← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Ibos

C'est le 15 mars 2020 que se sont déroulées les élections municipales à Ibos. Les citoyens se sont peu déplacés afin d'aller voter. Effectivement, 40,03 % d'entre eux se sont rendus aux urnes, un phénomène qui pourrait notamment être lié à l'épidémie de coronavirus. Plus globalement, le taux de participation dans le département des Hautes-Pyrénées a baissé par rapport à la précédente élection (79,17 % contre 68,49 % cette année).

L'attribution des places au conseil tient compte des scores : la liste élue à la majorité absolue à l'issue du premier tour prend 50 % des sièges, et l'autre moitié des sièges du conseil municipal est, quant à elle, répartie proportionnellement entre toutes les listes ayant remporté plus de 5 % des voix.

Quel est le bilan du premier tour des élections municipales 2020 à Ibos ?

L'ensemble des sièges du conseil municipal (23) a été alloué dès le premier tour des municipales 2020 dans la ville d'Ibos (65). C'est Denis Fégné qui se retrouve en première place à la suite du 1er tour des élections municipales : il récolte 100 % des suffrages. 23 membres de sa liste ont été élus.

Les bulletins de vote de ce bourg ont été dépouillés : il y a eu 2,42 % de votes blancs et 6,79 % de votes non recevables.

Après la nomination des nouveaux conseillers municipaux arrive celle du maire. Choisi parmi les membres du conseil municipal, il en fait aussi partie.

Résultats Ibos

Abstention : 59.97% Participation : 40.03%
  • 23 élu·e·s
    Denis Fégné
    ENSEMBLE POUR IBOS
    100 %
    749 votes

Source : Ministère de l'intérieur

  • Détails de la participation

    • 2780 habitants
    • 2061 inscrits
    • Votants825 inscrits 40.03%
    • Abstentionnistes1236 inscrits 59.97%
    • Votes blancs20 inscrits 2.42%
    • Nombre de sièges pourvus au conseil municipal 23/23

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Le contexte politique dans Ibos

En mars 2020, les communes françaises procéderont au renouvellement de leur conseil municipal, à l'issue des élections prévues les 15 et 22 mars prochains. Votre ville, Ibos, présente tous ses candidats dans cet article.

Voici les candidats attendus à Ibos pour les élections municipales 2020

La date butoir pour déposer sa candidature pour les Municipales 2020 était le 27 février. Pourtant, une seule liste se présente : La figure de proue d'ENSEMBLE POUR IBOS, Denis Fégné, a fait savoir qu'il se portait candidat.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Ibos ?

Les 15 et 22 mars 2020, le nouveau conseil municipal de la ville d'Ibos sera élu, lors des élections municipales 2020. Si vous êtes français ou membre de l'UE, que vous êtes majeur, inscrit sur les listes électorales françaises, et que vous habitez ou payez vos impôts dans la commune, vous êtes prié d'aller au bureau de vote.

En 2014 se déroulaient les précédentes élections municipales : qu'en retenir ?

Les 23 et 30 mars 2014, un scrutin proportionnel de liste donnait la possibilité aux citoyens d'Ibos de désigner les membres du conseil municipal.
Les candidats de gauche avaient gagné à Ibos, contrairement à la majeure partie des municipalités françaises. En effet, les élus d'ENSEMBLE POUR IBOS, de l'Union de la Gauche, avaient obtenu 23 sièges, sur les 23 possibles. La liste avait collecté 100 % des votes, au premier tour.
De 78,04 % en 2008, le taux de participation était passé à 65,25 % au dernier suffrage. La participation, qui est généralement assez élevée lors des Municipales, avait ainsi connu une forte baisse.

Cette tendance s'est-elle diffusée d'un scrutin à un autre ?

Le comparatif avec les résultats des élections présidentielles 2017 nous dévoile une tendance politique inverse. Si Emmanuel Macron (En marche !) d'une part et Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) d'autre part ont respectivement emporté 27,51 % et 20,83 % des suffrages au premier tour, Marine Le Pen est derrière dans les votes avec 18,11 %. Avec 67,27 % des votes, le choix des résidents d'Ibos s'est fait en faveur d'Emmanuel Macron. 1 649 électeurs d'Ibos se sont déplacés, ce qui revient à 80,99 % de la population.
Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a emporté un score de 19,95 % aux Européennes de 2019. La liste La République en Marche avec Renaissance a, quant à elle, obtenu 23,81 % des voix.
On en apprendra plus sur l'importance de cette évolution au moment des élections municipales 2020.

Quelques informations sur Ibos

Avant les élections municipales qui se dérouleront les 15 et 22 mars prochains, vérifions les données socio-économiques locales.

Portrait des habitants d'Ibos

Ibos est une ville des Hautes-Pyrénées peuplée par 2 895 personnes. On trouve dans la Communauté d'Agglomération Tarbes-Lourdes-Pyrénées, aux côtés d'Ibos, les communes de Sarniguet, Louey ou Juillan. Au niveau de l'âge, les résidents iboscéens sont dans l'ensemble peu âgés. La majorité des habitants a entre 25 et 54 ans tandis que 24,72 % se situent entre 55 et 64 ans. Ibos est une ville peu concernée par l'immigration avec 3,04 % d'immigrés dans ses résidents.

Comment pourrait-on caractériser le niveau de vie au sein de la ville d'Ibos ?

Un survol des secteurs qui suivent permet de mieux cerner l'emploi à Ibos. Si près de 1 216 Iboscéens ont une activité professionnelle (42,59 % des résidents), 57,26 % de la population en activité occupe le statut de professions intermédiaires et employés. Les hommes iboscéens sont globalement plus touchés par le chômage. Sur presque 10 % de chômeurs, plus de la moitié sont, en effet, des hommes.
Les chiffres montrent qu'en matière de niveau de vie Ibos est plus élevée que la moyenne nationale. Les revenus moyens des Iboscéens s'élèvent à 22 380 € par an en 2016. Le revenu médian en France atteignait plus de 20 000 € en 2014. Niveau revenus, les 10 % des plus modestes vivraient avec en moyenne 12 305 € par an, contre une moyenne de 37 545 € pour les 10 % les plus aisés. Le taux de pauvreté est de 9 %.
Le marché immobilier d'une commune est également un bon indicateur de son attractivité et du niveau de vie en général. Dans la ville iboscéenne, les logements les plus prisés par les locataires sont les appartements non HLM de 2 pièces (environ 3 %) et les appartements non HLM de 3 pièces (environ 2 %). L'achat des propriétaires se porte sur les maisons de 6 pièces avec presque 25 % des cas face à plus de 25 % pour les maisons de 5 pièces.

Quelques indicateurs concernant la qualité de vie à Ibos

Les équipements sont assez nombreux à Ibos pour satisfaire les besoins de ses résidents. Avec 490 enfants (de 0 à 15 ans), il est clair que les familles sont assez nombreuses dans la ville en comparaison avec son nombre total d'habitants. On y compte 2 établissements scolaires.
Dans l'ensemble, l'atmosphère reste peu polluée dans Ibos. L'indice de qualité de l'air est de 3,93 en moyenne au cours de l'année dans votre commune. Celui-ci est déterminé au moyen de l'indice Atmo sur base des niveaux de pollution : l'ozone, le dioxyde de soufre, le dioxyde d'azote ainsi que les poussières. La qualité de l'eau est-elle conforme ? Oui, à 100 %​, tant sur le plan microbiologique ​ que physico-chimique​. Vous pouvez le voir vous-même avec L'observatoire national de l'eau.