← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Saint-Pons-la-Calm

Les citoyens de Saint-Pons-la-Calm ont été appelés à voter le 15 mars 2020 pour les élections municipales. Au premier tour des élections municipales, 58,27 % des citoyens étaient allés aux bureaux de vote. Un chiffre en baisse (-17,66 points) par rapport à 2014, où ils étaient 75,93 % à avoir voté. Plus généralement, la participation dans le département du Gard a baissé en comparaison de la dernière élection (76,26 % contre 58,36 % cette année).

Avec au moins 50 % des voix exprimées et le quart des suffrages des inscrits, un candidat est élu de manière automatique au conseil municipal.

Quels candidats les électeurs de Saint-Pons-la-Calm ont-ils choisis au premier tour des municipales 2020 ?

L'ensemble des 11 sièges du conseil a donc déjà été attribué dès le 1er tour des élections municipales 2020 à Saint-Pons-la-Calm (30). Les habitants ont plébiscité Olivier Lamblard lors du 1er tour des élections municipales : il est en première place avec 95,39 % des votes. Quant à Jean-Marie Laurens, 93,08 % des suffrages lui reviennent. Les votes recensés en faveur de Véronique Lamblard (91,70 %) la poussent en troisième position. Le score élevé atteint par Christophe Lovera (90,78 %), Patrick Remusat (90,32 %), Pascal Fabrigoule (89,86 %), Clarisse Feuillade (89,40 %), Marie Legal (88,01 %), Delphine Bondon (83,87 %), Jean-Paul Chardon (83,87 %) et Jean Roche (80,18 %) témoigne de leur popularité.

Ce sont les conseillers municipaux eux-mêmes qui vont à présent élire parmi eux le futur maire.

Résultats Saint-Pons-la-Calm

Abstention : 41.73% Participation : 58.27%
  • Olivier LAMBLARD
    95.39 %
    207 votes
  • Jean-Marie LAURENS
    93.08 %
    202 votes
  • Véronique LAMBLARD
    91.7 %
    199 votes
  • Christophe LOVERA
    90.78 %
    197 votes
  • Patrick REMUSAT
    90.32 %
    196 votes
  • Pascal FABRIGOULE
    89.86 %
    195 votes
  • Clarisse FEUILLADE
    89.4 %
    194 votes
  • Marie LEGAL
    88.01 %
    191 votes
  • Delphine BONDON
    83.87 %
    182 votes
  • Jean-Paul CHARDON
    83.87 %
    182 votes
  • Jean ROCHE
    80.18 %
    174 votes

Source : Ministère de l'intérieur

  • Détails de la participation

    • 433 habitants
    • 381 inscrits
    • Votants222 inscrits 58.27%
    • Abstentionnistes159 inscrits 41.73%
    • Votes blancs0 inscrits 0%

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Le contexte politique dans Saint-Pons-la-Calm

En mars 2020, les communes françaises procéderont au renouvellement de leur conseil municipal, à l'issue des élections programmées les 15 et 22 mars prochains. Si vous habitez dans une commune dont le nombre d'habitants est en dessous de 1 000, notez que vous pourrez voter directement pour les candidats qui se sont officiellement fait connaître, le principe de la liste n'ayant pas cours dans cette situation.

Saint-Pons-La-Calm : petit aperçu des candidats aux Municipales 2020

Lors du premier tour des élections municipales 2020, vous aurez le choix entre les candidats suivants. La candidature de Delphine Bondon a été validée. Jean-Paul Chardon, Pascal Fabrigoule, Clarisse Feuillade, Olivier Lamblard, Véronique Lamblard, Jean-Marie Laurens, Marie Legal, Christophe Lovera, Patrick Remusat et Jean Roche ont également déclaré leur candidature.
Il est important de rappeler que tout candidat a la possibilité d'être élu au premier tour dans l'éventualité où il atteint une majorité absolue, à condition d'avoir reçu les voix d'au moins un quart des citoyens inscrits sur les listes électorales. S'il y a un second tour, le candidat doit remporter une majorité relative de façon à pouvoir être élu et prendre l'un des 11 sièges à pourvoir.

Saint-Pons-la-Calm : quels sont les enjeux des Municipales ?

Les 15 et 22 mars 2020, il sera temps pour les citoyens de Saint-Pons-la-Calm de prendre part aux élections municipales 2020 et de désigner leur nouveau conseil municipal. Sont invités à aller aux bureaux de vote les individus majeurs qui paient leurs impôts ou résident dans la municipalité. On doit également être inscrit sur les listes électorales françaises.

Point sur les Municipales de 2014

Qu'est-ce qu'un scrutin plurinominal avec panachage ? Il s'agit d'un scrutin qui s'applique aux municipales, dans le cas des villes de moins de 1000 habitants. Cela signifie que les électeurs votent pour plusieurs candidats en même temps et peuvent d'ailleurs élire des membres de deux listes différentes.
À Saint-Pons-la-Calm, le 23 mars 2014, se déroulait l'élection de 11 membres du conseil municipal, dès le soir du premier tour. Pascal Fabrigoule, Jean-Paul Chardon, Véronique Lamblard, Pierre Baume mais aussi Patrick Remusat et Sophie Jay étaient aux côtés d'Anne-Sophie Grammare et Christophe Lovera. Ils avaient été choisis par les Saint-Ponais pour les diriger.
D'assez nombreux citoyens ont placé un vote dans l'urne : 287 se sont déplacés parmi les 378 noms de la liste électorale. Une forte baisse se révèle de ce fait, en regard des élections municipales de 2008 (participation de 86,71 %).

La tendance existait-elle au moment de l'élection précédente ?

Plusieurs scrutins ont été organisés après les Municipales, et les précédentes Présidentielles ont eu lieu en 2017. Les habitants de Saint-Pons-la-Calm ont produit des résultats différents de ce qui a été répertorié au niveau du pays pour le premier tour des Présidentielles, en 2017.
Dans les favoris du premier tour : Marine Le Pen (Front national, 35,02 % des voix), mais également Emmanuel Macron (En marche !, 21,55 % des suffrages), puis, derrière, François Fillon (Les Républicains, 15,15 % des votes). Marine Le Pen a été choisie par les électeurs de Saint-Pons-la-Calm qui l'ont désignée à 52,85 %. Le nombre de votants parmi les résidents de Saint-Pons-la-Calm s'élevait à 296 au second tour, soit 79,78 % de participation.
Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) avait emporté 38,46 % des voix lors des élections européennes de 2019. Néanmoins, la liste Renaissance (soutenue par La République en Marche) s'est démarquée avec 14,87 % des suffrages.

Saint-Pons-la-Calm : les informations clefs

Le conseil municipal de Saint-Pons-la-Calm, qui sera désigné lors des municipales des 15 et 22 mars prochains, devra prendre en compte le contexte socio-économique local (écologie, accès aux soins, mobilité...).

Plusieurs données sur la population de Saint-Pons-la-Calm

Saint-Pons-la-Calm est une ville du Gard, elle abrite 438 habitants. Saint-Pons-la-Calm fait partie de la Communauté d'Agglomération du Gard Rhodanien, qui est également composée du Pin, Issirac ou également Saint-Geniès-de-Comolas. La population saint-ponaise est peu âgée. La majorité de la population saint-ponaise a entre 25 et 54 ans, même si 20,79 % ont entre 55 et 64 ans. Les chiffres de l'immigration à Saint-Pons-la-Calm sont peu élevés, avec 4,16 % d'immigrés.

Niveau de vie confortable et Saint-Pons-la-Calm vont-ils de pair ?

Les données qui suivent font état du marché de l'emploi à Saint-Pons-la-Calm. Les professions intermédiaires et employés sont les plus présents sur le marché de l'emploi à Saint-Pons-la-Calm (52,50 % des actifs). La population active est formée de 218 personnes, soit 50,81 % des Saint-Ponais. Ce sont plus les hommes qui ont du mal à trouver un travail dans l'agglomération saint-ponaise. 16 % des résidents sont en demande d'emploi et une majeure partie de ces derniers sont des hommes.
Durant l'année 2014, le revenu fiscal médian était d'environ 20 000 € sur toute la France. À Saint-Pons-la-Calm, en 2016, les foyers ont touché en moyenne 22 122 € par an.
Le marché immobilier d'une ville est aussi un bon marqueur de son dynamisme et du niveau de vie en général. Les habitants sont 6 % à s'avérer locataires de maison non HLM de 3 pièces et moins de 4 % à louer une maison non HLM de 4 pièces. Les Saint-Ponais sont en effet plus de 21 % à être propriétaires d'une maison de 4 pièces face à un peu moins du quart d'une maison de 5 pièces.

Qualité de vie et Saint-Pons-la-Calm vont-ils ensemble ?

Afin de répondre aux besoins des résidents de Saint-Pons-la-Calm, on peut dire que les infrastructures manquent un peu, si on considère les équipements essentiels à la qualité de vie (hôpitaux, gares, écoles...). On compte, dans la commune, un assez grand nombre de familles (par rapport au nombre total de résidents), avec 73 enfants, âgés de ​0 à 15 ans.
La qualité de vie dans une ville est notamment liée à pollution environnante. Au niveau microbiologique et physico-chimique, la qualité de l'eau est à 100 % conforme sur ces deux plans.