← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Bois-Colombes

Les élections municipales se sont tenues le 15 mars 2020 à Bois-Colombes. Il se peut que les récentes mesures concernant le coronavirus aient incité les électeurs à rester à leur domicile lors de ces élections. En effet, on recense une participation peu élevée, à seulement 42,35 %. On constate que le taux de participation départemental (Hauts-de-Seine) a baissé par rapport à l'élection précédente : 56,95 % contre 41,10 % cette année.

Les places au conseil sont attribuées selon les scores de chaque liste. Au premier tour, dès lors qu'une liste a obtenu la majorité absolue, elle remporte la moitié des sièges, et les sièges restants sont distribués entre l'ensemble des listes qui ont emporté des résultats supérieurs à 5 %.

Élections municipales 2020 à Bois-Colombes : quels sont les scores du 1er tour ?

Il y avait donc 35 sièges à pourvoir au conseil municipal de Bois-Colombes (92). L'ensemble de ces sièges a déjà été octroyé dès le 1er tour de ces élections municipales 2020. C'est Yves Revillon de la liste de l'Union de la Droite qui, fort de 56,07 % des votes, arrive en première place, lors du premier tour des élections municipales. Avec 28 candidats élus, le conseil municipal comprendra des membres de sa liste. 18,95 % des électeurs ont porté leur choix sur Alain Lime (BOIS-COLOMBES EN MARCHE). 3 de ses candidats ont été élus. Plusieurs conseillers municipaux seront également issus des listes de David Mbanza (LE NOUVEAU SOUFFLE, 3 sièges) et Myriam Petit (MIEUX VIVRE A BOIS-COLOMBES POUR UNE VILLE EN TRANSITION, 1 siège).

Dans cette ville moyenne, les bulletins blancs constituent 1,75 % des voix.

À présent que les membres du conseil municipal ont été choisis, ils se doivent d'élire – dans leurs rangs – celui ou celle qui deviendra maire.

Résultats Bois-Colombes

Abstention : 57.65% Participation : 42.35%
  • 28 élu·e·s
    Yves Revillon
    LUD Union de la droite
    BOIS-COLOMBES ENSEMBLE
    56.07 %
    4098 votes
  • 3 élu·e·s
    Alain Lime
    LREM La République en marche
    BOIS-COLOMBES EN MARCHE
    18.95 %
    1385 votes
  • 3 élu·e·s
    David Mbanza
    LVEC Europe Ecologie-Les Verts
    LE NOUVEAU SOUFFLE
    17.52 %
    1281 votes
  • 1 élu·e
    Myriam Petit
    LECO Ecologiste
    MIEUX VIVRE A BOIS-COLOMBES POUR UNE VILLE EN TRANSITION
    7.44 %
    544 votes

Source : Ministère de l'intérieur

  • Détails de la participation

    • 28927 habitants
    • 17565 inscrits
    • Votants7438 inscrits 42.35%
    • Abstentionnistes10127 inscrits 57.65%
    • Votes blancs130 inscrits 1.75%
    • Nombre de sièges pourvus au conseil municipal 35/35

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Le contexte politique dans Bois-Colombes

Le renouvellement des conseillers municipaux dans les communes françaises se fera au moment des élections des 15 et 22 mars 2020. Vous voulez savoir qui se présente dans votre ville ? Vous trouverez, sur cette page, les candidats de Bois-Colombes !

Élections municipales 2020 à Bois-Colombes : quels candidats seront présents ?

Pour être un candidat officiel pour les Municipales 2020, le dépôt de dossier devait être effectué avant le 27 février. Par conséquent, à Bois-Colombes, voici les candidats avérés. La ville de Bois-Colombes, tenue par Yves Revillon (La République En Marche), voit celui-ci candidater à sa réélection avec la liste BOIS-COLOMBES ENSEMBLE. De plus, la tête de liste de BOIS-COLOMBES EN MARCHE n'est autre qu'Alain Lime, qui est le candidat de la République en marche. Myriam Petit des écologistes, tête de liste de "MIEUX VIVRE A BOIS-COLOMBES POUR UNE VILLE EN TRANSITION" et David Mbanza d'Europe Ecologie-Les Verts, tête de liste de "LE NOUVEAU SOUFFLE" ont aussi été retenus.

Bois-Colombes : quels sont les enjeux des Municipales ?

Les 15 et 22 mars 2020, il sera l'heure pour les citoyens de Bois-Colombes de prendre part aux élections municipales 2020 et de choisir leur nouveau conseil municipal. Plusieurs conditions doivent être réunies pour participer à ces élections. Il faut être un électeur français ou un ressortissant de l'Union européenne, résidant ou payant ses impôts dans la commune concernée. Il faut également avoir plus de 18 ans pour avoir le droit de vote.

En 2014, comment se sont déroulées ces élections municipales ?

Les habitants de Bois-Colombes désignaient, au moyen d'un scrutin proportionnel de liste, les membres du conseil municipal de la ville, les 23 et 30 mars 2014.
La droite avait ainsi triomphé à Bois-Colombes, comme dans la majeure partie des municipalités françaises. Avec 30 sièges sur 35 disponibles, une liste de l'Union de la Droite avait dominé le premier tour des élections. De fait, BOIS-COLOMBES ENSEMBLE avait atteint un score de 68,55 %. Nuançant cette tendance, la liste CHANGEONS D'ERE A BOIS COLOMBES AVEC ISABELLE DAHAN laissait passer la première position du scrutin, mais récoltait 4 sièges au conseil municipal.
Habituellement assez élevé, le taux de participation a connu une légère hausse lors des précédentes élections, où il était de 54,36 %. Aux Municipales de 2008, la participation s'élevait à 53,78 %.

Observait-on déjà cette tendance aux derniers scrutins ?

Le contexte politique formé lors des Présidentielles 2017 se révèle identiques. L'écart s'est agrandi entre Jean-Luc Mélenchon (France insoumise) qui a emporté 15,74 % des suffrages au premier tour, et Emmanuel Macron (En marche !) d'une part et François Fillon (Républicains) d'autre part, qui ont obtenu 35,32 % et 28,87 % des votes. À Bois-Colombes, 86,99 % des votants ont choisi Emmanuel Macron au deuxième tour. Une diminution de -5,8 points s'est fait ressentir au niveau national durant le second tour des élections présidentielles de 2017 en comparaison avec celles de 2012. À Bois-Colombes, cette évolution a été assez différente : ils ont été 13 811 électeurs à s'être déplacés (77,17 %) contre 82,05 % en 2012.
Suite aux Européennes de 2019, la liste La République en Marche avec Renaissance a rassemblé 35,26 % des voix, surpassant donc Europe Écologie (16,76 %).
Cette tendance perdurera-t-elle ? Cela sera confirmé ou non lors des élections municipales 2020.

Quelques informations sur Bois-Colombes

15 et 22 mars 2020 : jours des municipales. Les membres du conseil municipal de Bois-Colombes devront ainsi aborder l'état socio-économique de la municipalité (écologie, accès aux soins, mobilité...).

De quels horizons viennent les résidents de Bois-Colombes ?

Question démographie, Bois-Colombes, une ville moyenne des Hauts-de-Seine, compte 28 239 habitants. Bois-Colombes bénéficie de Métropole du Grand Paris qui lui garantit la liaison avec les villes proches, comme Dugny, Rueil-Malmaison ou également Vaucresson. La ville est peu âgée. Actuellement, la majorité de la population a entre 25 et 54 ans et 17,46 % ont entre 15 et 24 ans. 15,66 %, c'est le pourcentage d'immigrés à Bois-Colombes. Un chiffre très élevé.

Travail, logement et revenus : assurent-ils un niveau de vie confortable à Bois-Colombes ?

Les statistiques qui suivent donnent une idée de la stabilité ou de la précarité des emplois des habitants de Bois-Colombes. 52,62 % des Bois-Colombiens sont en activité (à savoir plus de 14 709 résidents). Les cadres et professions intellectuelles supérieures et professions intermédiaires représentent 67,50 % des actifs. Les allocations de chômage sont touchées par presque 10 % des habitants bois-colombiens. Plus de la moitié de ces bénéficiaires sont des femmes.
Durant l'année 2016, les Bois-Colombiens avaient en moyenne gagné 28 760 €, un revenu médian bien plus élevé que les chiffres du pays de 2014 : les Français ont en effet perçu plus de 20 000 € en moyenne cette année-là. 11 % des habitants vivent dans la précarité et 10 % des habitants déclarent des gains inférieurs ou égaux à 11 470 € par an. À titre comparatif, le revenu moyen des ménages les plus aisés est de 56 469 €. Les 60 à 74 ans sont majoritairement les plus concernés par la pauvreté. L'IFI s'applique à 115 foyers à Bois-Colombes sur 2018. Ceux-ci ont justifié d'un patrimoine de plus de 1,5 million d'euros en moyenne.
Surfaces, types de biens, statuts d'habitation... Les données suivantes reflètent bien le niveau de vie des habitants de Bois-Colombes. Sur le marché de l'immobilier bois-colombien, les habitations les plus louées sont les appartements HLM de 3 pièces (7 %) ainsi que les appartements non HLM de 2 pièces (plus de 10 %). Les habitants s'avèrent 8 % à être en possession d'un appartement de 2 pièces et 13 % un appartement de 3 pièces.

Peut-on décrire Bois-Colombes comme une commune où il fait bon vivre ?

Pour évaluer la qualité de vie au sein d'une ville, on peut étudier le nombre d'infrastructures rapporté à la densité de population. De ce fait, à Bois-Colombes, les équipements essentiels pour se soigner, se déplacer ou s'instruire ne manquent pas. 11 urgences, maternités ou pharmacies, il s'agit des établissements accessibles intra-muros. Il y a 5 527 enfants, âgés de ​0 à 15 ans à Bois-Colombes, et donc un assez grand nombre de familles (par rapport au nombre total de résidents), et on trouve ​10 crèches ainsi que ​14 établissements scolaires dans la ville. Tous les ans, les gares Les Vallées et Bois-Colombes voient passer plus de 9 millions de passagers.
Outre les équipements de la ville, il est bon de savoir si la localité a une bonne qualité de l'air ou de l'eau, afin de jauger la pollution ambiante. Pour l'année, la qualité de l'air de votre commune est en moyenne de 3,92, selon l'indice de qualité de l'air, l'indice Atmo. Celui-ci est évalué d'après les valeurs des principaux niveaux de pollution que sont l'ozone, les poussières, le dioxyde d'azote ainsi que le dioxyde de soufre. La qualité de l'eau est-elle conforme ? Oui, à 100 %​, tant au niveau microbiologique ​ que physico-chimique​. Vous pouvez le vérifier vous-même avec L'observatoire national de l'eau.