← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Saint-Georges-du-Vièvre

Les élections municipales se sont tenues à Saint-Georges-du-Vièvre, où les habitants étaient attendus ce 15 mars 2020. Les habitants ont été seulement 39,41 % à avoir glissé un bulletin de vote dans les urnes au moment des élections. La pandémie du coronavirus a éventuellement impacté ce chiffre. On remarque que la participation dans le département de l'Eure a baissé, par rapport à la précédente élection (69,03 % contre 51,20 % cette année).

Tout candidat qui a convaincu au moins 50 % des électeurs et 25 % des inscrits remporte un siège au conseil municipal.

1er tour des municipales 2020 à Saint-Georges-du-Vièvre : quels sont les scores ?

Les 15 sièges du conseil ayant déjà tous été attribués dès le 1er tour, les élections municipales 2020 se concluent donc à Saint-Georges-du-Vièvre (27). Claude Beaudeau s'est démarqué au 1er tour de ces municipales, avec 93 % des voix. 92,18 % des votants ont fait le choix de soutenir Julie Desmoulins. Les citoyens ont choisi Albert Pillin et Annie Vandeville à 89,71 % au premier tour, en leur octroyant la troisième position. Au rang des futurs conseillers municipaux se trouveront aussi Gérard Baudouin (89,30 %), Jocelyne Ricard (88,47 %), Patricia Van Wassenhove (88,47 %), Fabrice Languedoc (88,06 %), Claude Travers (87,24 %), Jean-Claude Quesnot (86,83 %), Etienne Leroux (85,59 %), Bruno Lercier (85,18 %), Magalie Bunot (83,53 %), Dominique Mahout (83,53 %) et Benoît Delanney (79,42 %).

Dans ce village, des bulletins blancs (2,37 %) ont été comptés. En outre, plusieurs bulletins (1,58 %) n'ont pas pu être pris en compte.

Ayant été désignés, les membres du conseil municipal sont invités à élire – dans leurs rangs – le prochain maire.

Résultats Saint-Georges-du-Vièvre

Abstention : 60.59% Participation : 39.41%
  • Claude BEAUDEAU
    93 %
    226 votes
  • Julie DESMOULINS
    92.18 %
    224 votes
  • Albert PILLIN
    89.71 %
    218 votes
  • Annie VANDEVILLE
    89.71 %
    218 votes
  • Gérard BAUDOUIN
    89.3 %
    217 votes
  • Jocelyne RICARD
    88.47 %
    215 votes
  • Patricia VAN WASSENHOVE
    88.47 %
    215 votes
  • Fabrice LANGUEDOC
    88.06 %
    214 votes
  • Claude TRAVERS
    87.24 %
    212 votes
  • Jean-Claude QUESNOT
    86.83 %
    211 votes
  • Etienne LEROUX
    85.59 %
    208 votes
  • Bruno LERCIER
    85.18 %
    207 votes
  • Magalie BUNOT
    83.53 %
    203 votes
  • Dominique MAHOUT
    83.53 %
    203 votes
  • Benoît DELANNEY
    79.42 %
    193 votes

Source : Ministère de l'intérieur

  • Détails de la participation

    • 754 habitants
    • 642 inscrits
    • Votants253 inscrits 39.41%
    • Abstentionnistes389 inscrits 60.59%
    • Votes blancs6 inscrits 2.37%

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Le contexte politique dans Saint-Georges-du-Vièvre

Les 15 et 22 mars 2020, les 884 administrés de Saint-Georges-Du-Vièvre devront désigner les membres du conseil municipal de leur commune. Pour les communes ne dépassant pas 1 000 habitants, les citoyens doivent choisir directement leurs candidats parmi ceux ayant déposé leur candidature, le principe de la liste n'existant pas dans ces villes.

Vous êtes curieux d'apprendre qui est candidat à Saint-Georges-Du-Vièvre pour les élections municipales 2020 ?

Pour le premier tour des élections municipales 2020, vous pourrez choisir entre les candidats suivants. Etienne Leroux, maire de Saint-Georges-Du-Vièvre, présente sa candidature pour un nouveau mandat. Gérard Baudouin se présente également. Il avait décroché un siège au conseil municipal aux municipales 2014 où il s'était présenté. Les candidatures de Claude Beaudeau, Magalie Bunot, Benoît Delanney, Julie Desmoulins, Fabrice Languedoc, Bruno Lercier, Dominique Mahout, Albert Pillin, Jean-Claude Quesnot, Jocelyne Ricard, Claude Travers, Patricia Van Wassenhove et Annie Vandeville viennent s'ajouter à celles précédemment évoquées.
Concernant le premier tour, il est important de rappeler que les candidats peuvent être élus s'ils obtiennent une majorité absolue, sous réserve que plus du quart des habitants inscrits sur les listes se soient exprimés en leur faveur. Quant au second tour, s'il a lieu, les candidats doivent atteindre une majorité relative afin d'être élus et ainsi remporter l'un des 15 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Saint-Georges-du-Vièvre ?

La ville de Saint-Georges-du-Vièvre désignera un nouveau conseil municipal à l'occasion des élections municipales 2020, qui se dérouleront les 15 et 22 mars 2020. Comme dans le cas de toutes les élections en France, on doit être majeur pour participer. D'autres conditions sont requises par la loi. Il faut payer ses impôts ou résider dans la municipalité, apparaître sur les listes électorales et être français ou membre de l'UE.

Élections municipales, retour en 2014

Lors d'un scrutin plurinominal avec panachage, les électeurs ont la possibilité de voter pour plusieurs candidats à la fois et peuvent également choisir des membres de deux listes différentes. Ce scrutin s'applique aux communes de moins de 1000 habitants lors des municipales.
Dès le soir du premier tour, le 23 mars 2014, ont été élus 15 membres du conseil municipal de la ville de Saint-Georges-du-Vièvre. Les Géorgiens avaient fait confiance à Jean-Baptiste Audren et Gérard Baudouin pour gérer leur ville. Ils étaient accompagnés par Bernard Laithier, Monique Pillin, Jean-Pierre Audren, Claude Halley mais aussi Etienne Leroux et Magalie Bunot.
Assez peu de citoyens ont glissé un vote dans l'urne : seuls 395 se sont déplacés sur les 609 noms de la liste électorale. Une forte baisse se révèle de ce fait, en regard des élections municipales de 2008 (participation de 80,26 %).

Cette tendance a-t-elle persisté d'une élection à l'autre ?

2017 a été l'année des précédentes Présidentielles. Depuis les dernières élections municipales, il y aura eu plusieurs scrutins. Les citoyens de Saint-Georges-du-Vièvre ont produit des scores différents de ce qui a été enregistré à l'échelle nationale pour le premier tour des élections présidentielles, en 2017.
Il faut noter que Marine Le Pen (Front national) d'une part, et Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) d'autre part ont réalisé de jolis résultats au premier tour : 32,5 % et 23,21 %. Marine Le Pen a été majoritairement élue par les habitants de Saint-Georges-du-Vièvre, à hauteur de 54,55 % au second tour. Alors que le taux de participation des habitants de Saint-Georges-du-Vièvre au second tour était de 83,89 % en 2012, il était de 80,57 %, soit 506 résidents, lors de la dernière élection présidentielle. Ceci dénote une baisse différente de l'évolution enregistrée dans le pays entre les deux mêmes années.
En 2019, les Européennes ont prouvé la préférence des Géorgiens pour Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen), liste qui a obtenu 40,73 % des votes. En ce qui concerne la liste La République en Marche avec Renaissance, les électeurs de Saint-Georges-du-Vièvre étaient 12,64 % à déposer un bulletin à son nom.

Saint-Georges-du-Vièvre : les informations clefs

Les élections municipales, qui se dérouleront les 15 et 22 mars prochains, nous donnent une idée des relevés socio-économiques à Saint-Georges-du-Vièvre.

Quelques données sur le profil des habitants de Saint-Georges-du-Vièvre

En termes de démographie, Saint-Georges-du-Vièvre, un village de l'Eure, compte 884 habitants. Différentes communes sont liées à Saint-Georges-du-Vièvre depuis la fondation de la Communauté de Communes Lieuvin Pays d'Auge, par exemple La Lande-Saint-Léger, Saint-Vincent-du-Boulay ou Saint-Benoît-des-Ombres. Les résidents géorgiens restent peu âgés : la majorité des habitants a entre 25 et 54 ans tandis que 23,21 % ont entre 55 et 64 ans. Les populations issues de l'immigration sont peu présentes à Saint-Georges-du-Vièvre, avec 1,59 % des résidents.

Niveau de vie : tout ce qu'il est nécessaire de savoir sur Saint-Georges-du-Vièvre

Les chiffres suivants apportent une bonne visibilité sur la situation des emplois à Saint-Georges-du-Vièvre. On observe la prépondérance des catégories socioprofessionnelles suivantes : 60,29 % des Géorgiens actifs sont des employés et ouvriers. Dans l'ensemble, 43,69 % de la population ont une activité professionnelle, soit près de 382 individus. Moins de 15 % des Géorgiens en âge de travailler sont à la recherche d'un travail. Plus de la moitié de ces résidents en demande d'emploi sont des hommes.
Sur l'année 2014, le revenu fiscal médian était de 20 000 € sur toute la France. À Saint-Georges-du-Vièvre, au cours de l'année 2016, les ménages ont perçu en moyenne 18 909 € par an.
Les Géorgiens sont-ils propriétaires ou locataires ? De quel type de bien ? Les données qui suivent vous renseigneront sur le propos. Les Géorgiens s'avèrent environ 4 % à être locataires de maison HLM de 4 pièces et environ 4 % de maisons non HLM de 3 pièces. À y regarder de plus près, on relève que la préférence des propriétaires se porte à 16 % sur l'acquisition d'une maison de 5 pièces et à un peu plus de 22 % sur une maison de 4 pièces.

Comment savoir si Saint-Georges-du-Vièvre propose une bonne qualité de vie ?

Lorsqu'on se penche sur la qualité de vie des habitants, un bon indicateur est la quantité d'équipements (écoles, hôpitaux, gares...) à disposition. À Saint-Georges-du-Vièvre, ils sont assez nombreux pour satisfaire les habitants. Par rapport au nombre total d'habitants, on y dénombre un assez grand nombre de familles (183 enfants âgés de 0 à 15 ans), qui peuplent la commune. Ceux-ci bénéficient de 1 établissement scolaire.
La pollution est également un facteur à prendre en considération pour juger de la qualité de vie d'une ville. Qu'en est-il de la qualité de l'eau ? Elle se révèle à 100 % conforme tant au niveau microbiologique que physico-chimique​ d'après L'observatoire national de l'eau.