← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Saint-Julien-de-la-Nef

Les habitants de Saint-Julien-de-la-Nef sont allés aux urnes le 15 mars 2020 pour les municipales. Seuls 48,15 % des électeurs ont voté, un taux de participation particulièrement faible qui pourrait s'avérer être une conséquence de l'épidémie de coronavirus. La participation au scrutin a baissé dans le département du Gard lorsqu'on la rapporte au taux de participation de l'élection précédente : 76,26 % contre 58,36 % cette année.

Un siège au conseil municipal est attribué de manière automatique à un candidat s'il a obtenu le résultat qui suit : au moins 50 % des votes et plus de 25 % des voix des inscrits.

Municipales 2020 : qui sort gagnant lors du 1er tour à Saint-Julien-de-la-Nef ?

À Saint-Julien-de-la-Nef (30), l'ensemble des sièges du conseil - à savoir 11 au total - a donc déjà été octroyé dès le premier tour des municipales 2020. Avec 97,43 % des suffrages, Lucas Faidherbe arrive en tête du premier tour des municipales. 96,15 % des votants ont choisi de soutenir Joëlle Clot Maramotti, René Delpuech, Manon Dequatre, Gérard Salze, Janik Trial et Guy Vivens. D'autres élus, dont par exemple Joëlle Salze (93,58 %), Virginie Mola (92,30 %), Déborah Bacle (91,02 %) et Léa Guibal (91,02 %), atteignent également des scores élevés.

À présent que les conseillers municipaux ont été élus, ils doivent désigner – dans leurs rangs – celui ou celle qui deviendra maire.

Résultats Saint-Julien-de-la-Nef

Abstention : 51.85% Participation : 48.15%
  • Lucas FAIDHERBE
    97.43 %
    76 votes
  • Joëlle CLOT MARAMOTTI
    96.15 %
    75 votes
  • René DELPUECH
    96.15 %
    75 votes
  • Manon DEQUATRE
    96.15 %
    75 votes
  • Gérard SALZE
    96.15 %
    75 votes
  • Janik TRIAL
    96.15 %
    75 votes
  • Guy VIVENS
    96.15 %
    75 votes
  • Joëlle SALZE
    93.58 %
    73 votes
  • Virginie MOLA
    92.3 %
    72 votes
  • Déborah BACLE
    91.02 %
    71 votes
  • Léa GUIBAL
    91.02 %
    71 votes

Source : Ministère de l'intérieur

  • Détails de la participation

    • 124 habitants
    • 162 inscrits
    • Votants78 inscrits 48.15%
    • Abstentionnistes84 inscrits 51.85%
    • Votes blancs0 inscrits 0%

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Le contexte politique dans Saint-Julien-de-la-Nef

C'est au cours des 15 et 22 mars 2020 que le conseil municipal des communes françaises sera renouvelé. Le principe de la liste ne s'applique pas dans les communes de moins de 1 000 habitants. Chaque citoyen a donc la possibilité de choisir directement ses candidats, parmi tous ceux qui ont validé leur candidature.

Les élections municipales 2020 : tour d'horizon des candidats à Saint-Julien-De-La-Nef

Pour le premier tour des élections municipales 2020, vous aurez le choix entre les candidats suivants. Le maire actuel de Saint-Julien-De-La-Nef, Lucas Faidherbe, est candidat à sa réélection. Déborah Bacle a de la même manière officialisé sa candidature. Celle-ci s'était déjà présentée aux élections municipales de 2014, lui permettant d'obtenir un siège au conseil municipal. Joëlle Clot Maramotti, René Delpuech, Manon Dequatre, Léa Guibal, Virginie Mola, Gérard Salze, Joëlle Salze, Janik Trial et Guy Vivens se présentent également aux élections.
Rappelons que si le candidat remporte une majorité absolue et si plus du quart des citoyens présents sur les listes électorales lui ont attribué leur vote, il peut être désigné au premier tour. Dans le cas d'un second tour, il sera élu et pourra prétendre à l'un des 11 sièges à pourvoir s'il atteint une majorité relative.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Saint-Julien-de-la-Nef ?

Les 15 et 22 mars 2020, le nouveau conseil municipal de la commune de Saint-Julien-de-la-Nef sera élu, dans le cadre des élections municipales 2020. Pour information, pourront prendre part à ces élections tous les électeurs français ou membres de l'UE qui résident ou paient des impôts dans la commune, à condition qu'ils soient majeurs et inscrits sur les listes électorales.

Quelle était la tendance politique en 2014, aux précédentes Municipales ?

Pour les électeurs d'une ville de moins de 1000 habitants, un scrutin spécifique s'applique lors des élections municipales : il s'agit d'un vote plurinominal avec panachage. Cela signifie que les électeurs désignent plusieurs membres à la fois et, d'autre part, sont libres d'élire des candidats de deux listes différentes.
11 sièges du conseil municipal ont été remportés dès le soir du premier tour le 23 mars 2014 dans la commune de Saint-Julien-de-la-Nef. Avec Virginie Mola, René Delpuech, Joëlle Salze, Adrien Guibal mais aussi Déborah Bacle et Vincent Briquel, Jean-Marc Finiels et Gérard Salze avaient été désignés pour administrer les Saint-Juliennefois.
Au moment des élections, 124 votes ont été recensés même si la liste électorale dénombrait 163 inscrits en tout. Cela démontre que d'assez nombreux électeurs étaient venus pour voter. Or, en 2008, les élections municipales avaient vu leur taux de participation s'élever à 78,01 %. Par conséquent, on observe une légère baisse de la participation.

Une tendance similaire à d'autres élections ?

En 2017, les dernières Présidentielles se sont tenues. Par ailleurs, plusieurs votes ont suivi les précédentes élections municipales. On note que, au premier tour des Présidentielles de 2017, les résultats sur la commune de Saint-Julien-de-la-Nef étaient différents de ce qui a été enregistré au niveau national.
Durant le premier tour, ce sont d'abord Marine Le Pen (Front national) puis Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) qui ont fini en tête avec respectivement 27,56 % et 25,2 % des suffrages exprimés, suivis de près par Emmanuel Macron (En marche !) qui a récolté 14,17 % des voix. Avec 51,02 % des suffrages, Emmanuel Macron s'est imposé pour le deuxième tour à Saint-Julien-de-la-Nef. Entre 2012 et 2017, on remarque une diminution dans la participation du second tour en France (-5,8 points). En comparaison, la situation à Saint-Julien-de-la-Nef est assez différente. Effectivement, la participation au deuxième tour des Présidentielles était de 82,12 % en 2012 contre 70,19 % en 2017 (pour 113 votants).
Après les élections européennes de 2019, la liste Envie d'Europe écologique et sociale s'est démarquée par un score de 13,83 %, et Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) avec 24,47 % des voix.

Quelques informations sur Saint-Julien-de-la-Nef

Écologie, accès aux soins, transports... l'examen des données socio-économiques d'une agglomération permet de bien souvent cerner les problématiques de ses résidents et expliquer en partie les résultats de l'élection.

Portrait des habitants de Saint-Julien-de-la-Nef

141 habitants vivent dans ce petit village du Gard. Saint-Julien-de-la-Nef fait partie de la Communauté de Communes des Cévennes Gangeoises et Suménoises dont le but est de garantir le lien entre les communes voisines, comme Gorniès, Brissac ou bien Sumène. Du point de vue de l'âge, les habitants saint-juliennefois restent globalement peu âgés. La majorité des résidents a entre 25 et 54 ans tandis que 32,14 % se situent entre 55 et 64 ans. Les habitants issus de l'immigration correspondent à 7,14 % de la population de Saint-Julien-de-la-Nef. Un nombre assez élevé.

Un aperçu du niveau de vie des résidents de Saint-Julien-de-la-Nef

Un survol des secteurs qui suivent aide à mieux cerner l'emploi à Saint-Julien-de-la-Nef. Les habitants de la ville sont en majeure partie des employés et agriculteurs exploitants. On estime qu'ils constituent 66,67 % des 58 Saint-Juliennefois actifs (les actifs représentent pour leur part 41,43 % de la population). Un peu moins du quart des habitants saint-juliennefois en âge de travailler est à la recherche d'un travail, dont plus de la moitié sont des femmes.
En termes de niveau de vie, le revenu fiscal médian national s'élevait à environ 20 000 € en 2014 en France. À Saint-Julien-de-la-Nef, les résidents ont déclaré un revenu moyen de 17 523 € en 2016.
Pour plus de détails sur le marché immobilier saint-juliennefois, regardez les données suivantes, elles devraient vous éclairer. Dans la location, on constate que les Saint-Juliennefois louent plus généralement les appartements non HLM de 3 pièces ainsi que les maisons non HLM de 3 pièces. Ils sont moins de 5 % à louer le premier type d'habitation et plus de 3 % le second. Moins de 20 % des ménages s'avèrent propriétaires d'une maison de 6 pièces et ils sont un peu plus de 22 % à l'être d'une maison de 5 pièces.

Peut-on combiner qualité de vie avec Saint-Julien-de-la-Nef ?

La qualité de vie au sein d'une ville s'évalue, notamment, au nombre d'équipements et infrastructures mis à disposition de la population. Ces derniers manquent un peu à Saint-Julien-de-la-Nef. Avec un total global de 28 enfants, âgés de 0 à 15 ans, un assez grand nombre de familles se sont installées à Saint-Julien-de-la-Nef si on compare ces chiffres au nombre total d'habitants.
Pour la santé de tous, il faut savoir si l'air ou l'eau de la ville est de qualité. Selon L'observatoire national de l'eau, l'eau à Saint-Julien-de-la-Nef se révèle conforme à 100 % tant sur le plan microbiologique ​que physico-chimique​.