← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Le Grès

Les résidents du Grès se sont rendus aux urnes le 15 mars 2020 pour les élections municipales. Au premier tour des municipales, 60,06 % des citoyens étaient allés aux urnes. Le taux de participation est donc en baisse (-3,97 points) au regard de 2014, puisqu'il était à l'époque de 64,03 %. Au niveau départemental (Haute-Garonne), on observe que la participation a baissé depuis le scrutin précédent. Elle était de 75,85 %, contre 61,57 % cette année.

Avec plus de la moitié des suffrages exprimés et le quart des voix des inscrits, un candidat est élu automatiquement au conseil municipal.

1er tour des municipales 2020 au Grès : quels sont les scores ?

Au Grès (31), les 11 sièges du conseil ont donc déjà été emportés dès le 1er tour des élections municipales 2020. Pour ces élections municipales, Michel Henri Escaffre et Vincent André Tesnieres arrivent en première position du premier tour, forts de 98,38 % des votes. Maire-José Carel, Jean-Louis Coeugnet, Sebastien Henry et Isabelle Laure Perard atterrissent en troisième place, avec 97,84 % des suffrages. Grâce à leur résultat élevé, Anne-Claire De Regnauld De La Soudiere (97,31 %), Carole Joëlle Henriette Bagues (96,23 %), Robert Barbreau (96,23 %), Viviane Bernes (95,16 %) et Pascal Laurent Bouret (95,16 %) font partie des vainqueurs de ce tour.

C'est désormais aux nouveaux membres du conseil municipal d'élire, parmi eux, l'individu qui deviendra maire.

Résultats Le Grès

Abstention : 39.94% Participation : 60.06%
  • Michel Henri ESCAFFRE
    98.38 %
    183 votes
  • Vincent André TESNIERES
    98.38 %
    183 votes
  • Maire-José CAREL
    97.84 %
    182 votes
  • Jean-Louis COEUGNET
    97.84 %
    182 votes
  • Sebastien HENRY
    97.84 %
    182 votes
  • Isabelle Laure PERARD
    97.84 %
    182 votes
  • Anne-Claire DE REGNAULD DE LA SOUDIERE
    97.31 %
    181 votes
  • Carole Joëlle Henriette BAGUES
    96.23 %
    179 votes
  • Robert BARBREAU
    96.23 %
    179 votes
  • Viviane BERNES
    95.16 %
    177 votes
  • Pascal Laurent BOURET
    95.16 %
    177 votes

Source : Ministère de l'intérieur

  • Détails de la participation

    • 362 habitants
    • 313 inscrits
    • Votants188 inscrits 60.06%
    • Abstentionnistes125 inscrits 39.94%
    • Votes blancs0 inscrits 0%

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Le contexte politique dans Le Grès

Les communes françaises sont invitées les 15 et 22 mars 2020 à voter pour leurs nouveaux conseillers municipaux lors des élections. Dans le cas des communes de moins de 1 000 habitants, et contrairement à celles qui excèdent ce chiffre, les électeurs voteront ici directement pour un ou plusieurs candidats, à la condition que ceux-ci se soient officiellement présentés.

Qui, au Grès, est candidat pour les Municipales 2020 ?

Pour le premier tour des Municipales 2020, vous aurez le choix entre les candidats qui suivent. Carole Joëlle Henriette Bagues a déposé sa candidature. Les candidatures aussi annoncées sont celles de Robert Barbreau, Viviane Bernes, Pascal Laurent Bouret, Maire-José Carel, Jean-Louis Coeugnet, Anne-Claire De Regnauld De La Soudiere, Michel Henri Escaffre, Sebastien Henry, Isabelle Laure Perard et Vincent André Tesnieres.
Pour information : au premier tour, les candidats ont la possibilité d'être élus sous réserve d'atteindre une majorité absolue et d'avoir rassemblé les voix de plus du quart des électeurs inscrits sur les listes. Dans l'éventualité d'un second tour, ils doivent obtenir une majorité relative pour pouvoir être élus et prendre l'un des 11 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux au Grès ?

Les résidents du Grès se rendront aux urnes, les 15 et 22 mars 2020, afin d'élire le nouveau conseil municipal, dans le cadre des élections municipales 2020. Pas besoin d'être français pour voter ! Un ressortissant d'un pays membre de l'Union européenne, qui habite ou paie ses impôts dans la commune dont il est question, qui est majeur et inscrit sur les listes électorales françaises, a le droit de vote.

Quelles étaient les tendances des précédentes Municipales ?

Les élections municipales ont une particularité pour les communes de moins de 1000 habitants. Les élus sont désignés par un scrutin plurinominal avec panachage, ce qui signifie que les électeurs votent pour plusieurs membres en même temps et peuvent également choisir des candidats de deux listes différentes.
C'est le 23 mars 2014, dès le soir du premier tour, que 11 membres du conseil municipal du Grès avaient été élus. Les Grésains ont ainsi chargé Pascal Bouret, Christian Sotom, Viviane Bernes, Isabelle Sellier et Carole Bagues de les administrer, en compagnie de Robert Barbreau, Sébastien Henry, Sylvie Vigneres, Vincent Tesnieres mais aussi Gisèle Rufi et Jacques Debans​.
Assez peu de citoyens sont partis voter (178 d'entre eux pour 278 inscrits). En confrontant cette participation à celle des Municipales de 2008, qui a atteint 73,06 %, on observe une forte baisse.

La même évolution s'est-elle affirmée aux derniers scrutins ?

Plusieurs votes ont été organisés après les élections municipales, mais il n'y a pas eu d'élections présidentielles depuis 2017. Dans la ville du Grès, les votes concernant le premier tour des élections présidentielles de 2017 étaient très similaires à ceux déclarés à l'échelle nationale.
Le premier tour a fait ressortir des disparités, notamment entre les résultats de Jean-Luc Mélenchon (France insoumise, 19,31 % des suffrages), derrière Emmanuel Macron (En marche !, 24,71 % des voix) et Marine Le Pen (Front national, 23,55 % des voix). Au second tour, finalement, c'est Emmanuel Macron qui est sorti majoritaire (62,5 %). Alors que le taux de participation des habitants du Grès au second tour était de 90,84 % en 2012, il était de 80,33 %, soit 245 citoyens, lors de la dernière élection présidentielle. Ceci dénote une baisse différente de l'évolution notée dans le pays entre les deux mêmes années.
Les scores des élections européennes de 2019 sont ceux-ci : 17,2 % des voix pour Europe Écologie et 22,29 % pour la liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen).

Le Grès : les données clefs

Avant les élections municipales qui se tiendront les 15 et 22 mars prochains, jetons un œil aux chiffres socio-économiques locaux.

Le profil des habitants du Grès

Le Grès est un petit village de Haute-Garonne. Ses résidents sont au nombre de 433. Montaigut-sur-Save, Cabanac-Séguenville ou également Cadours, font partie des villes qui se sont jointes à la Communauté de Communes des Hauts Tolosans aux côtés du Grès. On rencontre dans la ville du Grès une population peu âgée. Si les habitants répertorient 14,34 % d'individus entre 55 et 64 ans, la majorité des résidents a entre 25 et 54 ans. Les habitants issus de l'immigration représentent 5,30 % de la population du Grès. Une proportion peu élevée.

Activité, immobilier, revenus... Comment vivent les résidents du Grès ?

Taux d'inactivité et autres chiffres clés : le marché du travail ressemble à ce qui suit au Grès. Les habitants de la commune sont en majorité des ouvriers et professions intermédiaires. On estime qu'ils constituent 59,52 % des 224 Grésains en activité (les actifs représentent quant à eux 52,30 % de la population). Les femmes sont particulièrement affectées par le chômage dans l'agglomération grésaine. En effet, sur 8 % de chômeurs, une majeure partie sont des femmes.
En France, les foyers ont perçu un revenu annuel médian de plus de 20 000 € durant l'année 2014. Les calculs au Grès se révèlent plus élevés que ceux du pays en 2016 : les Grésains ont déclaré toucher en moyenne 24 423 € par an.
Surfaces, types de biens, statuts d'habitation... Les chiffres qui suivent illustrent bien le niveau de vie des habitants du Grès. Les locations sont de moins de 2 % pour les maisons non HLM de 4 pièces et de moins de 2 % pour les maisons non HLM de 5 pièces sur le marché grésain. Concernant l'achat d'un logement, on peut noter que les maisons de 5 pièces attirent 32 % des propriétaires quand 33 % optent pour une maison de 4 pièces.

Niveau établissements scolaires, hôpitaux et cadre... Fait-il bon vivre au Grès ?

Les équipements grésains manquent un peu pour satisfaire les demandes des résidents de cette ville. Par rapport au nombre total d'habitants, on y compte de nombreuses familles (125 enfants âgés de 0 à 15 ans), qui peuplent la commune.
La qualité de vie dans une ville est notamment liée à pollution ambiante. Sur le plan microbiologique et physico-chimique, la qualité de l'eau est à 100 % conforme sur ces deux plans.