← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Cour-l'Évêque

Les résidents de Cour-l'Évêque ont été invités à voter le 15 mars 2020 pour les élections municipales. Au 1er tour des élections municipales, 71,97 % des citoyens étaient allés aux urnes. Le taux de participation est donc en baisse (-17,58 points) au regard de 2014, étant donné qu'il était alors de 89,55 %. La participation des électeurs de la Haute-Marne a baissé par rapport à celle de l'élection précédente (77,83 % contre 68,83 % cette année).

En ayant au moins la moitié des voix et 25 % des suffrages des inscrits, un candidat obtient le statut de conseiller municipal automatiquement.

Quels candidats sont en tête au 1er tour des élections municipales 2020 à Cour-l'Évêque ?

Les 11 sièges du conseil ayant déjà tous été emportés dès le 1er tour, les élections municipales 2020 s'achèvent donc à Cour-l'Évêque (52). Patrick Boiron et Guy Béguinot obtiennent 93,47 % des votes au 1er tour des élections municipales. À l'issue du premier tour, avec 92,39 % des suffrages en leur faveur, Daniel Esprit et Norbert Nowak arrivent en troisième position. Certains élus, au rang desquels figurent Dominique Guillaume (88,04 %), Daniel Béguinot (86,95 %), Jean-Marie Matuchet (86,95 %), Claudine Landi (85,86 %), Carole Denys (84,78 %), Nicolas Franzini (84,78 %) et Solange Rocheton (84,78 %), ont aussi obtenu un pourcentage élevé des votes.

L'élection du maire fait suite à celle des nouveaux conseillers municipaux. Il est d'ailleurs choisi parmi ceux-ci, ainsi que par eux.

Résultats Cour-l'Évêque

Abstention : 28.03% Participation : 71.97%
  • Guy BÉGUINOT
    93.47 %
    86 votes
  • Patrick BOIRON
    93.47 %
    86 votes
  • Daniel ESPRIT
    92.39 %
    85 votes
  • Norbert NOWAK
    92.39 %
    85 votes
  • Dominique GUILLAUME
    88.04 %
    81 votes
  • Daniel BÉGUINOT
    86.95 %
    80 votes
  • Jean-Marie MATUCHET
    86.95 %
    80 votes
  • Claudine LANDI
    85.86 %
    79 votes
  • Carole DENYS
    84.78 %
    78 votes
  • Nicolas FRANZINI
    84.78 %
    78 votes
  • Solange ROCHETON
    84.78 %
    78 votes

Source : Ministère de l'intérieur

  • Détails de la participation

    • 181 habitants
    • 132 inscrits
    • Votants95 inscrits 71.97%
    • Abstentionnistes37 inscrits 28.03%
    • Votes blancs0 inscrits 0%

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Le contexte politique dans Cour-l'Évêque

Au cours des 15 et 22 mars 2020, les habitants des communes françaises vont devoir voter pour leurs nouveaux conseillers municipaux. Le vote pour les communes de moins de 1 000 habitants obéit à des règles spécifiques. En effet, les citoyens ne votent pas pour une liste, mais pour des candidats, parmi ceux ayant soumis leur candidature au préalable.

Qui allons-nous retrouver à Cour-L'Evêque, pour les Municipales 2020 ?

Pour le premier tour des Municipales 2020, vous pourrez choisir entre les candidats qui suivent. Daniel Béguinot a validé sa candidature. Guy Béguinot, Patrick Boiron, Carole Denys, Daniel Esprit, Nicolas Franzini, Dominique Guillaume, Claudine Landi, Jean-Marie Matuchet, Norbert Nowak et Solange Rocheton sont également candidats à la mairie.
Il faut rappeler qu'il est indispensable, pour être élu dès le premier tour, d'avoir atteint une majorité absolue et d'avoir eu les voix de plus du quart des habitants présents sur les listes électorales. Dans l'hypothèse d'un second tour, pour pouvoir être élus et prétendre à l'un des 11 sièges à pourvoir, les candidats devront avoir obtenu une majorité relative.

Cour-l'Évêque : quels sont les enjeux des Municipales ?

Dans le cadre des élections municipales 2020, les résidents de Cour-l'Évêque désigneront, les 15 et 22 mars 2020, un nouveau conseil municipal. Pour information, pourront participer à ces élections tous les électeurs français ou membres de l'UE qui résident ou paient des impôts dans la commune, à condition qu'ils soient majeurs et inscrits sur les listes électorales.

Quelles étaient les tendances des Municipales de 2014 ?

Si vous habitez dans une commune de moins de 1000 habitants, vous avez un scrutin spécifique lors des élections municipales : il s'agit d'un vote plurinominal avec panachage. Vous élisez plusieurs membres à la fois et pouvez également choisir des candidats de deux listes différentes.
À Cour-l'Évêque, 11 membres du conseil municipal ont été élus dès le soir du premier tour, le 23 mars 2014. Les candidats Dominique Guillaume et Guy Beguinot avaient été choisis par les Curépiscopiens pour les administrer. Les assistant, on pouvait voir Nicolas Franzini, Carole Tilland Épouse Denys, Joseph Esprit, Jean Niedzielski mais aussi Nicolas Funcken et Daniel Beguinot.
De nombreux électeurs ont placé un vote dans l'urne : 120 se sont déplacés parmi les 134 noms de la liste électorale. Une forte hausse apparaît donc, en regard des Municipales de 2008 (participation de 75,16 %).

Observait-on déjà cette évolution lors des dernières élections ?

On constate qu'ont eu lieu plusieurs votes depuis les Municipales, et que les précédentes élections présidentielles datent de 2017. Si on étudie le résultat du premier tour des dernières Présidentielles à Cour-l'Évêque, le constat qui se dégage montre que les scores étaient différents de ceux répertoriés à l'échelle nationale.
Durant le premier tour, ce sont d'abord Marine Le Pen (Front national) puis François Fillon et Emmanuel Macron (Les Républicains et En marche !) qui ont terminé en tête avec respectivement 36,61 % et 19,64 % des voix exprimées. Il y a eu 51,09 % de votes pour Marine Le Pen du côté des citoyens de Cour-l'Évêque. À Cour-l'Évêque, 76,87 % des habitants avaient fait le déplacement pour ces dernières élections (103 votants), contre 91,49 % en 2012.
Tandis qu'Europe Écologie emportait 11,43 % des voix aux Européennes 2019, Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a pu miser sur l'appui de 41,43 % des citoyens.

Cour-l'Évêque : les données clefs

Les élections municipales, qui se dérouleront les 15 et 22 mars prochains, sont l'occasion pour les résidents de Cour-l'Évêque de choisir leurs nouveaux conseillers municipaux. Généralement, ce vote très local sert à prendre le pouls de la commune et repérer les problématiques qui sont les siennes, problématiques qui s'expliquent au travers des relevés socio-économiques.

Que pourrait-on retenir des habitants de la ville de Cour-l'Évêque ?

159, c'est le nombre d'habitants qui vivent sur Cour-l'Évêque. C'est une commune de Haute-Marne. Avec Cour-l'Évêque, on trouve des villes comme Orges, Latrecey-Ormoy-sur-Aube ou bien Autreville-sur-la-Renne qui constituent la Communauté de Communes des Trois Forêts. Les Curépiscopiens sont en général peu âgés (la majorité de la population a entre 25 et 54 ans et 31,11 % ont entre 55 et 64 ans). Actuellement, à Cour-l'Évêque, 1,34 % de la population sont immigrés.

Revenus, emploi, immobilier ... Est-il possible d'associer Cour-l'Évêque à un niveau de vie de qualité ?

Les données suivantes font état du marché du travail à Cour-l'Évêque. Les Curépiscopiens sont actifs à hauteur de 49,66 % de la population (ce qui équivaut à près de 83 habitants). 72,22 % de la population active figure parmi les ouvriers et employés. Le taux d'inactivité de la population curépiscopienne atteint presque 15 % des habitants (dont une majeure partie sont des hommes).
Dans l'ensemble, le niveau de vie des Curépiscopiens est moins élevé que la moyenne de la France. En 2014, le revenu médian était de 20 000 €. À Cour-l'Évêque, il s'élevait à 17 167 € par an durant l'année 2016.
Outre le marché de l'emploi, celui de l'immobilier est une bonne illustration du niveau de vie des Curépiscopiens. 7 % des Curépiscopiens s'avèrent locataires de maisons non HLM de 5 pièces et environ 4 % louent une maison non HLM de 6 pièces. L'achat des propriétaires se porte sur une maison de 4 pièces à environ 22 % et sur une maison de 5 pièces à 32 %.

Établissements scolaires, hôpitaux, cadre... Peut-on parler de qualité de vie si l'on décrit Cour-l'Évêque ?

Cour-l'Évêque est une commune où les infrastructures manquent un peu pour répondre aux demandes de ses résidents. Avec 25 enfants âgés de 0 à 15 ans, la ville de Cour-l'Évêque comprend peu de familles (compte tenu de sa population totale).
La pollution est également un élément à prendre en compte pour juger de la qualité de vie d'une ville. Le saviez-vous ? L'eau se révèle à 100 % conforme côté qualité. Rien de particulier n'a été détecté, tant sur le plan microbiologique​ que physico-chimique​. C'est ce qui est précisé par L'observatoire national de l'eau.