Résumé de l'élection

C'est le 15 mars 2020 que les résidents de Salles-Adour ont été appelés à voter pour les élections municipales. Seuls 46,46 % des citoyens se sont rendus au bureau de vote, une mobilisation très basse qui pourrait s'expliquer par les dernières annonces au sujet de la pandémie de coronavirus. Dans le département des Hautes-Pyrénées, la participation a baissé par rapport à l'élection précédente (79,17 % contre 68,49 % cette année).

Si un candidat emporte plus de 50 % des suffrages exprimés et au moins le quart des votes des inscrits, il est dans ce cas élu au conseil municipal.

À Salles-Adour, qui est en tête au premier tour des municipales 2020 ?

Les 15 membres du conseil municipal de Salles-Adour (65) ont donc déjà été choisis dès le 1er tour des municipales 2020. Magalie Daguillanes obtient 98,17 % des voix au 1er tour des élections municipales. 97,71 % des votants ont décidé d'appuyer Élodie Dubosc et Claude Lesgards. Au conseil municipal, on retrouve aussi les candidats ayant emporté un score élevé, par exemple Joseph Fregolent (97,26 %), Kathia Mortellet (97,26 %), Marie Laure Roy (97,26 %), Marie Lavernhe (96,80 %), Joëlle Crampette (96,34 %), Marie-Odile Jullien (96,34 %), Sylvain Vidal (96,34 %), Marc Vincent (96,34 %), Serge Chastellain (95,43 %), Hubert Ponce (91,78 %), José Vinambres (90,41 %) et Jean-Pierre Rieudebat (85,84 %).

Les bulletins de vote de ce village ont été comptabilisés : il y a eu 0,45 % de votes blancs et 1,35 % de bulletins non valides.

L'un des conseillers municipaux sera désigné par les autres élus pour prendre la fonction de maire.

Résultats Salles-Adour

Abstention : 53.54% Participation : 46.46%

Résultats détaillés du tour 1

  • 1, Magalie DAGUILLANES, , 98.17%, 215 votes

    Élu·e



    Magalie DAGUILLANES

    98.17 %

    215 votes

  • 2, Élodie DUBOSC, , 97.71%, 214 votes

    Élu·e



    Élodie DUBOSC

    97.71 %

    214 votes

  • 3, Claude LESGARDS, , 97.71%, 214 votes

    Élu·e



    Claude LESGARDS

    97.71 %

    214 votes

  • 4, Joseph FREGOLENT, , 97.26%, 213 votes

    Élu·e



    Joseph FREGOLENT

    97.26 %

    213 votes

  • 5, Kathia MORTELLET, , 97.26%, 213 votes

    Élu·e



    Kathia MORTELLET

    97.26 %

    213 votes

  • 6, Marie Laure ROY, , 97.26%, 213 votes

    Élu·e



    Marie Laure ROY

    97.26 %

    213 votes

  • 7, Marie LAVERNHE, , 96.8%, 212 votes

    Élu·e



    Marie LAVERNHE

    96.8 %

    212 votes

  • 8, Joëlle CRAMPETTE, , 96.34%, 211 votes

    Élu·e



    Joëlle CRAMPETTE

    96.34 %

    211 votes

  • 9, Marie-Odile JULLIEN, , 96.34%, 211 votes

    Élu·e



    Marie-Odile JULLIEN

    96.34 %

    211 votes

  • 10, Sylvain VIDAL, , 96.34%, 211 votes

    Élu·e



    Sylvain VIDAL

    96.34 %

    211 votes

  • 11, Marc VINCENT, , 96.34%, 211 votes

    Élu·e



    Marc VINCENT

    96.34 %

    211 votes

  • 12, Serge CHASTELLAIN, , 95.43%, 209 votes

    Élu·e



    Serge CHASTELLAIN

    95.43 %

    209 votes

  • 13, Hubert PONCE, , 91.78%, 201 votes

    Élu·e



    Hubert PONCE

    91.78 %

    201 votes

  • 14, José VINAMBRES, , 90.41%, 198 votes

    Élu·e



    José VINAMBRES

    90.41 %

    198 votes

  • 15, Jean-Pierre RIEUDEBAT, , 85.84%, 188 votes

    Élu·e



    Jean-Pierre RIEUDEBAT

    85.84 %

    188 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 476 habitants
  • 480 inscrits
  • Votants223 inscrits 46.46%
  • Abstentionnistes257 inscrits 53.54%
  • Votes blancs1 inscrits 0.45%

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Actualités locales sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Le contexte politique dans Salles-Adour

Les élections des 15 et 22 mars 2020 sont prévues dans le cadre d'un renouvellement des conseillers municipaux dans toutes les communes françaises. Les communes de moins de 1 000 habitants sont soumises à un mode de scrutin spécifique, dans le sens où les électeurs ne votent pas pour une liste, mais directement pour les candidats qui ont validé leur candidature.

Les élections municipales 2020 approchant, quels sont les candidats à se présenter à Salles-Adour ?

Lors du premier tour des élections municipales 2020, vous pourrez choisir entre les candidats suivants. Claude Lesgards ne veut pas renoncer à la mairie de Salles-Adour et se représente. De plus, Serge Chastellain est candidat. Vous pourrez également retrouver sur les bulletins de vote Joëlle Crampette, Magalie Daguillanes, Élodie Dubosc, Joseph Fregolent, Marie-Odile Jullien, Marie Lavernhe, Kathia Mortellet, Hubert Ponce, Jean-Pierre Rieudebat, Marie Laure Roy, Sylvain Vidal, José Vinambres et Marc Vincent.
Rappelons qu'une élection dès le premier tour est conditionnée par l'obtention d'une majorité absolue. Le candidat doit en outre avoir reçu les votes de plus d'un quart des habitants inscrits sur les listes électorales. En cas de second tour, la majorité relative doit être atteinte de manière à ce que le candidat soit élu et puisse décrocher alors l'un des 15 sièges à pourvoir.

Salles-Adour : quels sont les enjeux des Municipales ?

À l'occasion des élections municipales 2020, le conseil municipal sera choisi, les 15 et 22 mars 2020, par les résidents de la commune de Salles-Adour. Sont invités à ce suffrage les Français ou les ressortissants d'un pays de l'UE, qui sont majeurs, qui sont inscrits sur les listes électorales françaises et qui paient leurs impôts ou résident dans la municipalité concernée. Si vous réunissez ces conditions, vous êtes convié à voter.

Retour sur les Municipales 2014

Lors des élections municipales, les communes de moins de 1000 habitants votent au scrutin plurinominal avec panachage. Ainsi, les électeurs peuvent voter pour plusieurs membres à la fois et désigner des candidats de deux listes différentes.
11 membres du conseil municipal de Salles-Adour ont été élus dès le soir du premier tour, le 23 mars 2014. Les habitants de la commune s'étaient fiés à Bastien Cazaubon et Géraud Laplanche pour gérer leur ville. Ceux-ci étaient épaulés par Françoise Eychenne, Claude Lesgards, Yves Crampes, Katia Dupain-Abadie mais aussi José Vinambres et Hubert Ponce.
Bon à savoir : 312 électeurs ont participé aux élections, sur une liste de 399 inscrits. D'assez nombreuses personnes sont finalement allées aux urnes. On observe par ailleurs une forte baisse en regard des scores des précédentes Municipales, en 2008, où le taux de participation était de 82,95 %.

Cette tendance s'est-elle diffusée d'une élection à une autre ?

Plusieurs votes se sont déroulés à la suite des Municipales, mais il n'y a pas eu de Présidentielles depuis 2017. En étudiant les résultats de Salles-Adour en 2017 au premier tour des élections présidentielles, on remarque qu'ils sont identiques à ce qui a été recensé à l'échelle du pays.
Durant le premier tour, ce sont d'abord Emmanuel Macron (En marche !) puis Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) qui ont fini en tête avec respectivement 26,65 % et 23,75 % des voix exprimées, suivis de près par Marine Le Pen (Front national) qui a récolté 18,21 % des suffrages. 70,41 % : c'est le score qu'a réalisé Emmanuel Macron au second tour chez les administrés de Salles-Adour. La participation des citoyens de Salles-Adour au second tour était de 79,33 %, soit 357 habitants. À titre de comparaison, ils étaient 86,53 % en 2012.
La liste Renaissance (soutenue par La République en Marche) a été cautionnée par un certain nombre d'habitants de la commune aux élections européennes 2019, ce qui lui a permis d'effectuer un score de 22,71 %, devant Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) qui a obtenu 18,73 % des voix.

Salles-Adour : les données clefs

Chômage, accès aux soins, mobilité, immobilier... nombreux sont les chiffres qui permettent de dresser un portrait d'une municipalité. Avant des municipales, ces éléments sont d'autant plus pertinents qu'ils aident à mieux cerner les discours des candidats durant leur campagne et les objectifs des élections.

Portrait des habitants de Salles-Adour

Salles-Adour est une commune des Hautes-Pyrénées. Elle compte 594 habitants. Lors de la création de la Communauté d'Agglomération Tarbes-Lourdes-Pyrénées, le village a été relié, entre autres, à Gardères, Aurensan ou Orincles. La population est peu âgée puisque la majorité des résidents a entre 25 et 54 ans. Toutefois, 19,43 % des habitants ont entre 55 et 64 ans. 2,48 %, c'est la proportion d'immigrés dans la ville de Salles-Adour. Un taux peu important.

Quel est le niveau de vie dans la ville de Salles-Adour ?

Qu'en est-il du marché de l'emploi à Salles-Adour ? Les habitants de la ville sont en majeure partie des professions intermédiaires et employés. On estime qu'ils représentent 58,60 % des 281 habitants de la commune actifs (les actifs constituent quant à eux 49,23 % de la population). D'un point de vue statistique, les femmes sont moins actives dans l'agglomération. Effectivement, 5 % de l'ensemble des résidents est en demande d'emploi et une majeure partie sont des femmes.
Les Français ont déclaré des revenus de plus de 20 000 € en moyenne au cours de l'année 2014. Chiffre plus élevée que Salles-Adour : en effet, les habitants de la commune ont perçu un revenu médian de 22 629 € durant l'année 2016.
Surfaces, types de biens, statuts d'habitation... Les chiffres qui suivent illustrent bien le niveau de vie des habitants de Salles-Adour. Les habitants de la commune se révèlent, pour plus de 2 %, locataires de maisons non HLM de 4 pièces et pour environ 1 % locataires de maison non HLM de 6 pièces. Dans quoi investissent les habitants de la commune pour devenir propriétaires ? Ils sont environ 25 % à choisir une maison de 5 pièces et 32 % une maison de 4 pièces.

Établissements scolaires, hôpitaux, environnement... Peut-on parler de qualité de vie si l'on décrit Salles-Adour ?

Les infrastructures du type hôpitaux ou encore écoles manquent un peu à Salles-Adour. Avec 130 enfants âgés de 0 à 15 ans, la ville de Salles-Adour comprend un assez grand nombre de familles (compte tenu de sa population totale).
Salles-Adour reste une commune peu polluée. 3,93 en moyenne à l'année, c'est l'indice Atmo, l'indice de qualité de l'air de votre ville. Il est calculé à partir de divers niveaux de pollution : le dioxyde de soufre, le dioxyde d'azote, les poussières ainsi que l'ozone. Grâce à L'observatoire national de l'eau, on sait que la qualité de l'eau est 100 % conforme tant sur le plan microbiologique ​que physico-chimique.