← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Grenoble

Les élections municipales se sont tenues à Grenoble, où les citoyens étaient attendus ce 15 mars 2020. À savoir que le taux de participation dans la ville s'élève à seulement 42,25 %, une nombre qui pourrait s'expliquer partiellement par les récents événements liés au coronavirus. La participation engendrée par cette élection à l'échelle départementale (Isère), de 51,59 %, a baissé par rapport à celle déclarée au scrutin précédent (68,83 %).

Pour se maintenir au deuxième tour de l'élection, une liste se doit d'emporter 10 % des suffrages exprimés. La moitié des sièges sont attribués à la liste en tête des suffrages, tandis que la moitié restante sera répartie, proportionnellement, entre toutes les listes ayant obtenu plus de 5 % des votes.

Grenoble : quels sont les scores du premier tour des élections municipales 2020 ?

En récoltant 46,67 % des voix, Eric Piolle de la liste de la Gauche se retrouve en tête du premier tour des élections municipales. 19,80 % des votants ont fait le choix d'appuyer Alain Carignon (La société civile avec Alain Carignon).

Que retenir des chiffres réalisés par le reste des listes ? Dans cette ville, ils s'avèrent plus faibles. Il s'agit par exemple des listes d'Emilie Chalas (Centre, 13,75 %), Olivier Noblecourt (Parti Socialiste, 13,31 %), Bruno De Lescure (Gauche, 3,23 %), Mireille D'ornano (Extrême droite, 2,01 %) et Catherine Brun (Extrême gauche, 1,19 %).

Comme lors de beaucoup de scrutins, certains résidents ont voté blanc et d'autres ont déposé un vote invalide. Dans cette ville, il y a eu 0,86 % de votes blancs et 0,89 % de bulletins non valides.

Le 16 mars 2020, le Président de la République a annoncé que, dans le cadre des règles de confinement dues à la pandémie de coronavirus, le second tour des élections municipales serait reporté dans les communes comme Grenoble jusqu'à nouvel ordre.

Résultats Grenoble

Abstention : 57.75% Participation : 42.25%
  • Ballotage
    Eric Piolle
    LDVG Divers gauche
    Grenoble en commun
    46.67 %
    16766 votes
  • Ballotage
    Alain Carignon
    LDVD Divers droite
    La société civile avec Alain Carignon
    19.8 %
    7114 votes
  • Ballotage
    Emilie Chalas
    LDVC Divers centre
    Un nouveau regard sur Grenoble
    13.75 %
    4939 votes
  • Ballotage
    Olivier Noblecourt
    LSOC Parti socialiste
    Grenoble nouvel air
    13.31 %
    4782 votes
  • Bruno De Lescure
    LDVG Divers gauche
    La commune est à nous !
    3.23 %
    1162 votes
  • Mireille D'ornano
    LEXD Extrême droite
    Mieux vivre à Grenoble
    2.01 %
    725 votes
  • Catherine Brun
    LEXG Extrême gauche
    Lutte Ouvrière - Faire entendre le camp des travailleurs
    1.19 %
    429 votes

Source : Ministère de l'intérieur

  • Détails de la participation

    • 157424 habitants
    • 86516 inscrits
    • Votants36556 inscrits 42.25%
    • Abstentionnistes49960 inscrits 57.75%
    • Votes blancs313 inscrits 0.86%
    • Nombre de sièges pourvus au conseil municipal 0/59

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Le contexte politique dans Grenoble

Les communes françaises doivent s'occuper du renouvellement de leurs conseillers municipaux au cours des élections des 15 et 22 mars 2020. Pour tous les résidents de Grenoble, cette page vous renseignera au sujet des candidats de votre ville.

Qui, à Grenoble, est candidat pour les élections municipales 2020 ?

Les candidatures retenues pour les futures élections municipales 2020 ont dû être déposées avant le 27 février. Grenoble dévoile ses candidats. Appartenant à la Gauche, le maire actuel de Grenoble, Eric Piolle, est candidat à sa réélection (liste Grenoble en commun). Mireille D'ornano, rattachée à l'Extrême droite, se porte elle aussi candidate comme tête de liste de Mieux vivre à Grenoble. Celle-ci avait obtenu un siège au conseil municipal lors des municipales 2014. On trouve également, dans la liste des candidats, Bruno De Lescure de la Gauche, tête de liste de "La commune est à nous !", Alain Carignon de la Droite, tête de liste de "La société civile avec Alain Carrignon", Olivier Noblecourt du Parti Socialiste, tête de liste de "Grenoble nouvel air", Emilie Chalas de la République en marche, tête de liste de "Un nouveau regard sur Grenoble" et Catherine Brun de l'Extrême gauche, tête de liste de "Lutte Ouvrière - Faire entendre le camp des travailleurs".

Grenoble : quels sont les enjeux des Municipales ?

Les électeurs de Grenoble iront aux bureaux de vote, les 15 et 22 mars 2020, pour élire le nouveau conseil municipal, dans le cadre des élections municipales 2020. Pour participer à ces élections, avoir atteint la majorité est une condition nécessaire. Plusieurs autres critères sont à remplir pour prendre part au suffrage : on doit être inscrit sur les listes électorales françaises, être français ou ressortissant d'un pays membre de l'UE et résider ou s'acquitter de ses impôts dans la municipalité en question.

Retour sur les Municipales de 2014

Afin de désigner les membres du conseil municipal, les résidents de Grenoble, les 23 et 30 mars 2014, sont passés par un scrutin proportionnel de liste.
La liste de gauche s'était imposée à Grenoble, contrairement à la majorité des villes françaises. Grâce à un score de 40,02 %, la liste GRENOBLE UNE VILLE POUR TOUS (liée à Europe-Ecologie-Les Verts) avait gagné le second tour et donc obtenu 42 sièges, sur un ensemble de 59. Nuançant la tendance évoquée précédemment, la seconde place du scrutin revenait à la liste AIMER GRENOBLE POUR VOUS, qui emportait 8 sièges au conseil.
Généralement assez élevée, la participation était en hausse, par rapport à 2008. En effet, elle s'élevait à 53 % alors qu'aux dernières Municipales le taux de participation atteignait 55,73 %.

Cette tendance existait-elle lors de l'élection précédente ?

En 2017, le contexte politique des élections présidentielles était inverse. Avec 28,88 % et 28,64 % des suffrages, Jean-Luc Mélenchon (France insoumise) d'une part, et Emmanuel Macron (En marche !) d'autre part se sont démarqués au premier tour, creusant l'écart avec François Fillon (Les Républicains) derrière avec 15,14 % des voix. 82,67 % : c'est le résultat qu'a réalisé Emmanuel Macron au deuxième tour chez les habitants de Grenoble. 61 036 habitants s'étaient rendus dans les bureaux de vote à cette occasion, soit 71,96 % des citoyens de Grenoble, contre 78,83 % en 2012. Cette baisse de la participation est différente de l'évolution constatée dans le pays (-5,8 points au second tour).
En 2019, les élections européennes ont montré la préférence des Grenoblois pour Renaissance (soutenue par La République en Marche), liste qui a emporté 23,96 % des votes. Concernant la liste Europe Écologie, les résidents de Grenoble étaient 22,36 % à déposer un bulletin à son nom.
Reste à savoir si cette évolution se retrouvera à l'issue des élections municipales 2020.

Quelques informations sur Grenoble

Écologie, accès aux soins, transports... l'étude des données socio-économiques d'une agglomération aide à bien souvent comprendre les problématiques de ses résidents et justifier en partie les résultats du suffrage.

Que pourrait-on apprendre sur la population de la ville de Grenoble ?

158 454 personnes vivent dans la ville de la préfecture du département, Grenoble. C'est une grande ville d'Isère. Lors de la création de Métropole Grenoble-Alpes-Métropole, la grande ville a été rattachée, par exemple, à Vizille, Saint-Paul-de-Varces ou également Échirolles. Les Grenoblois sont en général peu âgés (la majorité de la population a entre 25 et 54 ans et 29,79 % ont entre 15 et 24 ans). Les habitants issus de l'immigration sont très présents à Grenoble, on y répertorie 16,66 % de la population.

Voici des chiffres permettant d'avoir un aperçu du niveau de vie à Grenoble

Les données suivantes indiquent le marché de l'emploi à Grenoble. Les professions intermédiaires et cadres et professions intellectuelles supérieures sont les catégories majoritaires parmi la population active à Grenoble. 76 259 Grenoblois travaillent (48,81 % de la population) et 59,88 % des actifs ont l'un de ces statuts. Plus de 15 % des Grenoblois actifs sont au chômage. Plus de la moitié de ces résidents à la recherche d'un travail sont des hommes.
Les Grenoblois bénéficient d'un niveau de vie similaire à la moyenne nationale, avec un revenu fiscal médian de 20 168 € sur l'année 2016, contre 20 000 € en France en 2014. Si l'on considère les chiffres des revenus des plus riches et des plus pauvres (37 843 € en moyenne pour les premiers, 9 709 € pour le deuxième groupe), on observe une différence significative. Les personnes de plus de 75 ans sont particulièrement touchées par la précarité et constituent une part conséquente de personnes vivant sous le seuil de pauvreté (19 %). 175 ménages avaient à payer l'IFI en 2018 à Grenoble. Le patrimoine moyen était de plus de 2 millions d'euros.
En plus du marché de l'emploi, celui de l'immobilier reste une bonne illustration du niveau de vie des Grenoblois. Que louent les Grenoblois ? La demande va à environ 11 % sur des appartements non HLM de 2 pièces et à moins de 10 % sur des appartements non HLM de 3 pièces. Les propriétaires d'appartements de 3 pièces sont environ 12 % quand les propriétaires d'appartements de 4 pièces représentent, pour leur part, moins de 12 % des résidents.

Grenoble et qualité de vie vont-ils de pair ?

Le nombre d'hôpitaux, d'écoles ou encore de gares reste un bon indicateur de la qualité de vie dans une commune. À Grenoble, ces infrastructures ne manquent pas. Intra-muros, Grenoble réunit 69 urgences, maternités ou pharmacies. Avec 24 505 enfants (de 0 à 15 ans), il est clair que les familles sont assez nombreuses dans la ville en comparaison avec son nombre total d'habitants. On y trouve 37 crèches et 107 établissements scolaires. La gare de Grenoble voit passer plus de 7 millions d'usagers par an.
Afin de s'assurer de la qualité de vie dans une ville, il est important de prendre en compte l'éventuelle présence de pollution. L'indice de qualité de l'air s'élève à 4,18 en moyenne durant l'année dans votre commune. Celui-ci est déterminé avec l'indice Atmo grâce aux niveaux de pollution : l'ozone, le dioxyde de soufre, le dioxyde d'azote et également les poussières. Quelle est la qualité de l'eau à Grenoble ? L'observatoire national de l'eau signale qu'elle se révèle à 100 % conforme.