← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Chemenot

Ce 15 mars 2020, les citoyens de Chemenot ont voté pour les municipales. Lors du 1er tour des élections municipales, 81,25 % des citoyens étaient allés aux urnes. La participation est donc en hausse (8,28 points) par rapport à 2014, puisqu'elle était à l'époque de 72,97 %. Si l'on se rapporte aux chiffres de l'élection précédente, on observe que le taux de participation des électeurs du Jura a baissé (77,59 % contre 65,18 % cette année).

Si un candidat peut réunir plus de la moitié des votes et au moins 25 % des inscrits, une place au conseil municipal l'attend.

Chemenot : quels sont les résultats du premier tour des municipales 2020 ?

À Chemenot (39), les jeux sont donc faits dès le premier tour pour ces municipales 2020 car les 7 sièges du conseil ont déjà tous été attribués. Ce sont Emmanuel Bichon et Claude Gaudillat qui se hissent en première place après le 1er tour des municipales : ils récoltent 92,30 % des suffrages. Le score effectué par Pascal Saintot (88,46 %) le situe troisième. Le résultat élevé de certains candidats, comme Serge Grevy (84,61 %), Mickaël Melot (84,61 %), Marc Poty (84,61 %) et Michel Laurent (73,07 %), leur a également garanti un siège au conseil.

Les nouveaux conseillers municipaux ayant été choisis, ils sont à présent invités à désigner – dans leurs rangs – celui ou celle qui obtiendra le statut de maire de la ville.

Résultats Chemenot

Abstention : 18.75% Participation : 81.25%
  • Emmanuel BICHON
    92.3 %
    24 votes
  • Claude GAUDILLAT
    92.3 %
    24 votes
  • Pascal SAINTOT
    88.46 %
    23 votes
  • Serge GREVY
    84.61 %
    22 votes
  • Mickaël MELOT
    84.61 %
    22 votes
  • Marc POTY
    84.61 %
    22 votes
  • Michel LAURENT
    73.07 %
    19 votes

Source : Ministère de l'intérieur

  • Détails de la participation

    • 36 habitants
    • 32 inscrits
    • Votants26 inscrits 81.25%
    • Abstentionnistes6 inscrits 18.75%
    • Votes blancs0 inscrits 0%

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Le contexte politique dans Chemenot

Les élections des 15 et 22 mars 2020 sont prévues pour renouveler le conseil municipal des communes françaises. Dans les communes dont le nombre d'habitants est inférieur à 1 000, les règles de l'élection sont quelque peu différentes de celles des villes plus peuplées, dans le sens où les électeurs ne votent pas pour une liste, mais directement pour un ou plusieurs candidats, parmi ceux qui ont déclaré officiellement leur candidature.

Qui est candidat à Chemenot pour les élections municipales 2020 ?

Lors du premier tour des élections municipales 2020, vous pourrez choisir entre les candidats qui suivent. Être réélu à la mairie de Chemenot est l'ambition de Serge Grevy, maire actuel. Emmanuel Bichon sera également candidat. Également dans les candidatures retenues, celles de Claude Gaudillat, Michel Laurent, Mickaël Melot, Marc Poty et Pascal Saintot.
Les deux conditions nécessaires pour qu'un candidat puisse être élu à l'issue du premier tour demandent d'atteindre une majorité absolue et que plus du quart des habitants présents sur les listes électorales se soient exprimés en leur faveur. Dans le cas où un second tour est nécessaire, les candidats doivent remporter la majorité relative pour être élus et pour pouvoir accéder à l'un des 7 sièges à pourvoir.

Chemenot : quels sont les enjeux des Municipales ?

Les 15 et 22 mars 2020 se dérouleront les élections municipales 2020 ! L'opportunité pour les habitants de Chemenot de désigner un nouveau conseil municipal. Pour être en mesure d'aller au bureau de vote, il va falloir être majeur, inscrit sur les listes électorales, français ou ressortissant de l'Union européenne, ainsi que demeurer ou s'acquitter de ses impôts dans la municipalité dont il est question.

Retour sur les dernières Municipales (2014)

Les villes de moins de 1000 habitants sont soumises à un scrutin plurinominal avec panachage lors de ces élections municipales. Cela signifie que les électeurs votent pour plusieurs membres à la fois et peuvent aussi élire des candidats de deux listes différentes.
Le 23 mars 2014, à Chemenot, dès le soir du premier tour, les résidents choisissaient 7 membres du conseil municipal. Yannick Grévy, Michel Laurent et Marc Poty avaient accompagné René Machard, Claude Gaudillat, Serge Grévy et Angéline Cusey. Ces derniers avaient accepté, de la part des habitants de la commune, le devoir de gérer la ville.
On compte 27 électeurs pour 37 inscrits sur les listes électorales. On remarque ici une forte baisse de la participation si l'on effectue un comparatif avec celle de 2008 (100 %) aux précédentes Municipales.

Cette tendance a-t-elle perduré d'un scrutin à l'autre ?

2017 : c'est l'année des précédentes élections présidentielles, tandis que les dernières Municipales ont vu plusieurs types de scrutin dans cet intervalle. En 2017, la répartition des voix au premier tour des précédentes élections présidentielles à Chemenot a été différente de celle constatée sur l'ensemble de l'Hexagone.
Jean-Luc Mélenchon (France insoumise) ainsi que Marine Le Pen (Front national) se sont très bien placés au premier tour : 33,33 % des votes pour l'un, 30,56 % pour l'autre. Emmanuel Macron s'est placé derrière avec 22,22 % des suffrages. Avec 56,52 % des votes, Emmanuel Macron s'est imposé au deuxième tour à Chemenot. À Chemenot, 75 % des citoyens avaient fait le déplacement dans le cadre de ces dernières élections (30 votants), contre 93,55 % en 2012.
En 2019, les élections européennes ont prouvé la préférence des habitants de la commune pour Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen), liste qui a emporté 46,15 % des voix. Concernant la liste La France Insoumise, les électeurs de Chemenot étaient 15,38 % à déposer un bulletin à son nom.

Chemenot : les données clefs

Appréhender les scores des municipales n'est possible qu'au vu des chiffres socio-économiques de la municipalité. Chômage, immobilier, accès aux soins... tous ces éléments vous informeront sur le scrutin qui se déroule les 15 et 22 mars 2020.

Pour mieux cerner le profil des résidents de Chemenot

Chemenot est une commune du Jura de 37 habitants. Aux côtés de Vincent-Froideville, Lavigny ou bien Toulouse-le-Château, Chemenot fait partie de l'agglomération transfrontalière de la Communauté de Communes Bresse Haute Seille. Les habitants de la commune sont peu âgés (la majorité a entre 25 et 54 ans et 35 % ont entre 55 et 64 ans). Chemenot s'avère être une commune assez multiculturelle, 10,81 % de ses résidents sont issus de l'immigration.

Chemenot : les habitants profitent-ils d'un niveau de vie confortable ?

Les données suivantes donnent une idée de la situation quant au chômage dans la ville de Chemenot. Parmi une population active de 48,65 % (près de 16 habitants de la commune), 50 % des actifs sont des employés et artisans, commerçants, chefs d'entreprise. La commune est concernée par le chômage (environ 11 % de la population en âge de travailler). Plus de la moitié des habitants à la recherche d'un travail sont des hommes.

Que dire de la qualité de vie à Chemenot ?

Les équipements manquent un peu pour satisfaire les besoins des habitants de cette ville. La commune compte ​3 enfants âgés de ​0 à 15 ans, il y a donc peu de familles (par rapport au nombre total d'habitants).
Pour la santé de tous, il est important de savoir si l'air ou l'eau de la ville est de qualité. Selon L'observatoire national de l'eau, l'eau à Chemenot se révèle conforme à 100 % tant sur le plan microbiologique ​que physico-chimique​.