← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Mandagout

Le vote pour les élections municipales s'est tenu le 15 mars 2020 à Mandagout, tout comme dans les autres communes de la région. -17,81 points, c'est la baisse entre la participation au premier tour des élections municipales en 2014 et cette année. 62,08 % des citoyens ont voté, contre 79,89 % la dernière fois. Le taux de participation des électeurs du Gard a baissé par rapport à celui du scrutin précédent (76,26 % contre 58,36 % cette année).

Le rôle de conseiller municipal n'est pas attribué à tous les candidats. Pour siéger au conseil, ils doivent avoir réuni les votes d'au moins le quart des inscrits et de plus de la moitié des électeurs.

Résultats du premier tour des municipales 2020 : qui est en tête à Mandagout ?

Les 11 sièges du conseil municipal de Mandagout (30) ont donc déjà été assignés dès le 1er tour des élections municipales 2020. Vincent Robillard obtient 97,19 % des voix au 1er tour des élections municipales. En ce qui concerne Isabelle Bailly-Campredon, 96,26 % des suffrages lui reviennent. Andrée Quatreville s'est démarquée à l'issue du premier tour, collectant 95,79 % des voix et gagnant ainsi la troisième place. Par ailleurs, ce tour a permis de dégager des personnalités favorites au sein des élus, à l'image de Karine Brulhard Letocart (93,92 %), Patrick Garcia (93,45 %), Emmanuel Grieu (92,99 %), Roland Montel (92,99 %), Martine Pratlong (92,52 %), Marie-Cécile Mourgues (92,05 %), Jean-Christophe Tetu (91,58 %) et Kevin Pencole (72,89 %).

Parmi les citoyens de ce hameau s'étant présentés aux bureaux de vote, certains ont choisi de voter blanc (1,36 %). En outre, un certain nombre des bulletins étaient invalides (1,81 %).

Le ou la futur(e) maire va désormais être désigné(e) par les nouveaux membres du conseil municipal et dans leurs rangs.

Résultats Mandagout

Abstention : 37.92% Participation : 62.08%
  • Vincent ROBILLARD
    97.19 %
    208 votes
  • Isabelle BAILLY-CAMPREDON
    96.26 %
    206 votes
  • Andrée QUATREVILLE
    95.79 %
    205 votes
  • Karine BRULHARD LETOCART
    93.92 %
    201 votes
  • Patrick GARCIA
    93.45 %
    200 votes
  • Emmanuel GRIEU
    92.99 %
    199 votes
  • Roland MONTEL
    92.99 %
    199 votes
  • Martine PRATLONG
    92.52 %
    198 votes
  • Marie-Cécile MOURGUES
    92.05 %
    197 votes
  • Jean-Christophe TETU
    91.58 %
    196 votes
  • Kevin PENCOLE
    72.89 %
    156 votes

Source : Ministère de l'intérieur

  • Détails de la participation

    • 392 habitants
    • 356 inscrits
    • Votants221 inscrits 62.08%
    • Abstentionnistes135 inscrits 37.92%
    • Votes blancs3 inscrits 1.36%

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Le contexte politique dans Mandagout

Les prochaines élections des 15 et 22 mars 2020 seront organisées par les communes françaises afin qu'elles renouvellent leur conseil municipal. Dans les communes de moins de 1 000 habitants, on peut voter directement pour des candidats et non une liste.

Mandagout : rapide présentation des candidats aux élections municipales 2020

Pour le premier tour des Municipales 2020, vous pourrez choisir entre les candidats suivants. Isabelle Bailly-Campredon se porte candidate. Elle s'était présentée aux élections municipales 2014 où elle avait obtenu un siège au conseil municipal. Karine Brulhard Letocart, Patrick Garcia, Emmanuel Grieu, Roland Montel, Marie-Cécile Mourgues, Kevin Pencole, Martine Pratlong, Andrée Quatreville, Vincent Robillard et Jean-Christophe Tetu seront également candidats.
Rappelons qu'une élection au premier tour est conditionnée par l'obtention d'une majorité absolue. Le candidat doit d'autre part avoir reçu les votes de plus d'un quart des citoyens inscrits sur les listes électorales. En cas de second tour, la majorité relative doit être atteinte de façon à ce que le candidat soit élu et puisse prendre alors l'un des 11 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Mandagout ?

Les élections municipales 2020 se tiendront les 15 et 22 mars 2020, l'opportunité pour Mandagout de désigner son nouveau conseil municipal. Comme pour toutes les élections en France, on doit être majeur pour participer. D'autres conditions sont requises par la loi. Il faut s'acquitter de ses impôts ou résider dans la commune, figurer sur les listes électorales et être français ou membre de l'Union européenne.

Mise en contexte de ces élections municipales : retour en 2014

Toutes les villes n'ont pas la même méthode de vote pendant les élections municipales ! De fait, les électeurs des municipalités de moins de 1000 habitants votent pour plusieurs candidats à la fois et peuvent aussi élire des membres de deux listes différentes. C'est ce que l'on appelle le scrutin plurinominal avec panachage.
C'est dès le soir du premier tour, le 23 mars 2014, que les résidents de Mandagout avaient nommé 11 membres du conseil municipal. Aux côtés de Nathalie Boisson et Roland Montel, que les Mandagounais avaient désignés pour administrer leur ville, on pouvait voir Sylvie Volpiliere, Florent Pratlong, Francine Arbus, Emmanuel Grieu mais aussi Fabienne Garcia et Samuel Galtier.
D'assez nombreux habitants ont fait le déplacement : sur 348 inscrits sur les listes, 278 ont glissé leur bulletin dans l'urne. Cette participation (79,89 %) marque une hausse comparativement aux dernières élections municipales, en 2008, où elle s'élevait à 77,84 %.

Une évolution identique s'est-elle affirmée lors de la dernière élection ?

Plusieurs votes se sont déroulés depuis les précédentes élections municipales. Les Présidentielles, par exemple, se sont déroulées pour la dernière fois en 2017. Lorsque l'on confronte les résultats du premier tour des Présidentielles de 2017 sur la commune de Mandagout, on observe qu'ils se sont avérés différents de ceux enregistrés sur le reste de la France.
En comparant les scores du premier tour, on observe 35,77 % des voix en faveur de Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise), 25,38 % pour Emmanuel Macron (En marche !) et, derrière, 13,85 % pour François Fillon (Les Républicains). Les habitants de Mandagout ont finalement choisi Emmanuel Macron au second tour (79,41 %). Bon à savoir : le taux de participation était de 75,75 %.
On remarquera lors des Européennes de 2019 les beaux scores obtenus par les listes suivantes : Europe Écologie, avec 23 % des suffrages, et La France Insoumise avec 19 % des votes.

Quelques informations sur Mandagout

Le conseil municipal de Mandagout, qui sera choisi lors des élections municipales des 15 et 22 mars prochains, devra considérer le contexte socio-économique local (écologie, accès aux soins, mobilité...).

Quelles sont les particularités des habitants de la commune de Mandagout ?

Mandagout (Gard) accueille 401 habitants. Mandagout fait partie de la Communauté de Communes du Pays Viganais dont l'objectif est d'assurer le lien entre les communes voisines, telles que Campestre-et-Luc, Arre ou bien Vissec. La population est peu âgée puisque la majorité des résidents a entre 25 et 54 ans. Néanmoins, 35,51 % des habitants ont entre 55 et 64 ans. La ville de Mandagout se révèle peu multiculturelle. 6,22 % de ses habitants sont immigrés.

Activité, logement, revenus… Quel est le niveau de vie à Mandagout ?

Les données qui suivent permettent de se faire une idée de l'emploi à Mandagout. On observe la prépondérance des catégories socioprofessionnelles suivantes : 50 % des Mandagounais en activité sont des agriculteurs exploitants et professions intermédiaires. Dans l'ensemble, 42,04 % de la population travaillent, soit près de 168 personnes. Les personnes à la recherche d'un travail forment un peu moins de 20 % de la population mandagounaise. Les hommes sont surreprésentés (plus de la moitié).
Globalement, le niveau de vie des Mandagounais est plus faible que la moyenne de la France. En 2014, le revenu médian s'élevait à environ 20 000 €. À Mandagout, il atteignait 15 931 € par an durant l'année 2016.
Pour enrichir cette étude du niveau de vie mandagounais, il est intéressant d'examiner les données du marché immobilier. Question location, on répertorie 5 % de maisons non HLM de 3 pièces et moins de 5 % de maisons non HLM de 4 pièces qui sont habitées par des locataires. Les résidents de Mandagout sont moins de 20 % à être propriétaires d'une maison de 4 pièces et 17 % à posséder une maison de 5 pièces.

Comment qualifier l'environnement de vie dans la ville de Mandagout ?

Mandagout est une ville où les équipements manquent un peu. Par rapport à son nombre total d'habitants, les familles sont assez nombreuses à y vivre, en effet le nombre d'enfants de 0 à 15 ans est de 63. Pour eux, la ville comptabilise ​ 1 établissement scolaire.
La pollution est également un élément à prendre en considération pour juger de la qualité de vie d'une commune. Selon L'observatoire national de l'eau, la ​qualité de l'eau s'avère ​à 50 % ​conforme tant sur le plan microbiologique que physico-chimique​.