71,17 %.

La tendance était-elle similaire lors des précédentes élections ?

Depuis les dernières élections municipales, les citoyens ont été appelés plusieurs fois aux urnes, en particulier pour les Présidentielles (2017). Le choix de la population de Marchenoir a été différent de ce qui est ressorti sur le reste de l'Hexagone en ce qui concerne le premier tour des précédentes élections présidentielles, en 2017.
Marine Le Pen (Front national) est arrivée première avec 26,46 % des suffrages, suivie par Emmanuel Macron (En marche !, 20,92 % des votes). Derrière, François Fillon (Les Républicains) a obtenu 19,08 % au suffrage. Les habitants de Marchenoir ont été une majorité (60,89 %) à voter pour Emmanuel Macron. En 2012, 82,69 % des résidents de Marchenoir avaient participé au second tour des élections présidentielles, contre 321 en 2017 (soit 80,25 %). Au niveau de la France en 2012, on observait une diminution de -5,8 points entre ces deux années, soit une évolution assez différente.
15,96 % pour La République en Marche avec Renaissance, 29,11 % pour Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) : tels étaient les scores des élections européennes 2019.

Quelques informations sur Marchenoir

Comprendre les scores des municipales n'est possible qu'au vu des chiffres socio-économiques de la municipalité. Chômage, immobilier, accès aux soins... tous ces éléments vous éclaireront sur le scrutin qui se déroule les 15 et 22 mars 2020.

Comment qualifierait-on la population habitant à Marchenoir ?

Marchenoir est une ville du Loir-et-Cher, elle compte 659 résidents. La Communauté de Communes Beauce Val de Loire rassemble Marchenoir avec plusieurs autres villes, comme Autainville, Lorges ou bien Muides-sur-Loire. Les habitants sont peu âgés : la majorité des Marchenégrosiens a entre 25 et 54 ans même si 20,24 % des habitants ont entre 55 et 64 ans. Les habitants issus de l'immigration correspondent à 5,53 % de la population de Marchenoir. Une proportion peu importante.

Marchenoir : tout ce qu'il y a à connaître de son niveau de vie

Les données suivantes indiquent le marché de l'emploi à Marchenoir. 39,05 % des Marchenégrosiens sont actifs (à savoir plus de 251 résidents). Les employés et ouvriers représentent 65,91 % des travailleurs. Presque 15 % de la population marchenégrosienne en âge de travailler sont en demande d'emploi, dont une majeure partie sont des femmes.
En 2016, les Marchenégrosiens avaient en moyenne touché 19 898 €, un revenu médian similaire aux données nationales de 2014 : les Français ont en effet gagné environ 20 000 € en moyenne cette année-là.
Le niveau de vie d'une commune se mesure aussi en fonction du type de bien immobilier le plus occupé et du statut d'occupation le plus représenté. Les Marchenégrosiens et la location : ils s'avèrent 6 % à être locataires d'une maison non HLM de 3 pièces et moins de 5 % d'une maison non HLM de 4 pièces. Ils sont un peu moins de 20 % à être propriétaires de maisons de 6 pièces et moins de 20 % à être en possession d'une maison de 4 pièces.

Comment définir l'environnement de vie à Marchenoir ?

Le nombre d'hôpitaux, d'écoles ou encore de gares reste un bon indicateur de la qualité de vie dans une ville. À Marchenoir, ces infrastructures sont assez nombreuses. La ville recense ​ 110 enfants âgés de ​0 à 15 ans, il y a donc un assez grand nombre de familles (par rapport au nombre total d'habitants).
Savoir à quel point un territoire est pollué donne une information importante concernant la qualité de vie sur les lieux. Sur le plan microbiologique et physico-chimique, la qualité de l'eau est à 100 % conforme sur ces deux plans.