← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Montréal

Les citoyens de la ville de Montréal sont allés voter le 15 mars 2020 dans le cadre des élections municipales. 72,41 % des électeurs se sont rendus aux bureaux de vote, par rapport à 73,91 % au scrutin de 2014 (très légère baisse de -1,50 point). Le taux de participation dans le département de l'Ardèche a baissé en comparaison avec l'élection précédente. Il était de 76,77 %, contre 62,42 % cette année.

Un candidat a obtenu au moins la moitié des voix et plus de 25 % des suffrages des inscrits ? Il va donc siéger au conseil municipal.

Quels candidats sont favoris au premier tour des élections municipales 2020 à Montréal ?

Les habitants de Montréal (07) savent donc à présent qui seront leurs conseillers municipaux, étant donné que les 15 sièges ont déjà été attribués dès le premier tour des élections municipales 2020. C'est Bruno Krasousky qui se retrouve en tête après le premier tour des élections municipales : il récolte 56,20 % des votes. Maria, Barbara Tamas et Adeline Vallier Fayolle ont, quant à elles, remporté l'adhésion de 55,55 % des électeurs. Jean-Christophe Arlaud (55,22 %), David Beaulaton (54,90 %), Nathalie Migheli-Peyronnet (54,90 %), Emeline, Jeanne, Yvette Krasousky (54,24 %), Philippe Leyvastre (53,92 %), Fabienne Manent (53,92 %), Jérôme Charbonnier (53,59 %), Béatrice Brusset Borni (53,26 %), Bernard Chaniol (52,94 %), Catherine Paincon (52,28 %), Gilles, Henri Bruzi (51,96 %) et MaÏ Sabot (50,98 %) se sont garanti un siège au conseil municipal grâce à leur résultat assez élevé.

Dans ce village, 0,32 % de votes blancs et 2,54 % de suffrages invalides ont été comptabilisés.

À la suite de leur nomination, les nouveaux membres du conseil municipal se doivent d'élire dans leurs rangs celui ou celle qui deviendra maire.

Résultats Montréal

Abstention : 27.59% Participation : 72.41%
  • Bruno KRASOUSKY
    56.2 %
    172 votes
  • Maria, Barbara TAMAS
    55.55 %
    170 votes
  • Adeline VALLIER FAYOLLE
    55.55 %
    170 votes
  • Jean-Christophe ARLAUD
    55.22 %
    169 votes
  • David BEAULATON
    54.9 %
    168 votes
  • Nathalie MIGHELI-PEYRONNET
    54.9 %
    168 votes
  • Emeline, Jeanne, Yvette KRASOUSKY
    54.24 %
    166 votes
  • Philippe LEYVASTRE
    53.92 %
    165 votes
  • Fabienne MANENT
    53.92 %
    165 votes
  • Jérôme CHARBONNIER
    53.59 %
    164 votes
  • Béatrice BRUSSET (BORNI)
    53.26 %
    163 votes
  • Bernard CHANIOL
    52.94 %
    162 votes
  • Catherine PAINCON
    52.28 %
    160 votes
  • Gilles, Henri BRUZI
    51.96 %
    159 votes
  • MaÏ SABOT
    50.98 %
    156 votes
  • Aline BAUDIN
    46.4 %
    142 votes
  • Sylvie MOURARET
    45.75 %
    140 votes
  • Joël TOURVIELLE
    45.75 %
    140 votes
  • Marie-Francoise SABOURIN
    45.42 %
    139 votes
  • Louis DE MOERLOOSE
    44.44 %
    136 votes
  • Frédérique DUMAS
    44.44 %
    136 votes
  • Céline BESSET
    44.11 %
    135 votes
  • Léopold BOISSIN
    44.11 %
    135 votes
  • Justine JOFFRE
    44.11 %
    135 votes
  • Cathy DEGUILHEM
    43.79 %
    134 votes
  • Marie-Pierre CARISEY
    43.46 %
    133 votes
  • Christian SABOURIN
    43.46 %
    133 votes
  • David HERNANDEZ
    43.13 %
    132 votes
  • Angelin RAMANMALI
    42.81 %
    131 votes
  • Jean-Paul MEYRAT
    41.17 %
    126 votes

Source : Ministère de l'intérieur

  • Détails de la participation

    • 543 habitants
    • 435 inscrits
    • Votants315 inscrits 72.41%
    • Abstentionnistes120 inscrits 27.59%
    • Votes blancs1 inscrits 0.32%

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Le contexte politique dans Montréal

Les élections des 15 et 22 mars 2020 porteront sur le conseil municipal des communes françaises, qui doit être renouvelé. Dans les communes de moins de 1 000 habitants, il sera question d'élire non pas une liste, contrairement aux villes plus peuplées, mais directement des candidats parmi ceux ayant soumis leur candidature.

Qui allons-nous voir à Montréal, pour les élections municipales 2020 ?

Lors du premier tour des Municipales 2020, vous aurez le choix entre les candidats suivants. Jean-Christophe Arlaud a bien déposé sa candidature à la mairie. Les municipales de 2014 où il s'était déjà présenté lui avaient permis l'obtention d'un siège au conseil municipal. Aline Baudin, David Beaulaton, Céline Besset, Léopold Boissin, Béatrice Brusset (Borni), Gilles, Henri Bruzi, Marie-Pierre Carisey, Bernard Chaniol, Jérôme Charbonnier, Louis De Moerloose, Cathy Deguilhem, Frédérique Dumas, David Hernandez, Justine Joffre, Bruno Krasousky, Emeline, Jeanne, Yvette Krasousky, Philippe Leyvastre, Fabienne Manent, Jean-Paul Meyrat, Nathalie Migheli-Peyronnet, Sylvie Mouraret, Catherine Paincon, Angelin Ramanmali, MaÏ Sabot, Christian Sabourin, Marie-Francoise Sabourin, Maria, Barbara Tamas, Joël Tourvielle et Adeline Vallier Fayolle ont aussi été retenus comme candidats.
Précisons qu'une élection dès le premier tour est conditionnée par l'obtention d'une majorité absolue. Le candidat doit d'autre part avoir rassemblé les votes de plus d'un quart des habitants inscrits sur les listes électorales. En cas de second tour, la majorité relative doit être obtenue afin que le candidat soit élu et puisse prendre ainsi l'un des 15 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Montréal ?

Suite aux élections municipales 2020 (les 15 et 22 mars 2020), la ville de Montréal aura un nouveau conseil municipal. Afin d'avoir la possibilité de voter durant cette élection, il faut bien sûr être majeur et figurer sur les listes électorales françaises. Il faut également être français ou membre de l'Union européenne, et habiter ou s'acquitter de ses impôts dans la commune correspondante.

Élections municipales 2014 : retour sur les détails des résultats

Il existe un système électoral spécifique lors des municipales pour les villes de moins de 1000 habitants. De fait, les électeurs votent pour plusieurs membres à la fois et peuvent d'ailleurs choisir des candidats de deux listes différentes. Il s'agit donc d'un scrutin plurinominal avec panachage.
À Montréal, le 23 mars 2014, se tenait l'élection de 15 membres du conseil municipal, dès le soir du premier tour. Jean Brusset, Jérôme Charbonnier, Jean-Christophe Arlaud, Claude Rogier mais aussi Bernard Chaniol et Thierry Vincent accompagnaient Nathalie Peyronnet et Celine Besset, qui ont été chargées par les Montréalais de les diriger.
Point sur la participation : d'assez nombreux électeurs sont allés voter. En effet, 306 citoyens ont placé un bulletin dans l'urne, pour une liste électorale de 414 noms. Ainsi, on constate une baisse en regard du taux de participation des élections municipales de 2008, qui atteignait 74,11 %.

Cette tendance s'est-elle diffusée d'un scrutin à un autre ?

On compte plusieurs votes depuis les Municipales, sachant que les élections présidentielles se sont déroulées en 2017. À Montréal, les votes enregistrés au premier tour des élections présidentielles de 2017 se sont révélés être différents de ce qui a été déclaré dans toute la France.
Il faut noter que Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) d'une part, et Marine Le Pen (Front national) d'autre part ont obtenu de jolis scores au premier tour : 23,56 % et 20,69 %, devant Emmanuel Macron (En marche !) avec 20,11 % des suffrages à son actif. À Montréal, 62,02 % des votants ont opté pour Emmanuel Macron au second tour. Tandis que la participation des résidents de Montréal au second tour était de 90,18 % en 2012, elle était de 80,77 %, soit 336 résidents, lors de la dernière élection présidentielle. Ceci dénote une baisse différente de l'évolution notée dans le pays entre les deux mêmes années.
La liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a été cautionnée par un bon nombre de Montréalais aux Européennes 2019, ce qui lui a permis de réaliser un score de 21,59 %, devant Renaissance (soutenue par La République en Marche) qui a emporté 20,26 % des voix.

Quelques informations sur Montréal

Écologie, mobilité, accès aux soins... tels sont les premiers objectifs socio-économiques au centre des élections municipales des 15 et 22 mars 2020 à Montréal.

Comment peut-on définir les habitants de Montréal ?

572 habitants, voilà une info clé de Montréal, commune d'Ardèche. Différentes villes sont reliées à Montréal depuis la fondation de la Communauté de Communes Val de Ligne, par exemple Uzer, Joannas ou bien Tauriers. Si 23,32 % des Montréalais ont entre 55 et 64 ans, la majorité de la population a entre 25 et 54 ans. Les habitants sont donc peu âgés. Selon les données, Montréal s'avère peu concernée par l'immigration, à raison de 4,01 % de personnes immigrées parmi sa population.

Emploi, immobilier, revenus... Comment vivent les résidents de Montréal ?

Retrouvez la situation du marché de l'emploi à Montréal grâce aux chiffres qui suivent. Voici le taux d'activité des Montréalais : près de 269 habitants travaillent, c'est-à-dire 47,56 % de la population. Les artisans, commerçants, chefs d'entreprise et professions intermédiaires forment 57,50 % des actifs. Environ 15 %, c'est la proportion des chômeurs dans la population montréalaise. Plus de la moitié sont des femmes.
Les chiffres indiquent qu'en termes de niveau de vie Montréal est similaire à la moyenne nationale. Les revenus moyens des Montréalais s'élèvent à 20 341 € par an en 2016. Le revenu médian en France atteignait plus de 20 000 € en 2014.
En complément du marché de l'emploi, celui de l'immobilier est une variable intéressante pour visualiser le niveau de vie des résidents d'une ville. Les logements les plus loués à Montréal ? Il y a une forte demande pour les appartements non HLM de 3 pièces (moins de 4 %) et les appartements non HLM de 4 pièces (moins de 4 %). Les propriétaires de maisons de 4 pièces sont presque 25 % quand les propriétaires de maisons de 5 pièces constituent, pour leur part, moins de 20 % de la population.

Quelle est la qualité de vie à Montréal ?

Les équipements manquent un peu à Montréal pour répondre aux attentes de ses résidents. Comparées à la population totale, les familles se révèlent assez nombreuses au sein de la commune (99 enfants âgés de 0 à 15 ans).
Vous avez certainement à coeur de découvrir si votre ville est polluée. D'un point de vue microbiologique et physico-chimique, la qualité de l'eau est à 100 % conforme sur ces deux plans.