← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Saramon

Les habitants de Saramon étaient attendus ce 15 mars 2020 pour les élections municipales. Les électeurs ont été 51,57 % à s'exprimer au premier tour des élections municipales. En 2014, ils étaient 71,15 % à s'être rendus aux bureaux de vote (baisse de -19,58 points). Le taux de participation au niveau du Gers a baissé en comparaison avec celui du scrutin précédent (80,50 % contre 67,84 % cette année).

Pour pouvoir rejoindre le conseil municipal, un candidat doit avoir emporté plus de la moitié des suffrages exprimés et 25 % des votes des inscrits.

Élections municipales 2020 à Saramon : qui sort gagnant lors du 1er tour ?

À Saramon (32), l'ensemble des 15 sièges à pourvoir a donc déjà été octroyé dès le premier tour des élections municipales 2020. Alain Carriere et Stéphanie Fornoni récoltent 92,53 % des voix au 1er tour des élections municipales. Les citoyens ont choisi Michel Capmartin et Philippe Mutin à 91,64 % à l'issue du premier tour, en leur attribuant la troisième position. Au conseil municipal, on trouve aussi les candidats ayant obtenu un score élevé, comme Christophe Arrivets (90,44 %), Laurent Daure (89,85 %), Benoît Salers (89,85 %), Hélène Perrenot (88,65 %), Monique Sansas (88,35 %), Jean-Christophe Cavasin (88,05 %), Mathieu Chartier (87,16 %), Sophie Fortier-Quantin (86,26 %), Olivier Bitaud (85,37 %), Eric Balducci (84,47 %) et Stéphanie Barbié (82,68 %).

Certains résidents de ce village ont voté blanc, à 0,87 %. De plus, une partie des votes a été jugée nulle (1,74 %).

Le ou la prochain(e) maire va désormais être élu(e) parmi et par les nouveaux conseillers municipaux.

Résultats Saramon

Abstention : 48.43% Participation : 51.57%
  • Alain CARRIERE
    92.53 %
    310 votes
  • Stéphanie FORNONI
    92.53 %
    310 votes
  • Michel CAPMARTIN
    91.64 %
    307 votes
  • Philippe MUTIN
    91.64 %
    307 votes
  • Christophe ARRIVETS
    90.44 %
    303 votes
  • Laurent DAURE
    89.85 %
    301 votes
  • Benoît SALERS
    89.85 %
    301 votes
  • Hélène PERRENOT
    88.65 %
    297 votes
  • Monique SANSAS
    88.35 %
    296 votes
  • Jean-Christophe CAVASIN
    88.05 %
    295 votes
  • Mathieu CHARTIER
    87.16 %
    292 votes
  • Sophie FORTIER-QUANTIN
    86.26 %
    289 votes
  • Olivier BITAUD
    85.37 %
    286 votes
  • Eric BALDUCCI
    84.47 %
    283 votes
  • Stéphanie BARBIÉ
    82.68 %
    277 votes

Source : Ministère de l'intérieur

  • Détails de la participation

    • 840 habitants
    • 667 inscrits
    • Votants344 inscrits 51.57%
    • Abstentionnistes323 inscrits 48.43%
    • Votes blancs3 inscrits 0.87%

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Le contexte politique dans Saramon

Les futures élections des 15 et 22 mars 2020 seront organisées par les communes françaises afin qu'elles renouvellent leur conseil municipal. Les électeurs des communes ne dépassant pas 1 000 habitants votent non pas pour une liste, mais directement pour les candidats ayant au préalable déposé leur candidature.

Qui sera candidat à Saramon pour les Municipales 2020 ?

Pour le premier tour des Municipales 2020, vous aurez le choix entre les candidats suivants. Christophe Arrivets se présente comme candidat. Eric Balducci, Stéphanie Barbié, Olivier Bitaud, Michel Capmartin, Alain Carriere, Jean-Christophe Cavasin, Mathieu Chartier, Laurent Daure, Stéphanie Fornoni, Sophie Fortier-Quantin, Philippe Mutin, Hélène Perrenot, Benoît Salers et Monique Sansas ont aussi validé leur candidature.
Petit rappel des règles de fonctionnement : il est possible d'être élu dès le premier tour si le candidat a remporté la majorité absolue, et s'il a rassemblé au minimum le quart des voix des résidents enregistrés sur les listes électorales. Pour être élu au second tour et prétendre à l'un des 15 sièges à pourvoir, le candidat devra avoir atteint une majorité relative.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Saramon ?

À l'occasion des élections municipales 2020, les citoyens de Saramon choisiront, les 15 et 22 mars 2020, un nouveau conseil municipal. Les Français ou les membres d'un pays de l'UE, qui s'acquittent de leurs impôts ou résident dans la municipalité, qui ont au moins 18 ans et qui sont inscrits sur les listes électorales françaises sont invités à aller aux urnes pour ce suffrage.

Retour sur les Municipales 2014

Pour les électeurs d'une ville de moins de 1000 habitants, un scrutin particulier s'applique lors des élections municipales : il s'agit d'un vote plurinominal avec panachage. Cela signifie que les électeurs désignent plusieurs candidats en même temps et, par ailleurs, sont libres d'élire des membres de deux listes différentes.
C'est dès le soir du premier tour, le 23 mars 2014, que les habitants de Saramon avaient nommé 15 membres du conseil municipal. Pour les administrer, les Saramonais avaient fait confiance à Stéphanie Fornoni et Alain Carriere. Ces derniers étaient assistés par Eric Balducci, Francis Dumont, Sanne Guyot, François Doupez mais aussi Alain Pineau et Evelyne Bigotto.
Pour une liste électorale forte de 655 noms, 466 électeurs sont partis placer leur voix dans l'urne. On estime ainsi que d'assez nombreuses personnes se sont déplacées. À titre d'information, le taux de participation des élections municipales de 2008 atteignait 83,2 %. Ainsi, on observe une forte baisse de la participation.

Les dernières élections dévoilaient-elles les mêmes résultats ?

Il y aura eu plusieurs votes entre aujourd'hui et les précédentes Municipales. Les dernières élections présidentielles, pour leur part, remontent à 2017. Sur la commune de Saramon, l'examen comparatif des scores obtenus au premier tour des Présidentielles de 2017 suggère que ceux-ci étaient différents du reste du territoire.
Les élections du premier tour permettent d'établir les scores suivants : 23,18 % pour Marine Le Pen (Front national), 22,08 % pour Emmanuel Macron (En marche !) et, derrière dans les résultats, 20,26 % pour Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise). Emmanuel Macron a été majoritairement choisi par les résidents de Saramon, à raison de 63,45 % au deuxième tour. Au second tour, il y a eu 529 participants, ce qui représente 77,68 % des résidents de Saramon. En 2012, ils étaient 84,88 % à se déplacer, soit une évolution différente de celle observée dans le pays (-5,8 points).
Suite aux élections européennes de 2019, la liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a rassemblé 24,32 % des suffrages, dépassant donc Renaissance (soutenue par La République en Marche) (20,06 %).

Saramon : les informations clefs

Les élections municipales se déroulent les 15 et 22 mars prochains, l'occasion de jeter un coup d'œil sur les données socio-économiques de la municipalité.

Tout ce qu'il y a à connaître concernant le profil des résidents de Saramon

Saramon est une ville du Gers, accueillant 825 habitants. Elle est grande de. Aux côtés de Simorre, Giscaro ou également Sémézies-Cachan, Saramon appartient à l'agglomération transfrontalière de la Communauté de Communes des Coteaux Arrats Gimone. Les Saramonais sont peu âgés (la majorité de la population a entre 25 et 54 ans et 24,25 % ont entre 55 et 64 ans). La population issue de l'immigration est peu représentée à Saramon, avec 3,24 % des habitants.

Niveau de vie à Saramon : comment se positionnent ses résidents ?

Pour présenter une vision complète du marché de l'emploi à Saramon, les données suivantes sont primordiales. 53,42 % des Saramonais sont des professions intermédiaires et employés. La commune enregistre un taux d'emploi de 44 %, répertoriant plus de 351 actifs. Les hommes saramonais sont globalement plus touchés par le chômage. Sur 7 % de chômeurs, plus de la moitié sont, en effet, des hommes.
Les résidents de Saramon gagnaient en moyenne 19 405 € par an en 2016 – versus 20 000 € de revenu fiscal médian pour la France en 2014. Les Saramonais ont donc un niveau de vie similaire à la moyenne nationale.
Surfaces, types de biens, statuts d'habitation... Les chiffres qui suivent illustrent bien le niveau de vie des habitants de Saramon. Les logements les plus loués à Saramon ? Il y a une forte demande pour les maisons non HLM de 4 pièces (5 %) et les maisons non HLM de 3 pièces (plus de 4 %). À Saramon, les propriétaires ont tendance à investir dans une maison de 5 pièces à 17 % et sont presque 22 % à investir dans une maison de 4 pièces.

Quelques indicateurs sur la qualité de vie à Saramon

Le nombre d'hôpitaux, d'écoles ou encore de gares est un bon indicateur de la qualité de vie dans une ville. À Saramon, ces infrastructures sont assez nombreuses. De par ses 144 enfants âgés de 0 à 15 ans, on peut affirmer que Saramon compte un assez grand nombre de familles, compte tenu de sa population totale. Pour ces dernières, on recense 1 établissement scolaire.
Outre les infrastructures, notez que le taux de pollution est parfois évalué via la qualité de l'air ou de l'eau. Pour être conforme, l'eau doit répondre aux critères de qualité tant au niveau microbiologique que physico-chimique. Selon L'observatoire national de l'eau, la qualité de l'eau se révèle à 100 % conforme sur ces deux plans.