← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Sury-ès-Bois

C'est le 15 mars 2020 que se sont tenues les élections municipales à Sury-ès-Bois. Les citoyens de la commune ont été 68,70 % à se rendre aux urnes au 1er tour des municipales, par rapport à 69,26 % en 2014 (très légère baisse de -0,56 point). Dans le département du Cher, la participation a baissé en comparaison avec le scrutin précédent (72,67 % contre 58,53 % cette année).

Les scores du premier tour ont permis d'attribuer une première partie des sièges du conseil. La loi dans les villes de moins d'un millier d'habitants est celle du scrutin plurinominal. Les candidats à l'élection se présentent sur des listes, mais on comptabilise les suffrages emportés par chaque candidat. Pour obtenir le statut de membre du conseil municipal, un candidat doit réaliser les résultats qui suivent : plus de 50 % des voix et au moins 25 % des votes des inscrits.

Premier tour des municipales 2020 à Sury-ès-Bois : quels sont les résultats ?

Olivier Turpin récolte 96,27 % des votes au 1er tour des élections municipales. 95,65 % des suffrages reviennent à Aude Berthelot. Jean-Claude Rimbault arrive en troisième place, fort de 92,54 % des suffrages.

Laurence Antz (88,19 %), Vivien Lasne (86,33 %), Odette Gravelet (81,36 %), Daniel Turpin (73,29 %), Julia Fraissange (68,32 %), Catherine Gourdet (64,59 %) et Daniel Pascal (58,38 %) ont été élus par les habitants, comme en atteste leur score élevé. Que retenir des chiffres obtenus par les autres candidats ? Dans cette municipalité, ils s'avèrent plus bas. On trouve Gilles Chevreau (49,06 %), Almérinda Décosse (44,72 %), Claire Terrade (44,09 %), Daniel Morsch (38,50 %), Pascal Delagranville (27,95 %) et Pierre West (21,73 %) au nombre des candidats concernés. Le nombre de sièges qu'il reste à pourvoir est octroyé au second tour.

Pour rappel, l'actuelle épidémie de coronavirus a provoqué un report du deuxième tour de l'élection à Sury-ès-Bois.

Résultats Sury-ès-Bois

Abstention : 31.3% Participation : 68.7%
  • Olivier TURPIN
    96.27 %
    155 votes
  • Aude BERTHELOT
    95.65 %
    154 votes
  • Jean-Claude RIMBAULT
    92.54 %
    149 votes
  • Laurence ANTZ
    88.19 %
    142 votes
  • Vivien LASNE
    86.33 %
    139 votes
  • Odette GRAVELET
    81.36 %
    131 votes
  • Daniel TURPIN
    73.29 %
    118 votes
  • Julia FRAISSANGE
    68.32 %
    110 votes
  • Catherine GOURDET
    64.59 %
    104 votes
  • Daniel PASCAL
    58.38 %
    94 votes
  • Gilles CHEVREAU
    49.06 %
    79 votes
  • Almérinda DÉCOSSE
    44.72 %
    72 votes
  • Claire TERRADE
    44.09 %
    71 votes
  • Daniel MORSCH
    38.5 %
    62 votes
  • Pascal DELAGRANVILLE
    27.95 %
    45 votes
  • Pierre WEST
    21.73 %
    35 votes

Source : Ministère de l'intérieur

  • Détails de la participation

    • 269 habitants
    • 246 inscrits
    • Votants169 inscrits 68.7%
    • Abstentionnistes77 inscrits 31.3%
    • Votes blancs0 inscrits 0%

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Le contexte politique dans Sury-ès-Bois

Les élections des 15 et 22 mars 2020 sont organisées pour renouveler le conseil municipal des communes françaises. Dans les communes de moins de 1 000 habitants, il s'agira d'élire non pas une liste, contrairement aux villes plus peuplées, mais directement des candidats parmi ceux ayant déposé leur candidature.

Qui est candidat à Sury-Ès-Bois aux Municipales 2020 ?

Pour le premier tour des Municipales 2020, vous pourrez choisir entre les candidats qui suivent. Jean-Claude Rimbault, maire actuel de Sury-Ès-Bois, choisit d'être candidat à sa réélection. De la même façon, Laurence Antz a validé sa candidature. Elle avait décroché un siège au conseil municipal suite aux municipales 2014. On retrouve également, dans la liste des candidats, Aude Berthelot, Gilles Chevreau, Almérinda Décosse, Pascal Delagranville, Julia Fraissange, Catherine Gourdet, Odette Gravelet, Vivien Lasne, Daniel Morsch, Daniel Pascal, Claire Terrade, Daniel Turpin, Olivier Turpin et Pierre West.
Il faut rappeler qu'il est nécessaire, pour être élu au premier tour, d'avoir atteint une majorité absolue et d'avoir eu les voix de plus du quart des habitants inscrits sur les listes électorales. Dans l'éventualité d'un second tour, pour pouvoir être élus et accéder à l'un des 11 sièges à pourvoir, les candidats devront avoir obtenu une majorité relative.

Sury-ès-Bois : quels sont les enjeux des Municipales ?

Les 15 et 22 mars 2020, les élections municipales 2020 auront lieu ! C'est le moment pour la municipalité de Sury-ès-Bois de constituer un nouveau conseil municipal. Si vous remplissez les conditions suivantes, il vous sera possible d'aller voter : être majeur, être français ou ressortissant d'un pays membre de l'UE, être présent sur les listes électorales françaises et s'acquitter de ses impôts ou résider dans la commune concernée.

En 2014, à quoi ressemblaient ces élections municipales ?

Vous habitez dans une commune de moins de 1000 habitants ? Lors de ces municipales, vous aurez la possibilité de voter pour plusieurs membres à la fois, et également de choisir des candidats de deux listes différentes. C'est donc un scrutin plurinominal avec panachage.
À Sury-ès-Bois, les électeurs avaient désigné 11 membres du conseil municipal dès le soir du premier tour, le 23 mars 2014. Ce sont Olivier Turpin et Elisabeth Coudereau que les Suryssois avaient désignés pour les diriger, aux côtés de Michelle Salmon, Jean-Claude Rimbault, Didier Lasne, Laurence Antz mais aussi Cyril Leveille et Daniel Turpin.
Remarque : seuls 169 citoyens ont participé aux élections, sur une liste de 244 inscrits. Assez peu de personnes sont donc allées aux urnes. On remarque par ailleurs une baisse en regard des résultats des dernières élections municipales, en 2008, où la participation était de 72,14 %.

Les précédents scrutins ont-ils dévoilé la même tendance ?

Les précédentes élections présidentielles ont été lancées en 2017, et l'on comptabilise plusieurs votes depuis les dernières élections municipales. Si l'on compare les scores du premier tour des Présidentielles de 2017 sur la ville de Sury-ès-Bois, on remarque qu'ils se sont avérés différents de ceux déclarés sur l'ensemble de la France.
Marine Le Pen (Front national) ainsi que François Fillon (Républicains) se sont très bien positionnés au premier tour : 30,53 % des voix pour l'un, 22,11 % pour l'autre. Jean-Luc Mélenchon s'est classé derrière avec 21,58 % des suffrages. Emmanuel Macron a été élu par une majorité des habitants de Sury-ès-Bois, à savoir 53,71 %. Ils ont été 196 Suryssois à se déplacer pour le second tour, soit un taux de participation de 79,35 %, contre 81,96 % en 2012. Cette baisse est différente de l'évolution observée dans le pays (on a en effet noté un écart de -5,8 points entre les deux Présidentielles).
Parmi les listes en position de faveur à l'issue des Européennes 2019, on peut citer Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) (35,61 %) et La France Insoumise (13,64 %).

Sury-ès-Bois : les données clefs

Le conseil municipal de Sury-ès-Bois, qui sera choisi lors des municipales des 15 et 22 mars prochains, devra considérer le contexte socio-économique local (écologie, accès aux soins, mobilité...).

Quoi dire sur les habitants vivant à Sury-ès-Bois ?

C'est un petit village du Cher où habitent 270 citoyens. Sury-ès-Bois fait partie de la Communauté de Communes Pays Fort Sancerrois Val de Loire, une organisation transfrontalière. Elle permet de la rattacher à des communes telles que Santranges, Subligny ou bien Boulleret. La population reste dans l'ensemble peu âgée (la majorité a entre 25 et 54 ans et 39,35 % ont entre 55 et 64 ans). Les immigrés constituent 3,33 % des résidents de Sury-ès-Bois, une part peu importante.

Comment pourrait-on caractériser le niveau de vie sur la ville de Sury-ès-Bois ?

Lorsque l'on examine les chiffres qui suivent en détail, on peut bien comprendre l'état du marché du travail à Sury-ès-Bois. Les Suryssois sont actifs à hauteur de 40 % de la population (ce qui équivaut à plus de 105 habitants). 61,11 % de la population active fait partie des ouvriers et employés. Les allocations de chômage sont perçues par moins de 15 % des résidents suryssois. Plus de la moitié de ces bénéficiaires sont des femmes.
Sur l'année 2016, le revenu médian des Suryssois était similaire à la moyenne nationale de 2014, avec 19 150 € par an à Sury-ès-Bois, face à plus de 20 000 € par an en France en 2014.
Le marché immobilier d'une commune est fréquemment considéré comme un indicateur adéquat du niveau de vie de cette dernière. Les chiffres les plus observés sont dans ce cas le statut d'occupation (locataires ou propriétaires), le type de bien (maisons ou appartements) ou encore la surface de ceux-ci. Quand ils louent, les Suryssois prennent pour environ 4 % une maison non HLM de 2 pièces et pour environ 3 % une maison non HLM de 3 pièces. Votre ville enregistre un taux de propriétaires d'un peu plus de 22 % pour les maisons de 5 pièces contre environ 25 % possédant des maisons de 3 pièces.

Niveau établissements scolaires, hôpitaux et cadre... Fait-il bon vivre à Sury-ès-Bois ?

Force est de constater que les équipements essentiels (hôpitaux, gares ou écoles, entre autres) manquent un peu à Sury-ès-Bois. On compte 28 enfants de 0 à 15 ans, soit peu de familles (par rapport au nombre total d'habitants) dans la commune.
En plus des infrastructures, sachez que le niveau de pollution est parfois estimé via la qualité de l'air ou de l'eau. Grâce à L'observatoire national de l'eau, on sait que la qualité de l'eau se révèle 100 % conforme tant sur le plan microbiologique ​que physico-chimique.