Résumé de l'élection

Les électeurs de Gevrolles se sont rendus aux urnes le 15 mars 2020 pour les municipales. En 2014, le taux de participation au premier tour des municipales était de 82,04 %. Il était cette année de 71,23 %, ce qui équivaut à une baisse (-10,81 points) de la participation. La participation déclarée au niveau de la Côte-d'Or pour cette élection a baissé en comparaison avec la précédente (76,34 % contre 65,46 % cette année).

Pour qu'un candidat soit à même de devenir membre du conseil municipal, il doit tenir compte des deux conditions qui suivent : avoir obtenu au moins 50 % des voix et avoir réuni plus de 25 % des inscrits.

Municipales 2020 : qui sort gagnant lors du premier tour à Gevrolles ?

À Gevrolles (21), les 11 sièges du conseil ont donc déjà été emportés dès le 1er tour des municipales 2020. Julien Gourlin est parvenu en première place du premier tour des élections municipales en remportant 93,26 % des suffrages exprimés. 91,34 % des votes reviennent à Robert Drouard. Pascal Rigaut a rassemblé 86,53 % des suffrages à l'issue du premier tour. Le résultat élevé de certains candidats, notamment Éric Bacquaert (85,57 %), Yoan Verpy (80,76 %), Patrice Seuge (74,03 %), Marie-Claire Plivard (72,11 %), Adeline Flagez (69,23 %), Augustin De Laporte (64,42 %), Nolwenn Claudon (54,80 %) et Bernadette Labbé (53,84 %), leur a aussi assuré une place au conseil municipal.

À la suite de leur nomination, les nouveaux conseillers municipaux se doivent d'élire dans leurs rangs celui ou celle qui sera maire.

Résultats Gevrolles

Abstention : 28.77% Participation : 71.23%

Résultats détaillés du tour 1

  • 1, Julien GOURLIN, , 93.26%, 97 votes

    Élu·e



    Julien GOURLIN

    93.26 %

    97 votes

  • 2, Robert DROUARD, , 91.34%, 95 votes

    Élu·e



    Robert DROUARD

    91.34 %

    95 votes

  • 3, Pascal RIGAUT, , 86.53%, 90 votes

    Élu·e



    Pascal RIGAUT

    86.53 %

    90 votes

  • 4, Éric BACQUAERT, , 85.57%, 89 votes

    Élu·e



    Éric BACQUAERT

    85.57 %

    89 votes

  • 5, Yoan VERPY, , 80.76%, 84 votes

    Élu·e



    Yoan VERPY

    80.76 %

    84 votes

  • 6, Patrice SEUGE, , 74.03%, 77 votes

    Élu·e



    Patrice SEUGE

    74.03 %

    77 votes

  • 7, Marie-Claire PLIVARD, , 72.11%, 75 votes

    Élu·e



    Marie-Claire PLIVARD

    72.11 %

    75 votes

  • 8, Adeline FLAGEZ, , 69.23%, 72 votes

    Élu·e



    Adeline FLAGEZ

    69.23 %

    72 votes

  • 9, Augustin DE LAPORTE, , 64.42%, 67 votes

    Élu·e



    Augustin DE LAPORTE

    64.42 %

    67 votes

  • 10, Nolwenn CLAUDON, , 54.8%, 57 votes

    Élu·e



    Nolwenn CLAUDON

    54.8 %

    57 votes

  • 11, Bernadette LABBÉ, , 53.84%, 56 votes

    Élu·e



    Bernadette LABBÉ

    53.84 %

    56 votes

  • 12, Noël COLLIN, , 32.69%, 34 votes



    Noël COLLIN

    32.69 %

    34 votes

  • 13, Clément Martin Marie BOURRAT, , 30.76%, 32 votes



    Clément Martin Marie BOURRAT

    30.76 %

    32 votes

  • 14, Augustin DE LA PORTE, , %, 0 votes



    Augustin DE LA PORTE

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 172 habitants
  • 146 inscrits
  • Votants104 inscrits 71.23%
  • Abstentionnistes42 inscrits 28.77%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Actualités locales sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Le contexte politique dans Gevrolles

Le renouvellement des conseillers municipaux dans toutes les communes françaises s'effectuera les 15 et 22 mars 2020. Contrairement aux communes de plus de 1 000 habitants, les candidats des petites villes présentent obligatoirement une candidature individuelle, même s'ils peuvent se rassembler. Le jour de l'élection, les citoyens choisiront directement leurs candidats parmi tous ceux qui ont officiellement été reconnus comme tels.

Municipales 2020 à Gevrolles : quels candidats seront au rendez-vous ?

Pour le premier tour des élections municipales 2020, vous aurez le choix entre les candidats qui suivent. Éric Bacquaert, qui avait décroché un siège au conseil municipal après les élections municipales de 2014, se porte candidat. Clément Martin Marie Bourrat, Nolwenn Claudon, Noël Collin, Augustin De La Porte, Robert Drouard, Adeline Flagez, Julien Gourlin, Bernadette Labbé, Marie-Claire Plivard, Pascal Rigaut, Patrice Seuge et Yoan Verpy ont aussi été retenus.
Petit rappel des règles de fonctionnement : il est possible d'être élu à l'issue du premier tour dès lors que le candidat a atteint la majorité absolue, et s'il a rassemblé au moins le quart des voix des électeurs enregistrés sur les listes électorales. Pour être élu au second tour et accéder à l'un des 11 sièges à pourvoir, le candidat devra avoir obtenu une majorité relative.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Gevrolles ?

Les élections municipales 2020 se dérouleront les 15 et 22 mars 2020, l'opportunité pour Gevrolles d'élire son nouveau conseil municipal. Pour prendre part à ces élections, avoir atteint la majorité est une condition requise. D'autres critères sont à réunir pour participer au suffrage : on doit être inscrit sur les listes électorales françaises, être français ou ressortissant d'un pays membre de l'UE et résider ou payer ses impôts dans la municipalité en question.

Quel était le contexte politique des précédentes élections municipales ?

Pendant les élections municipales, les scrutins s'ajustent aux communes. Effectivement, les électeurs des communes de moins de 1000 habitants disposent d'un scrutin plurinominal avec panachage, c'est-à-dire qu'ils peuvent voter pour plusieurs membres à la fois et aussi pour des candidats de deux listes différentes.
Dès le soir du premier tour, le 23 mars 2014, 11 membres du conseil municipal ont été élus dans la ville de Gevrolles. Accompagnés d'Isabelle Comte, Yoan Verpy, Adeline Flagez, Julien Gourlin mais aussi Boris Claudon et Pascal Rigaut, Robert Drouard et Henri Maitrehenry ont eu les faveurs des Gévrollais pour les diriger.
Lorsqu'ils ont été appelés aux bureaux de vote, d'assez nombreux électeurs ont souhaité participer : 115 votants sur 167 inscrits ont été comptés. Quand on sait que, lors des dernières Municipales de 2008, le nombre de participants avoisinait 78,85 %, une forte baisse est donc évidente.

Les autres élections ont-elles connu des résultats similaires ?

Les Présidentielles, qui se sont tenues en 2017, comptent parmi les scrutins qui ont eu lieu depuis les précédentes élections municipales. Si on analyse la tendance du premier tour des dernières élections présidentielles à Gevrolles, le bilan qui en ressort montre que les résultats étaient différents de ceux enregistrés au niveau du pays.
L'écart s'est agrandi entre Emmanuel Macron (En marche !) qui a emporté 14,62 % des votes au premier tour, et Marine Le Pen (Front national) d'une part et François Fillon (Républicains) d'autre part, qui ont obtenu 40 % et 20,77 % des voix. Peu d'hésitation pour les résidents de Gevrolles au deuxième tour, puisqu'ils ont été 50,44 % à choisir Marine Le Pen. En 2012, 88,76 % des habitants de Gevrolles avaient participé au second tour des élections présidentielles, contre 129 en 2017 (soit 83,23 %). Au niveau de la France en 2012, on notait une baisse de -5,8 points entre ces deux années, soit une tendance assez similaire.
À l'issue des élections européennes de 2019, la liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a rassemblé 44,71 % des suffrages, surpassant ainsi "Pour l'Europe des gens contre l'Europe de l'Argent" (14,12 %).

Gevrolles : les données clefs

L'élection du conseil municipal est une étape importante dans la vie d'une commune puisqu'elle permet de définir les projets de ses habitants. Accès aux soins, écologie et mobilité sont les grands enjeux de ce suffrage 2020.

Description : les résidents de Gevrolles

Gevrolles, avec ses 178 habitants, est une commune de la Côte-d'Or. Cette ville fait également partie de la Communauté de Communes du Pays Châtillonnais qui réunit des villes comme Saint-Marc-sur-Seine, Prusly-sur-Ource ou Brémur-et-Vaurois. La population est dans l'ensemble peu âgée (la majorité a entre 25 et 54 ans et 27,27 % ont entre 55 et 64 ans). Avec 3,37 % de ses résidents issus de l'immigration, la ville de Gevrolles accueille un nombre peu élevé d'immigrés comparé à sa population globale.

Portrait des habitants de Gevrolles : comment vivent-ils ?

Le marché de l'emploi est-il dynamique à Gevrolles ? La réponse à partir des statistiques qui suivent. On note la prépondérance des catégories socioprofessionnelles suivantes : 76,47 % des Gévrollais actifs sont des employés et ouvriers. Globalement, 50 % de la population travaillent, soit près de 88 personnes. Plus de 10 % des Gévrollais en âge de travailler sont à la recherche d'un travail. Plus de la moitié de ces résidents en demande d'emploi sont des hommes.
D'un point de vue statistique, les Gévrollais touchent un revenu moyen similaire à celui des Français. En 2014, le revenu fiscal médian national était de 20 000 € et en 2016, il s'élevait à 19 863 €.

Comment définir l'environnement de vie à Gevrolles ?

Différents chiffres sont à disposition pour évaluer la qualité de vie dans une commune. Parmi ces derniers, on compte le nombre d'équipements rapporté au nombre d'habitants au kilomètre carré. Cet indicateur est idéal pour représenter la capacité de la ville à répondre aux besoins de ses résidents. À Gevrolles, les infrastructures manquent un peu. Il y a 27 enfants, âgés de ​0 à 15 ans à Gevrolles, et donc un assez grand nombre de familles (par rapport au nombre total de résidents).
Pour s'assurer de la qualité de vie dans une commune, il est bon de connaître la possible présence de pollution. À noter : la qualité de l'eau se révèle à 100 % conforme. Grâce à L'observatoire national de l'eau, on peut voir qu'elle remplit les normes tant sur le plan microbiologique ​que physico-chimique.