← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Barrême

Les électeurs de la commune sont allés voter pour les municipales qui se sont déroulées à Barrême le 15 mars 2020. Au premier tour des élections municipales, 58,04 % des citoyens étaient allés aux urnes. Un score en baisse (-14,76 points) en comparaison avec 2014, où ils étaient 72,80 % à avoir voté. La participation dans le département des Alpes-de-Haute-Provence a baissé par rapport au dernier scrutin : 80,27 % contre 67,49 % cette année.

Tout candidat qui se présente à l'élection ne peut pas devenir conseiller municipal. Il faut en effet obtenir plus de la moitié des votes exprimés et au moins 25 % des voix des inscrits.

Premier tour des élections municipales 2020 à Barrême : quels sont les résultats ?

L'identité des 11 conseillers municipaux de Barrême (04) est donc désormais connue dès le 1er tour des élections municipales 2020. Lors du premier tour des élections municipales, c'est Pierre-Louis Vivicorsi qui arrive en première place grâce à 95,34 % des suffrages. Concernant Jean-Louis Chabaud, 93,95 % des voix lui reviennent. Suite à l'élection, on retrouve Sébastien Bee en troisième position du palmarès pour ce premier tour : il a comptabilisé 91,62 % des suffrages. Marine Danger (89,76 %), Véronique Kaluza (89,76 %), Elie Madoux (86,97 %), Alain Sabarly (86,97 %), Richard Brard (86,51 %), Anna Iattoni (86,51 %), Bastien Mestre (83,25 %) et Delphine Chaillan (82,32 %) gagnent également leur place de membre du conseil municipal, avec un résultat élevé.

Dans ce hameau, on a compté 3,03 % de bulletins blancs et 3,90 % de votes considérés comme étant invalides.

Les nouveaux conseillers municipaux vont maintenant devoir nommer l'un d'eux maire.

Résultats Barrême

Abstention : 41.96% Participation : 58.04%
  • Pierre-Louis VIVICORSI
    95.34 %
    205 votes
  • Jean-Louis CHABAUD
    93.95 %
    202 votes
  • Sébastien BEE
    91.62 %
    197 votes
  • Marine DANGER
    89.76 %
    193 votes
  • Véronique KALUZA
    89.76 %
    193 votes
  • Elie MADOUX
    86.97 %
    187 votes
  • Alain SABARLY
    86.97 %
    187 votes
  • Richard BRARD
    86.51 %
    186 votes
  • Anna IATTONI
    86.51 %
    186 votes
  • Bastien MESTRE
    83.25 %
    179 votes
  • Delphine CHAILLAN
    82.32 %
    177 votes

Source : Ministère de l'intérieur

  • Détails de la participation

    • 468 habitants
    • 398 inscrits
    • Votants231 inscrits 58.04%
    • Abstentionnistes167 inscrits 41.96%
    • Votes blancs7 inscrits 3.03%

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Le contexte politique dans Barrême

Les 15 et 22 mars 2020, le conseil municipal devra être renouvelé dans toutes les communes françaises. Dans les communes de moins de 1 000 habitants, il sera question de désigner non pas une liste, contrairement aux villes plus peuplées, mais directement des candidats parmi ceux ayant déposé leur candidature.

Vous êtes curieux de savoir qui se présente à Barrême pour les élections municipales 2020 ?

Lors du premier tour des élections municipales 2020, vous aurez le choix entre les candidats qui suivent. Jean-Louis Chabaud ne veut pas lâcher la mairie de Barrême et se représente. Sébastien Bee a validé sa candidature. Les municipales 2014 lui avaient permis d'obtenir un siège au conseil municipal. Richard Brard, Delphine Chaillan, Marine Danger, Anna Iattoni, Véronique Kaluza, Elie Madoux, Bastien Mestre, Alain Sabarly et Pierre-Louis Vivicorsi ont aussi validé leur candidature.
Précisons que les candidats sont élus à l'issue du premier tour s'il y a majorité absolue, à condition qu'ils aient été plébiscités par plus d'un quart des habitants enregistrés sur les listes électorales. Si un second tour est requis, la majorité relative devra être atteinte par les candidats pour que ces derniers puissent être élus et accéder à l'un des 11 sièges à pourvoir.

Barrême : quels sont les enjeux des Municipales ?

Les bureaux de vote de la municipalité de Barrême seront ouverts, les 15 et 22 mars 2020, dans le cadre des élections municipales 2020, qui éliront le conseil municipal de la ville. Cette élection est ouverte aux Français ou aux membres d'un pays de l'Union européenne. Il faut également être majeur, inscrit sur les listes électorales françaises et habiter ou payer ses impôts dans la commune correspondante.

2014, les dernières Municipales faisaient l'actualité : quelles étaient les tendances ?

Dans les communes de moins de 1000 habitants, les municipales prennent la forme d'un scrutin plurinominal avec panachage. Autrement dit, les électeurs votent pour plusieurs candidats à la fois et peuvent aussi choisir des membres de deux listes différentes.
11 sièges du conseil municipal ont été remportés dès le soir du premier tour le 23 mars 2014 dans la ville de Barrême. Accompagnés par Jean-Louis Chabaud, Marie-Line Toesca, Roger Mony, Yannick Persyn mais aussi Roger Pierrisnard et Eric Mestre, Pierre-Louis Vivicorsi et Sébastien Bee avaient reçu le devoir, de la part des Barrêmois, d'administrer cette commune.
Aux précédentes élections, 281 personnes ont donné leur point de vue, pour 386 inscrits : on dénombre donc d'assez nombreux votants. À titre comparatif, en 2008, le taux de participation aux Municipales a pu afficher 86,23 % : une forte baisse s'est ainsi fait sentir.

Les dernières élections ont-elles révélé la même tendance ?

2017 : c'est l'année des dernières élections présidentielles, tandis que les précédentes Municipales ont vu plusieurs scrutins dans cet intervalle. À Barrême, les électeurs de la commune ont voté lors du premier tour des élections présidentielles, en 2017, et leur choix a été différent de ce qui a été déclaré à l'échelle du pays.
Avec 34,4 % et 18,79 % des suffrages, Marine Le Pen (Front national) d'une part, et Emmanuel Macron (En marche !) d'autre part se sont distingués au premier tour, creusant l'écart avec Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) derrière avec 15,96 % des votes. Avec 50,19 % des suffrages, Marine Le Pen s'est imposée pour le second tour à Barrême. Alors que la participation des habitants de Barrême au second tour était de 82,11 % en 2012, elle était de 78,23 %, soit 291 résidents, lors de la dernière élection présidentielle. Ceci dénote une baisse différente de l'évolution enregistrée dans le pays entre les deux mêmes années.
À l'issue des Européennes de 2019, la liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a rassemblé 36,79 % des voix, distançant donc Renaissance (soutenue par La République en Marche) (21,24 %).

Barrême : les données clefs

Les municipales, qui auront lieu les 15 et 22 mars prochains, sont l'occasion pour les citoyens de Barrême de désigner leurs futurs conseillers municipaux. En général, ce vote très local permet de prendre le pouls de la commune et identifier les problématiques qui sont les siennes, problématiques qui s'expliquent au travers des chiffres socio-économiques.

Comment qualifierait-on la population vivant à Barrême ?

432, c'est le nombre d'habitants qui demeurent sur Barrême. C'est une ville des Alpes-de-Haute-Provence. La fondation de la Communauté de Communes Alpes-Provence-Verdon - Sources de Lumière a donné la possibilité d'attacher ce hameau à des communes avoisinantes, telles que Castellet-lès-Sausses, Angles ou Beauvezer. La population barrêmoise est peu âgée. La majorité de la population barrêmoise a entre 25 et 54 ans, même si 20,31 % ont entre 55 et 64 ans. Actuellement, à Barrême, 2,51 % des résidents sont immigrés.

Barrême : comment caractériser son niveau de vie ?

Les chiffres qui suivent apportent une bonne visibilité sur l'état des activités professionnelles à Barrême. Près de 179 habitants (41,40 % de la population) ont un emploi à Barrême. En large majorité (60,11 % de la population en activité), les Barrêmois sont des ouvriers et employés. Les femmes sont plus concernées par le chômage : elles constituent une majeure partie des demandeurs d'emploi en ville (12 % de la population active).
Les Barrêmois bénéficient d'un niveau de vie moins élevé que la moyenne nationale, avec un revenu fiscal médian de 16 534 € en 2016, contre 20 000 € en France sur l'année 2014.
On a tendance à croire qu'une commune est riche quand ses résidents sont, majoritairement, propriétaires d'une grande maison. Qu'en est-il à Barrême ? Côté location, on compte 5 % d'appartements non HLM de 2 pièces et plus de 4 % de maisons non HLM de 3 pièces qui sont occupés par des locataires. Le choix des propriétaires se porte sur une maison de 5 pièces à plus de 10 % et sur une maison de 4 pièces à environ 25 %.

Établissements scolaires, hôpitaux, cadre … Fait-il bon vivre à Barrême ?

Les infrastructures du genre hôpitaux ou encore écoles manquent un peu à Barrême. De par ses 75 enfants âgés de 0 à 15 ans, on peut dire que Barrême comptabilise un assez grand nombre de familles, compte tenu de sa population totale. Pour elles, on recense 1 établissement scolaire.
Savoir à quel point un territoire est pollué donne un renseignement important sur la qualité de vie sur place. Comment peut-on mesurer la qualité de l'eau ? L'observatoire national de l'eau vous aide à le savoir. D'après des examens, elle est conforme à 100 % tant sur le plan microbiologique que physico-chimique.