← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Saint-Préjet-Armandon

Les citoyens de la commune sont allés voter pour les municipales qui se sont tenues à Saint-Préjet-Armandon le 15 mars 2020. Le 1er tour des municipales a mobilisé 67,37 % des électeurs cette année. En 2014, ils étaient 77,67 % à s'être rendus aux urnes (baisse de -10,30 points). Dans le département de la Haute-Loire, le taux de participation des citoyens à l'élection a baissé en regard du scrutin précédent : 79,27 % contre 66,13 % cette année.

Pour qu'un candidat soit en mesure de devenir membre du conseil municipal, il se doit de respecter les deux critères suivants : avoir obtenu au moins la moitié des suffrages et avoir réuni plus du quart des inscrits.

Élections municipales 2020 à Saint-Préjet-Armandon : quels sont les résultats du premier tour ?

À Saint-Préjet-Armandon (43), les 11 sièges du conseil ont donc déjà été emportés dès le 1er tour des élections municipales 2020. En récoltant 96,87 % des voix, Joël Roussel arrive en première place du premier tour des élections municipales. On observe que 95,31 % des électeurs appuient Alain Flauraud. Emilie Delabre a emporté 93,75 % des votes à l'issue du premier tour, se situant ainsi en troisième position. D'autre part, les citoyens ont choisi certains candidats, y compris Denis Gaillard (92,18 %), Joëlle Le Pogam (92,18 %), Michel Sentenat (92,18 %), Alain Bony (90,62 %), Christian Nugier (87,50 %), Patricia Ristori (87,50 %), Paul-Georges Lacroix-Gilles (85,93 %) et Luc-Michel Robert (85,93 %).

Après leur élection, les nouveaux conseillers municipaux doivent élire dans leurs rangs celui ou celle qui sera maire.

Résultats Saint-Préjet-Armandon

Abstention : 32.63% Participation : 67.37%
  • Joël ROUSSEL
    96.87 %
    62 votes
  • Alain FLAURAUD
    95.31 %
    61 votes
  • Emilie DELABRE
    93.75 %
    60 votes
  • Denis GAILLARD
    92.18 %
    59 votes
  • Joëlle LE POGAM
    92.18 %
    59 votes
  • Michel SENTENAT
    92.18 %
    59 votes
  • Alain BONY
    90.62 %
    58 votes
  • Christian NUGIER
    87.5 %
    56 votes
  • Patricia RISTORI
    87.5 %
    56 votes
  • Paul-Georges LACROIX-GILLES
    85.93 %
    55 votes
  • Luc-Michel ROBERT
    85.93 %
    55 votes
  • Jean-Claude SABATIER
    12.5 %
    8 votes

Source : Ministère de l'intérieur

  • Détails de la participation

    • 105 habitants
    • 95 inscrits
    • Votants64 inscrits 67.37%
    • Abstentionnistes31 inscrits 32.63%
    • Votes blancs0 inscrits 0%

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Le contexte politique dans Saint-Préjet-Armandon

Lors des élections des 15 et 22 mars 2020, les communes françaises seront appelées à élire leurs nouveaux conseillers municipaux. Si les communes de plus de 1 000 habitants élisent une liste, ce n'est pas le cas pour celles qui enregistrent une population inférieure à ce chiffre. Les électeurs de ces villes sélectionnent donc leurs candidats parmi ceux qui ont validé leur candidature.

Élections municipales 2020 : la liste des candidats à Saint-Préjet-Armandon

Pour le premier tour des élections municipales 2020, vous aurez le choix entre les candidats qui suivent. La mairie de Saint-Préjet-Armandon verra éventuellement son maire Denis Gaillard renouveler son mandat. Alain Bony s'est fait connaître comme candidat. Il s'était déjà présenté au moment des municipales 2014 et avait décroché une place au conseil municipal. Emilie Delabre, Alain Flauraud, Paul-Georges Lacroix-Gilles, Joëlle Le Pogam, Christian Nugier, Patricia Ristori, Luc-Michel Robert, Joël Roussel, Jean-Claude Sabatier et Michel Sentenat ont aussi validé leur candidature.
Concernant le premier tour, il est important de rappeler que les candidats peuvent être élus s'ils remportent une majorité absolue, sous réserve que plus du quart des habitants inscrits sur les listes se soient exprimés en leur faveur. Quant au second tour, s'il a lieu, les candidats doivent atteindre une majorité relative de façon à être élus et ainsi prendre l'un des 11 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Saint-Préjet-Armandon ?

Les élections municipales 2020 se tiendront les 15 et 22 mars 2020, l'opportunité pour Saint-Préjet-Armandon d'élire son nouveau conseil municipal. Pour voter lors de ce suffrage, plusieurs critères doivent être réunis : on doit avoir plus de 18 ans, payer ses impôts ou habiter dans la commune, apparaître sur les listes électorales et être français ou ressortissant de l'Union européenne.

Mise en contexte de ces Municipales : zoom sur 2014

Le scrutin plurinominal avec panachage est un type de scrutin un peu complexe. Celui-ci s'applique pendant les élections municipales, uniquement dans le cas des communes de moins de 1000 habitants. En outre, les électeurs peuvent voter pour plusieurs candidats à la fois et peuvent également élire des membres de deux listes différentes.
À Saint-Préjet-Armandon, 11 sièges du conseil municipal ont été remportés lors des élections du 23 mars 2014, dès le soir du premier tour. Les habitants de la commune pouvaient compter sur Michel Sentenat, Denis Gaillard, Joël Roussel et Alain Flauraud pour gérer leur municipalité. À leurs côtés, on pouvait retrouver Patricia Ristori, Joëlle Le Pogam, Denis Loubrieu, Paul-Georges Lacroix mais aussi Luc Chevalier et Alain Bony.
D'assez nombreux électeurs sont partis voter (80 d'entre eux pour 103 inscrits). En comparant ce taux de participation à celui des Municipales de 2008, qui s'est élevé à 89,9 %, on observe une forte baisse.

L'examen des scrutins précédents permet-il d'y découvrir la même tendance ?

Plusieurs élections se sont déroulées suite aux élections municipales, mais il n'y a pas eu de Présidentielles depuis 2017. Lorsque l'on confronte les résultats du premier tour des Présidentielles de 2017 sur la ville de Saint-Préjet-Armandon, on remarque qu'ils ont été différents de ceux déclarés sur le reste de l'Hexagone.
Jean-Luc Mélenchon (France insoumise) ainsi qu'Emmanuel Macron et Marine Le Pen (Front national et En marche !) se sont bien placés au premier tour : 45,07 % des suffrages pour l'un, 16,9 % pour l'autre. Le choix s'est opéré au deuxième tour : les résidents de Saint-Préjet-Armandon ont choisi Emmanuel Macron à 75,44 %. Remarque : la participation était de 73 %.
Totalisant 15,87 % des voix, la liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) s'est détachée aux élections européennes de 2019, suivie par Europe Écologie avec un score de 14,29 %.

Quelques informations sur Saint-Préjet-Armandon

Les municipales, qui se dérouleront les 15 et 22 mars prochains, sont l'occasion pour les habitants de Saint-Préjet-Armandon de désigner leurs futurs conseillers municipaux. Généralement, ce vote très local permet de prendre le pouls de la commune et repérer les problématiques qui sont les siennes, problématiques qui s'expliquent au travers des chiffres socio-économiques.

Le profil des résidents de Saint-Préjet-Armandon

Saint-Préjet-Armandon est une ville de Haute-Loire peuplée par 107 personnes. On notera qu'avec ce petit village, Salzuit, Cerzat ou Saint-Georges-d'Aurac font partie des villes qui composent la Communauté de Communes des Rives du Haut-Allier. Les habitants sont peu âgés : la majorité a entre 25 et 54 ans et 38,24 % des résidents ont entre 55 et 64 ans. Saint-Préjet-Armandon compte une part assez significative d'immigrés : 8,11 % de sa population.

Saint-Préjet-Armandon : comment caractériser son niveau de vie ?

Les statistiques suivantes font état du marché de l'emploi à Saint-Préjet-Armandon. Comptant pour 55,56 % de la population active, les statuts des agriculteurs exploitants et employés jouissent d'une bonne représentation. Les habitants de la commune en poste sont plus de 51 et constituent 49,55 % des résidents. 7 % de la population en âge de travailler sont en demande d'emploi, parmi eux une majeure partie sont des hommes.
En matière de niveau de vie, le revenu fiscal médian national s'élevait à plus de 20 000 € en 2014 en France. À Saint-Préjet-Armandon, les habitants ont justifié d'un revenu moyen de 16 391 € en 2016.
Le niveau de vie d'une commune s'estime également en fonction du type de bien le plus occupé et du statut d'occupation le plus présent. Les habitants de la commune et la location : ils sont 6 % à être locataires d'une maison non HLM de 4 pièces et 2 % d'un appartement non HLM de 3 pièces. Lorsqu'il s'agit de l'acquisition d'une habitation, les propriétaires sont attirés par les maisons de 5 pièces à 22 % quand 22 % choisissent des maisons de 4 pièces.

Comment qualifier l'environnement de vie dans la ville de Saint-Préjet-Armandon ?

Dans la commune de Saint-Préjet-Armandon, les équipements (hôpitaux, gares, écoles...) manquent un peu. De par ses 18 enfants âgés de 0 à 15 ans, on peut affirmer que Saint-Préjet-Armandon comptabilise un assez grand nombre de familles, compte tenu de sa population totale.