← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : La Chaume

Ce 15 mars 2020, les résidents de La Chaume étaient appelés aux urnes dans le cadre des élections municipales. Au 1er tour des élections municipales, 91,75 % des citoyens étaient allés aux urnes. Un chiffre en hausse (13,97 points) en comparaison avec 2014, où ils étaient 77,78 % à avoir voté. Le taux de participation dans le département de la Côte-d'Or a baissé depuis le scrutin précédent. Il était de 76,34 %, contre 65,46 % cette année.

Une part des sièges a été remportée après le premier tour. La loi dans les communes de moins d'un millier d'habitants est celle du scrutin plurinominal. Les candidats à l'élection se présentent sur des listes, mais on prend en compte les voix obtenues par chaque candidat. Tout candidat qui se présente à l'élection ne peut pas obtenir le statut de conseiller municipal. Il faut en effet emporter plus de la moitié des votes exprimés et au moins 25 % des suffrages des inscrits.

Municipales 2020 : qui est en tête à la suite du premier tour à La Chaume ?

Durant le 1er tour des élections municipales, c'est Veronique Etienne qui arrive en tête avec 60,67 % des votes. Bruno Manzoni obtient l'adhésion de 59,55 % des votants. D'après les scores, fortes de 57,30 % des votes, Anne Gorse et Pascale Mignot se révèlent en troisième place.

Geoffroy Gomes D'Araujo (55,05 %), Fabrice Bailleux (52,80 %), Florent Manzoni (52,80 %) et Terry De Coster/ Van Hoecke (51,68 %) se sont garanti un siège au conseil municipal grâce à leur résultat assez élevé. On observe des scores plus faibles pour les autres candidats dans cette municipalité. Quels sont ces candidats ? Agnés Mignot (44,94 %), Marie-Christine Mignot (42,69 %), Colette Stoll (41,57 %), Estelle Dubois (40,44 %), Chantal Brebion (39,32 %), Didier Jacquet (39,32 %), Magali Jacquet (39,32 %), Claudette Damotte (38,20 %), Daniel Viard (38,20 %), Michel Eyquem (37,07 %), Marie-Claude Matuchet (37,07 %), Laetitia Vignaud (37,07 %), Christian Bourgeois (34,83 %), Anne-Marie Sylvestre (34,83 %), Antoine Buneaux (33,70 %), Gilles Mignot (28,08 %) et Virginie Vergeot (28,08 %), par exemple. À l'issue du deuxième tour, les candidats victorieux sont élus selon le nombre de sièges restants.

Pour ralentir la propagation du coronavirus sur le sol français, le gouvernement a décidé, entre autres dispositions, le report du second tour des élections municipales, qui devait avoir lieu à La Chaume le 22 mars 2020.

Résultats La Chaume

Abstention : 8.25% Participation : 91.75%
  • Veronique ETIENNE
    60.67 %
    54 votes
  • Bruno MANZONI
    59.55 %
    53 votes
  • Anne GORSE
    57.3 %
    51 votes
  • Pascale MIGNOT
    57.3 %
    51 votes
  • Geoffroy GOMES DE ARAUJO
    55.05 %
    49 votes
  • Fabrice BAILLEUX
    52.8 %
    47 votes
  • Florent MANZONI
    52.8 %
    47 votes
  • Terry DE COSTER/ VAN HOECKE
    51.68 %
    46 votes
  • Agnés MIGNOT
    44.94 %
    40 votes
  • Marie-Christine MIGNOT
    42.69 %
    38 votes
  • Colette STOLL
    41.57 %
    37 votes
  • Estelle DUBOIS
    40.44 %
    36 votes
  • Chantal BREBION
    39.32 %
    35 votes
  • Didier JACQUET
    39.32 %
    35 votes
  • Magali JACQUET
    39.32 %
    35 votes
  • Claudette DAMOTTE
    38.2 %
    34 votes
  • Daniel VIARD
    38.2 %
    34 votes
  • Michel EYQUEM
    37.07 %
    33 votes
  • Marie-Claude MATUCHET
    37.07 %
    33 votes
  • Laetitia VIGNAUD
    37.07 %
    33 votes
  • Christian BOURGEOIS
    34.83 %
    31 votes
  • Anne-Marie SYLVESTRE
    34.83 %
    31 votes
  • Antoine BUNEAUX
    33.7 %
    30 votes
  • Gilles MIGNOT
    28.08 %
    25 votes
  • Virginie VERGEOT
    28.08 %
    25 votes

Source : Ministère de l'intérieur

  • Détails de la participation

    • 115 habitants
    • 97 inscrits
    • Votants89 inscrits 91.75%
    • Abstentionnistes8 inscrits 8.25%
    • Votes blancs0 inscrits 0%

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Le contexte politique dans La Chaume

Les communes françaises sont invitées les 15 et 22 mars 2020 à élire leurs nouveaux conseillers municipaux lors des élections. Petite particularité pour les communes de moins de 1 000 habitants : pour se présenter aux élections, il n'est pas nécessaire de former une liste. En effet les citoyens votent directement pour leurs candidats.

À La Chaume, quels sont les candidats pour les élections municipales 2020 ?

Lors du premier tour des Municipales 2020, vous pourrez choisir entre les candidats suivants. Claudette Damotte propose sa candidature à sa réélection à la mairie de La Chaume. Fabrice Bailleux se présente comme candidat. Également dans la course pour ces élections, Christian Bourgeois, Chantal Brebion, Antoine Buneaux, Terry De Coster/ Van Hoecke, Estelle Dubois, Veronique Etienne, Michel Eyquem, Geoffroy Gomes D'Araujo, Anne Gorse, Didier Jacquet, Magali Jacquet, Bruno Manzoni, Florent Manzoni, Marie-Claude Matuchet, Agnés Mignot, Gilles Mignot, Marie-Christine Mignot, Pascale Mignot, Colette Stoll, Anne-Marie Sylvestre, Virginie Vergeot, Daniel Viard et Laetitia Vignaud.
Rapide rappel : pour être élu lors du premier tour, le candidat devra atteindre une majorité absolue, à condition que plus du quart des résidents enregistrés sur les listes électorales aient voté en sa faveur. Afin de pouvoir être élu et accéder à l'un des 11 sièges à pourvoir, il devra remporter une majorité relative à l'issue du second tour, dans l'éventualité où celui-ci s'avérait nécessaire.

La Chaume : quels sont les enjeux des Municipales ?

La Chaume aura un nouveau conseil municipal, dans le cadre des élections municipales 2020, qui se dérouleront les 15 et 22 mars 2020. Le fait d'avoir plus de 18 ans est une condition nécessaire pour voter lors de ces élections. Il faut également être présent sur les listes électorales, être français ou membre de l'Union européenne, et s'acquitter de ses impôts ou résider dans la commune.

Bilan de 2014, année des précédentes élections municipales

Dans certaines villes, les électeurs peuvent élire plusieurs membres à la fois, et d'ailleurs désigner des candidats de deux listes différentes lors de ces élections municipales. Seules les municipalités de moins de 1000 habitants sont concernées par ce scrutin plurinominal avec panachage.
La Chaume : le 23 mars 2014, dès le soir du premier tour, les résidents avaient choisi 11 membres du conseil municipal de la commune. Ce sont Claudette Damotte, Daniel Viard, Pierre Giraud et Marie-Christine Mignot que les Chaumais avaient élus pour les diriger, en compagnie de Jean-François Garnier, Raymond Alvarez, Christian Bourgeois, Michel Eyquem mais aussi Colette Stoll et Marie-Claude Matuchet.
Avec une liste comprenant 117 noms, d'assez nombreux votants se sont rendus aux bureaux de vote (91 d'entre eux). Ce taux de participation était de 85,47 % au moment des élections municipales de 2008. On remarque ainsi aisément une forte baisse.

L'étude des élections précédentes permet-elle d'y découvrir la même tendance ?

Il y a eu plusieurs scrutins depuis les dernières élections municipales. En ce qui concerne les précédentes Présidentielles, elles se sont tenues en 2017. En observant les résultats de La Chaume au premier tour des précédentes Présidentielles, on constate qu'ils sont différents de ceux enregistrés au niveau national.
Parmi les favoris du premier tour : Marine Le Pen (Front national, 38,82 % des voix), ainsi que François Fillon (Les Républicains, 17,65 % des suffrages), puis, derrière, Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise, 14,12 % des votes). Avec 60 % des suffrages, Marine Le Pen a triomphé durant le deuxième tour à La Chaume. À noter : la participation était de 71,93 %.
Parmi les listes en position de faveur lors des élections européennes 2019, on peut citer Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) (33,93 %) et Renaissance (soutenue par La République en Marche) (25 %).

La Chaume : les données clefs

Les 15 et 22 mars 2020, il s'agira, pour les citoyens de La Chaume, de désigner leur conseil municipal pour traiter des majeurs objectifs socio-économiques (mobilité, écologie, accès aux soins...) inhérents à la municipalité.

Plusieurs informations sur la population de La Chaume

La Chaume est un petit village de la Côte-d'Or. Ses habitants sont au nombre de 102. La Communauté de Communes du Pays Châtillonnais donne la possibilité de connecter à La Chaume des villes et des villages, comme Brémur-et-Vaurois, Ampilly-les-Bordes ou également Jours-lès-Baigneux. Les Chaumais sont peu âgés (la majorité a entre 25 et 54 ans et 34,55 % ont entre 55 et 64 ans). Les chiffres de l'immigration à La Chaume sont peu élevés, avec 2,86 % d'immigrés.

L'ensemble des renseignements concernant le niveau de vie sur la commune de La Chaume

Si l'on examine les chiffres qui suivent en détail, on peut bien comprendre l'état du marché du travail à La Chaume. Au sein de la commune, on recense essentiellement des cadres et professions intellectuelles supérieures et ouvriers (75 % des actifs). La ville est habitée par 41,90 % de travailleurs (42 Chaumais). Environ 22 % des résidents chaumais déclarent percevoir le chômage. Parmi ces bénéficiaires, une majeure partie sont des femmes.
Le niveau de vie des Chaumais est plus faible que la moyenne nationale. En effet, le revenu fiscal médian était de 17 804 € par an à La Chaume en 2016. À titre comparatif, il était de 20 000 € en France en 2014.
Le niveau de vie d'une ville s'estime aussi en fonction du type de logement le plus occupé et du statut d'occupation le plus représenté. Les résidents sont moins de 4 % à s'avérer locataires de maison non HLM de 3 pièces et environ 2 % à louer un appartement non HLM de 4 pièces. Lorsque l'on se penche sur le marché des propriétaires, on note qu'ils sont un peu plus de 30 % à choisir une maison de 5 pièces et un peu plus du tiers une maison de 4 pièces.

Comment qualifier le cadre de vie dans la ville de La Chaume ?

Il y a une raison pour laquelle les stratégies urbaines se concentrent principalement sur les équipements de la ville : en répondant aux attentes des résidents, elles assurent la qualité de vie dans leur commune. On peut constater qu'à La Chaume les infrastructures manquent un peu. Avec ses 7 enfants âgés de 0 à 15 ans, on peut affirmer que La Chaume comptabilise peu de familles, compte tenu de sa population totale.
La qualité de vie dans une ville est notamment en lien avec pollution environnante. La qualité de l'eau se révèle conforme à 100 % sur deux plans : niveau microbiologique et niveau physico-chimique. C'est ce qu'annonce L'observatoire national de l'eau.