← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Saint-Étienne-l'Allier

Les élections municipales se sont tenues le 15 mars 2020 à Saint-Étienne-l'Allier. Au vu du taux de participation particulièrement faible (47,01 %), il est possible d'émettre l'hypothèse que les habitants, au regard des récents événements concernant le coronavirus, ont fait le choix de rester chez eux. La participation dans le département de l'Eure a baissé depuis le scrutin précédent. Elle était de 69,03 %, contre 51,20 % cette année.

Si au moins le quart des inscrits et plus de 50 % des électeurs déposent un bulletin en faveur d'un candidat, ce dernier est élu au conseil municipal.

Quels candidats arrivent favoris au premier tour des élections municipales 2020 à Saint-Étienne-l'Allier ?

L'identité des 15 membres du conseil municipal de Saint-Étienne-l'Allier (27) est donc à présent connue dès le 1er tour des élections municipales 2020. Alain Valois s'impose au premier tour des élections municipales avec 98,15 % des suffrages. Bruno Bachelet et Philippe Yvon reçoivent les voix de 97,54 % des votants. Ludivine Kerfourn (96,93 %), Noëllie Lebrun (96,93 %), Christophe Letellier (96,93 %), Nicole Burnel (96,31 %), Romain Calza (95,70 %), Sandrine Congia (94,47 %), Vincent Pavie (94,47 %), Magali Harou (93,25 %), Laurent Herkous (89,57 %), Sonia Henry (87,73 %), Sébastien Cahard (85,27 %) et Jean-Charles Beauché (82,20 %) se sont assuré une place au conseil municipal grâce à leur score élevé.

Il faut aussi souligner que ce village a relevé 0,58 % de votes blancs et 5,20 % de votes nuls.

C'est désormais aux nouveaux conseillers municipaux de désigner un maire parmi eux.

Résultats Saint-Étienne-l'Allier

Abstention : 52.99% Participation : 47.01%
  • Alain VALOIS
    98.15 %
    160 votes
  • Bruno BACHELET
    97.54 %
    159 votes
  • Philippe YVON
    97.54 %
    159 votes
  • Ludivine KERFOURN
    96.93 %
    158 votes
  • Noëllie LEBRUN
    96.93 %
    158 votes
  • Christophe LETELLIER
    96.93 %
    158 votes
  • Nicole BURNEL
    96.31 %
    157 votes
  • Romain CALZA
    95.7 %
    156 votes
  • Sandrine CONGIA
    94.47 %
    154 votes
  • Vincent PAVIE
    94.47 %
    154 votes
  • Magali HAROU
    93.25 %
    152 votes
  • Laurent HERKOUS
    89.57 %
    146 votes
  • Sonia HENRY
    87.73 %
    143 votes
  • Sébastien CAHARD
    85.27 %
    139 votes
  • Jean-Charles BEAUCHÉ
    82.2 %
    134 votes

Source : Ministère de l'intérieur

  • Détails de la participation

    • 532 habitants
    • 368 inscrits
    • Votants173 inscrits 47.01%
    • Abstentionnistes195 inscrits 52.99%
    • Votes blancs1 inscrits 0.58%

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Le contexte politique dans Saint-Étienne-l'Allier

Les élections des 15 et 22 mars 2020 permettent aux communes françaises de voter pour leurs nouveaux conseillers municipaux. Vous habitez dans une commune de moins de 1 000 habitants, alors vous pourrez voter directement pour un ou plusieurs candidats et non une liste formée.

Saint-Etienne-L'Allier : rapide aperçu des candidats aux élections municipales 2020

Pour le premier tour des Municipales 2020, vous pourrez choisir entre les candidats suivants. Bruno Bachelet sera dans la course à la mairie. Depuis les élections municipales 2014, Bruno Bachelet a un siège au conseil municipal. Les autres prétendants à la mairie sont Jean-Charles Beauché, Nicole Burnel, Sébastien Cahard, Romain Calza, Sandrine Congia, Magali Harou, Sonia Henry, Laurent Herkous, Ludivine Kerfourn, Noëllie Lebrun, Christophe Letellier, Vincent Pavie, Alain Valois et Philippe Yvon.
Pour rappel : l'élection au premier tour est possible pour les candidats ayant obtenu la majorité absolue, dans l'éventualité où un quart des citoyens inscrits sur les listes électorales se sont exprimés en leur faveur. En cas de second tour, les candidats auront l'obligation d'atteindre la majorité relative pour être élus et pour pouvoir accéder à l'un des 15 sièges à pourvoir.

Saint-Étienne-l'Allier : quels sont les enjeux des Municipales ?

Le nouveau conseil municipal de Saint-Étienne-l'Allier sera choisi à l'occasion des élections municipales 2020, qui se dérouleront les 15 et 22 mars 2020. Comme dans le cas de tous les suffrages en France, il faut avoir plus de 18 ans pour participer. D'autres critères sont obligatoires. On doit payer ses impôts ou résider dans la municipalité, figurer sur les listes électorales et être français ou membre de l'Union européenne.

Zoom sur la période des Municipales 2014

C'est un scrutin plurinominal avec panachage qui régit les élections municipales, pour les communes de moins de 1000 habitants uniquement. Dans ces villes, les électeurs peuvent voter pour plusieurs candidats en même temps et peuvent élire des membres de deux listes différentes.
À Saint-Étienne-l'Allier, 15 sièges du conseil municipal ont été pourvus pendant les élections du 23 mars 2014, dès le soir du premier tour. Avec Jean-Charles Beauche, Alain Valois, Sonia Henry, Sébastien Cahard mais aussi Sébastien Pinchon et Bruno Bachelet, Philippe Yvon et Vincent Pavie avaient été désignés pour administrer les Stéphanois.
Une tendance est ressortie aux élections : assez peu d'électeurs (260 participants pour 393 inscrits) sont partis glisser leur vote dans l'urne. Ce taux de participation indique une forte baisse en regard des Municipales de 2008 où il atteignait 77,25 %.

Peut-on observer une continuité entre cette élection et les suivantes ?

Plusieurs élections se sont déroulées dans l'intervalle entre les précédentes Municipales et cette année. Les Présidentielles, notamment, se sont tenues en 2017. En analysant les résultats de Saint-Étienne-l'Allier en 2017 au premier tour des élections présidentielles, on remarque qu'ils sont différents de ce qui a été enregistré au niveau national.
Avec 25,78 % et 23,91 % des suffrages, Marine Le Pen (Front national) d'une part, et Emmanuel Macron (En marche !) d'autre part se sont démarqués au premier tour, creusant l'écart avec Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) derrière avec 18,01 % des voix. 56,74 % : c'est le score qu'a obtenu Emmanuel Macron au second tour chez les administrés de Saint-Étienne-l'Allier. Lors du second tour des élections présidentielles de 2012, la participation à Saint-Étienne-l'Allier était de 88,28 %, tandis qu'elle affichait 81,93 % en 2017 avec 331 électeurs. On observe donc une baisse assez similaire à l'évolution remarquée à l'échelle du pays (-5,8 points).
Parmi les listes favorisées lors des élections européennes 2019, citons Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) (25,81 %) et La République en Marche avec Renaissance (19,89 %).

Quelques informations sur Saint-Étienne-l'Allier

L'élection du conseil municipal est une étape importante dans la vie d'une commune puisqu'elle aide à déterminer les projets de ses habitants. Accès aux soins, écologie et mobilité sont les grands enjeux de cette élection municipale 2020.

Comment qualifierait-on la population habitant à Saint-Étienne-l'Allier ?

Saint-Étienne-l'Allier est une commune de l'Eure. Elle compte 547 résidents. Saint-Étienne-l'Allier fait partie de la Communauté de Communes Lieuvin Pays d'Auge qui se construit autour de différentes villes comme Le Torpt, Saint-Sylvestre-de-Cormeilles ou bien Les Places. Si 21,47 % des Stéphanois ont entre 55 et 64 ans, la majorité de la population a entre 25 et 54 ans. Les résidents sont donc peu âgés. La population issue de l'immigration est peu présente à Saint-Étienne-l'Allier, avec 1,28 % des habitants.

Saint-Étienne-l'Allier : les résidents jouissent-ils d'un niveau de vie confortable ?

Les données qui suivent offrent le portrait des actifs à Saint-Étienne-l'Allier. 46,44 % des Stéphanois exercent un travail (255 individus). Parmi ces derniers, 55,81 % sont des employés et professions intermédiaires. Les femmes stéphanoises sont globalement plus concernées par le chômage. Sur 12 % de chômeurs, une majeure partie sont, en effet, des femmes.
Sur l'année 2014, le revenu fiscal médian s'élevait à 20 000 € sur toute la France. À Saint-Étienne-l'Allier, durant l'année 2016, les ménages ont touché en moyenne 18 995 € par an.
En plus du marché de l'emploi, celui de l'immobilier est un bon indicateur du niveau de vie des Stéphanois. Les Stéphanois se révèlent, pour 5 %, locataires de maison non HLM de 4 pièces et pour 5 % locataires de maisons non HLM de 5 pièces. Les Stéphanois s'avèrent en effet un peu moins du quart à être propriétaires d'une maison de 5 pièces contre environ 25 % d'une maison de 4 pièces.

Qu'en est-il du cadre de vie au sein de la ville de Saint-Étienne-l'Allier ?

Les infrastructures manquent un peu à Saint-Étienne-l'Allier pour répondre aux attentes de ses habitants. Avec ses assez nombreuses familles (proportionnellement à sa population totale), la commune recense 136 enfants de 0 à 15 ans. Pour eux, il y a 1 établissement scolaire.
La pollution est également un élément à prendre en considération pour juger de la qualité de vie d'une commune. L'eau du robinet est-elle de bonne qualité ? L'observatoire national de l'eau indique en effet qu'elle s'avère 100 % conforme tant sur le plan microbiologique que physico-chimique.