← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Sainte-Anne

À Sainte-Anne et dans le reste de l'Hexagone, les municipales se sont déroulées le 15 mars 2020. Le premier tour des élections municipales a mobilisé 62,86 % des citoyens cette année. En 2014, ils étaient 85,42 % à s'être rendus aux urnes (baisse de -22,56 points). La participation dans le département du Gers a baissé depuis l'élection précédente. Elle était de 80,50 %, contre 67,84 % cette année.

Est élu au conseil municipal tout candidat ayant emporté plus de 50 % des voix exprimées et le quart des votes des inscrits.

1er tour des élections municipales 2020 à Sainte-Anne : quels sont les scores ?

Les 11 sièges du conseil municipal de Sainte-Anne (32) ont donc déjà été attribués dès le 1er tour des élections municipales 2020. Résultats du 1er tour des élections municipales : Benoît Sanagustin s'impose avec 98,43 % des suffrages. 96,87 % des votants ont décidé de soutenir Danielle Monede. 95,31 %, c'est le score réalisé par Bernard Boussarot, Gaëlle Desplats, Guy Lacourt et Caroline Nebout à ce tour, les propulsant donc en troisième place. Bernard Barbelanne (93,75 %), Olivier Francoual (93,75 %), Anne-Marie Lary (92,18 %), Guy Pons (92,18 %) et Laurence Sruh (92,18 %) remportent aussi leur siège au conseil grâce à un score élevé.

Parmi les citoyens de ce petit village, 1,52 % ont opté pour le bulletin blanc. Certains bulletins - 1,52 % exactement - étaient, en outre, invalides.

Maintenant que les membres du conseil municipal ont été choisis, ils doivent désigner – parmi eux – celui ou celle qui deviendra maire.

Résultats Sainte-Anne

Abstention : 37.14% Participation : 62.86%
  • Benoît SANAGUSTIN
    98.43 %
    63 votes
  • Danielle MONEDE
    96.87 %
    62 votes
  • Bernard BOUSSAROT
    95.31 %
    61 votes
  • Gaëlle DESPLATS
    95.31 %
    61 votes
  • Guy LACOURT
    95.31 %
    61 votes
  • Caroline NEBOUT
    95.31 %
    61 votes
  • Bernard BARBELANNE
    93.75 %
    60 votes
  • Olivier FRANCOUAL
    93.75 %
    60 votes
  • Anne-Marie LARY
    92.18 %
    59 votes
  • Guy PONS
    92.18 %
    59 votes
  • Laurence SRUH
    92.18 %
    59 votes

Source : Ministère de l'intérieur

  • Détails de la participation

    • 120 habitants
    • 105 inscrits
    • Votants66 inscrits 62.86%
    • Abstentionnistes39 inscrits 37.14%
    • Votes blancs1 inscrits 1.52%

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Le contexte politique dans Sainte-Anne

Les 15 et 22 mars 2020, les communes françaises doivent organiser des élections afin de renouveler leur conseil municipal. Petite spécificité pour les communes de moins de 1 000 habitants : pour se présenter aux élections, il n'est pas nécessaire de constituer une liste. En effet les électeurs votent directement pour leurs candidats.

Quels sont les candidats à Sainte-Anne qui prendront part aux Municipales 2020 ?

Pour le premier tour des élections municipales 2020, vous pourrez choisir entre les candidats qui suivent. Bien installé dans son fief de Sainte-Anne, Bernard Boussarot est candidat à sa réélection à la mairie. Bernard Barbelanne a de la même façon validé sa candidature. Celui-ci s'était d'ores et déjà présenté aux élections municipales de 2014, lui permettant l'obtention d'un siège au conseil municipal. Gaëlle Desplats, Olivier Francoual, Guy Lacourt, Anne-Marie Lary, Danielle Monede, Caroline Nebout, Guy Pons, Benoît Sanagustin et Laurence Sruh sont aussi prétendants à la mairie.
Pour information : les candidats peuvent être élus dès le premier tour s'ils obtiennent une majorité absolue, à la condition que plus du quart des habitants enregistrés sur les listes électorales se soient exprimés en leur faveur. Dans l'éventualité d'un second tour, les candidats devront remporter une majorité relative afin d'être élus et prendre ainsi l'un des 11 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Sainte-Anne ?

Les habitants de Sainte-Anne prendront leurs responsabilités, les 15 et 22 mars 2020, pour élire leur nouveau conseil municipal, lors des élections municipales 2020. Pour glisser un vote dans l'urne, diverses conditions doivent être remplies. On doit être français ou ressortissant d'un pays membre de l'UE, habiter ou s'acquitter de ses impôts dans la municipalité concernée, avoir plus de 18 ans et être inscrit sur les listes électorales françaises.

Retour sur les précédentes élections municipales (2014)

Si vous résidez dans une commune de moins de 1000 habitants, vous avez un type de scrutin particulier lors des élections municipales : c'est un vote plurinominal avec panachage. Vous désignez plusieurs membres à la fois et pouvez également choisir des candidats de deux listes différentes.
Le 23 mars 2014 dans la ville de Sainte-Anne : élection de 11 membres du conseil municipal dès le soir du premier tour. En compagnie de Guy Lacourt et Jacques Commere, que les Sainte-Annois avaient choisis pour administrer leur ville, on pouvait retrouver Guy Pons, Caroline Nebout, Bernard Boussarot, Bernard Barbelanne mais aussi Eric Laclavere et Olivier Francoual.
De nombreux électeurs se sont déplacés aux bureaux de vote : 82 sur les 96 inscrits ont déposé un bulletin de vote. Ceci établit une forte hausse de la participation lorsqu'on la rapporte aux dernières élections municipales de 2008 où elle atteignait 82,14 %.

Une évolution similaire s'est-elle affirmée lors de la dernière élection ?

Depuis les précédentes élections municipales, les citoyens ont été appelés plusieurs fois aux urnes, en particulier pour les Présidentielles (2017). Les résultats du premier tour des dernières élections présidentielles de 2017 recensés dans la commune de Sainte-Anne étaient différents de ceux de l'ensemble de la France.
On constate que le 23 avril 2017, date du premier tour, la première place est revenue à François Fillon et Jean-Luc Mélenchon qui ont tous les deux obtenu 21,05 % des suffrages. Emmanuel Macron a été désigné par les citoyens de Sainte-Anne qui l'ont choisi à 68,18 %. Tandis que le taux de participation des résidents de Sainte-Anne au second tour était de 87,5 % en 2012, il était de 78,57 %, soit 77 résidents, lors de la dernière élection présidentielle. Ceci dénote une baisse différente de la tendance enregistrée dans le pays entre les deux mêmes années.

Quelques informations sur Sainte-Anne

Les élections municipales, qui se dérouleront les 15 et 22 mars prochains, sont l'occasion pour les résidents de Sainte-Anne de choisir leurs futurs membres du conseil municipal. Généralement, ce scrutin très local permet de prendre le pouls de la commune et identifier les problématiques qui sont les siennes, problématiques qui s'expliquent au travers des chiffres socio-économiques.

Quelques mots sur le profil des habitants de Sainte-Anne

117 habitants, voilà une info clé de Sainte-Anne, ville du Gers. Sainte-Anne côtoie des villes et villages comme Roquelaure-Saint-Aubin, Solomiac ou également Magnas au sein de la Communauté de Communes Bastides de Lomagne. Au niveau de l'âge, les résidents sainte-annois sont globalement peu âgés. La majorité des habitants a entre 25 et 54 ans tandis que 20 % se situent entre 15 et 24 ans. La part de l'immigration s'avère peu importante à Sainte-Anne, avec 5,13 % des résidents.

Comment pourrait-on caractériser le niveau de vie sur la ville de Sainte-Anne ?

Quelle est la situation du marché de l'emploi à Sainte-Anne ? La réponse par le biais des statistiques qui suivent. Les artisans, commerçants, chefs d'entreprise et professions intermédiaires sont les statuts prédominants au sein de la population active à Sainte-Anne. 53 Sainte-Annois ont une activité professionnelle (45,30 % de la population) et 70 % des travailleurs ont l'un de ces statuts. Environ 10 % des habitants sainte-annois en âge de travailler sont en demande d'emploi, dont une majeure partie sont des femmes.
Les résidents de Sainte-Anne touchaient en moyenne 20 823 € par an en 2016 – contre 20 000 € de revenu fiscal médian pour la France en 2014. Les Sainte-Annois ont donc un niveau de vie similaire à la moyenne nationale.
Le niveau de vie d'une commune s'estime également à son marché immobilier. Qu'en est-il à Sainte-Anne ? 7 % des Sainte-Annois s'avèrent locataires de maisons non HLM de 4 pièces et 5 % louent une maison non HLM de 6 pièces. Si l'on s'intéresse au marché des propriétaires, on note qu'ils sont environ 25 % à acheter une maison de 5 pièces et un peu plus du tiers pour une maison de 6 pièces.

Établissements scolaires, hôpitaux, environnement... Peut-on parler de qualité de vie si l'on décrit Sainte-Anne ?

Les équipements manquent un peu à Sainte-Anne pour répondre aux attentes de ses résidents. Par rapport à son nombre total d'habitants, les familles sont assez nombreuses à y vivre, en effet le nombre d'enfants de 0 à 15 ans est de 24.
La pollution est également un élément à prendre en considération pour juger de la qualité de vie d'une ville. Le saviez-vous ? L'eau se révèle à 100 % conforme niveau qualité. Rien de particulier n'a été détecté, tant sur le plan microbiologique​ que physico-chimique​. C'est ce qui est spécifié par L'observatoire national de l'eau.