← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Basse-Terre

Les élections municipales ont eu lieu à Basse-Terre, où les habitants étaient attendus ce 15 mars 2020. Du fait du coronavirus et de tout ce qu'il engendre, les gens sont invités à sortir le moins possible. Ainsi, la participation relativement basse (41,22 %) lors de ces élections a pu en être impactée. À l'échelle du département de la Guadeloupe, la participation à ce scrutin a baissé cette année (53,16 %), en comparaison avec le précédent (65,85 %).

Afin d'accéder au second tour, les listes doivent emporter ou excéder 10 % des votes exprimés. Concernant la répartition des sièges, ils sont, à moitié, attribués de manière proportionnelle à l'intégralité des listes remportant au moins 5 % des voix. Les sièges restants reviennent en prime à la liste obtenant la majorité relative.

Élections municipales 2020 : qui est en tête suite au 1er tour à Basse-Terre ?

André Atallah de la liste du Parti Socialiste récolte 32,66 % des suffrages au premier tour des municipales. 31,37 % des électeurs ont manifesté leur soutien pour Marie-Luce Penchard (BASSE-TERRE En Confiance).

Il faut noter que d'autres listes réalisent un résultat plus bas dans cette ville. On peut notamment citer les listes de Brigitte Rodes (Gauche, 16,58 %), Sonia Petro (Les Républicains, 15,18 %) et Henriette Solignac (Divers, 4,18 %).

Certains résidents de cette petite ville ont fait le choix de voter blanc (2,61 %). D'autres ont déposé un bulletin invalide dans les urnes (3,94 %).

Le 16 mars 2020, entre deux tours, le gouvernement a pris la décision de finalement repousser le deuxième tour des élections municipales dans les communes où il devait se dérouler, comme Basse-Terre, à cause de l'épidémie de coronavirus touchant le pays. Aucune date de report n'a été confirmée pour l'instant.

Résultats Basse-Terre

Abstention : 58.78% Participation : 41.22%
  • André Atallah
    LSOC Parti socialiste
    REB@TIR ENSEMBLE BASSE-TERRE
    32.66 %
  • Marie-luce Penchard
    LDVD Divers droite
    BASSE-TERRE En Confiance
    31.38 %
  • Brigitte Rodes
    LDVG Divers gauche
    BASSE-TERRE BIEN VIVRE ENSEMBLE (B.B.VI.E)
    16.58 %
  • Sonia Petro
    LLR Les Républicains
    CHOISIR LE RENOUVEAU POUR BASSE-TERRE
    15.19 %
  • Henriette Solignac
    LDIV Divers
    ALTERNATIVE POUR BASSE-TERRE
    4.19 %

Source : France Télévisions

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Le contexte politique dans Basse-Terre

Les 15 et 22 mars 2020, les communes françaises doivent préparer des élections afin d'élire leurs nouveaux conseillers municipaux. Plus de temps à perdre : les candidats de la ville de Basse-Terre sont présentés sur cette page.

À Basse-Terre, qui sont les candidats pour les Municipales 2020 ?

Les candidats pouvaient déposer leur candidature aux élections municipales 2020 avant le 27 février, dernier délai. Voici les candidats avérés de Basse-Terre. La tête de liste de REB@TIR ENSEMBLE BASSE-TERRE n'est autre qu'André Atallah, qui est le candidat du Parti Socialiste. Les autres candidats sont Brigitte Rodes de la Gauche, tête de liste de "BASSE-TERRE BIEN VIVRE ENSEMBLE (B.B.VI.E)", Sonia Petro des Républicains, tête de liste de "CHOISIR LE RENOUVEAU POUR BASSE-TERRE", Marie-Luce Penchard de la Droite, tête de liste de "BASSE-TERRE En Confiance" et Henriette Solignac de la nuance "Divers", tête de liste de "ALTERNATIVE POUR BASSE-TERRE".

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Basse-Terre ?

Les électeurs de Basse-Terre prendront leurs responsabilités, les 15 et 22 mars 2020, pour élire leur nouveau conseil municipal, dans le cadre des élections municipales 2020. Il faut avoir plus de 18 ans, résider ou payer ses impôts dans la commune, apparaître sur les listes électorales, et être français ou ressortissant de l'UE pour participer à ces élections.

En 2014 se déroulaient les précédentes élections municipales : qu'en retenir ?

À Basse-Terre, les membres du conseil municipal avaient été désignés grâce à un scrutin proportionnel de liste, les 23 et 30 mars 2014.
La droite s'était imposée à Basse-Terre, comme dans la plupart des villes françaises. EXPERIENCE ET SOLIDARITE AU SERVICE Des BASSE-TERRIENS avait effectivement obtenu un résultat de 56,36 %, lors du premier tour. La liste affiliée à l'Union pour un Mouvement Populaire avait donc décroché 27 sièges sur les 33 possibles. La liste BATIR emportait 4 sièges au conseil, grâce à sa deuxième place au scrutin, nuançant cette tendance.
Le taux de participation, qui est en général assez élevé, a enregistré une forte baisse aux dernières élections municipales. Il était en effet de 60,69 %, contre 64,99 % en 2008.

Observe-t-on la même tendance dans les scores de différents scrutins ?

Il est intéressant de noter que le paysage politique des Présidentielles de 2017 est identique à celui d'aujourd'hui. Les élections du premier tour ont distingué Emmanuel Macron (En marche !), qui a eu 25,89 % des votes, Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise), avec un résultat de 25,31 % et, derrière, François Fillon (Les Républicains) avec 17,48 % au suffrage. C'est Emmanuel Macron qui s'est démarqué au second tour, avec 76,46 % des voix des résidents de Basse-Terre. 4 554 habitants de Basse-Terre se sont déplacés, ce qui revient à 46,89 % de la population.
Lors des élections européennes de 2019, la liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a su convaincre, avec 23,54 % des suffrages. Elle était suivie de La France Insoumise qui, pour sa part, en a rassemblé 19,15 %.
Les élections municipales 2020 seront un très bon moyen de voir l'évolution de cette tendance.

Quelques informations sur Basse-Terre

Les 15 et 22 mars 2020, il s'agira, pour les habitants de Basse-Terre, d'élire leur conseil municipal afin de traiter des principaux enjeux socio-économiques (mobilité, écologie, accès aux soins...) liés à la commune.

Que sait-on des personnes habitant à Basse-Terre ?

La ville de Basse-Terre est une commune de Guadeloupe. 10 058 personnes vivent dans cette ville qui est également préfecture du département. Basse-Terre côtoie des villes et villages comme Capesterre-Belle-Eau, Gourbeyre ou également Bouillante dans la Communauté d'Agglomération Grand Sud Caraïbe. Si 23,17 % des habitants de la commune ont entre 55 et 64 ans, les habitants sont peu âgés (la majorité a entre 25 et 54 ans). Les immigrés constituent 6,39 % des habitants de Basse-Terre, une proportion peu importante.

Quel est le niveau de vie au sein de la ville de Basse-Terre ?

Le marché de l'emploi est-il dynamique à Basse-Terre ? La réponse à partir des statistiques qui suivent. Près de 4 436 habitants de la commune travaillent. Ils représentent 44,02 % des habitants. La ville dénombre essentiellement des employés et professions intermédiaires (65,08 %). 39 % des habitants de l'agglomération active restent au chômage. Une majeure partie sont des femmes.
Le marché immobilier d'une ville est fréquemment pris comme un indicateur adéquat du niveau de vie de cette dernière. Les chiffres les plus étudiés sont dans ce cas le statut d'occupation (locataires ou propriétaires), le type de bien (maisons ou appartements) ou encore la surface de ceux-ci. La location d'appartement HLM de 3 pièces constitue moins de 12 % du marché immobilier de la ville. Moins de 11 % des locataires vivent, pour leur part, dans un appartement HLM de 4 pièces. Les propriétaires d'une maison de 3 pièces correspondent à 8 % des résidents, tandis qu'ils sont 12 % à être en possession d'une maison de 4 pièces.

Et concernant la qualité de vie à Basse-Terre ?

Bon à savoir : les équipements (hôpitaux, gares, écoles...) sont assez nombreux dans la commune. On recense 10 urgences, maternités ou pharmacies intra-muros. On peut dire qu'un assez grand nombre de familles peuplent la commune quand on sait qu'il y a 1 936 enfants âgés de 0 à 15 ans sur le total des résidents. Ils bénéficient de 4 crèches ainsi que 22 établissements scolaires.
Soyez prudent en ce qui concerne la qualité de l'air ou de l'eau : ce sont des indices de la pollution environnante. L'indice de qualité de l'air est de 4,60 en moyenne sur l'année. Pour information, la qualité de l'air est calculée par l'indice Atmo grâce à divers niveaux de pollution : le dioxyde d'azote, le dioxyde de soufre, les poussières et également l'ozone. Que savons-nous sur la qualité de l'eau ? On peut affirmer qu'elle se révèle à 50 % conforme d'après L'observatoire national de l'eau. Et cela sur le plan microbiologique ​comme physico-chimique ​.