← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Crans

Les citoyens de la ville de Crans sont allés voter le 15 mars 2020 pour les élections municipales. La participation au 1er tour des municipales est cette année de 58,10 %. Elle atteignait 79,79 % au scrutin de 2014 - ce qui équivaut à une baisse (-21,69 points). On remarque que le taux de participation dans le département de l'Ain a baissé, par rapport à la dernière élection (67,90 % contre 50,50 % cette année).

Un siège au conseil municipal est accordé de manière automatique à un candidat s'il a obtenu le résultat qui suit : plus de 50 % des voix et au moins 25 % des votes des inscrits.

À Crans, qui est en tête au 1er tour des municipales 2020 ?

Les 11 sièges du conseil municipal de Crans (01) ont donc déjà été attribués dès le 1er tour des élections municipales 2020. Dominique Bernard est parvenu en tête du 1er tour des élections municipales en remportant 100 % des suffrages exprimés. 96,69 % des électeurs ont choisi de soutenir Claude Drouin. Selon les chiffres, avec 95,86 % des votes, Julie Prunier-Neyret est en troisième position. Ce tour a également permis à certains candidats, notamment Didier Bereziat (94,21 %), Françoise Mortreux (94,21 %), Alexandre Renard (92,56 %), Maud Frery (91,73 %), Bertrand Viricel (90,08 %), Raphaële Gonon (89,25 %), Gérard Chanel (88,42 %) et Ludivine Bufferne Vincent (86,77 %), de réaliser des scores élevés.

L'un des membres du conseil municipal sera choisi par les autres élus pour prendre la fonction de maire.

Résultats Crans

Abstention : 41.9% Participation : 58.1%
  • Dominique BERNARD
    100 %
    121 votes
  • Claude DROUIN
    96.69 %
    117 votes
  • Julie PRUNIER-NEYRET
    95.86 %
    116 votes
  • Didier BEREZIAT
    94.21 %
    114 votes
  • Françoise MORTREUX
    94.21 %
    114 votes
  • Alexandre RENARD
    92.56 %
    112 votes
  • Maud FRERY
    91.73 %
    111 votes
  • Bertrand VIRICEL
    90.08 %
    109 votes
  • Raphaële GONON
    89.25 %
    108 votes
  • Gérard CHANEL
    88.42 %
    107 votes
  • Ludivine BUFFERNE VINCENT
    86.77 %
    105 votes

Source : Ministère de l'intérieur

  • Détails de la participation

    • 266 habitants
    • 210 inscrits
    • Votants122 inscrits 58.1%
    • Abstentionnistes88 inscrits 41.9%
    • Votes blancs0 inscrits 0%

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Le contexte politique dans Crans

Les communes françaises sont appelées les 15 et 22 mars 2020 à élire leurs nouveaux conseillers municipaux lors des élections. Dans les communes de moins de 1 000 habitants, on peut voter directement pour des candidats et non une liste.

Gros plan sur les candidats aux élections municipales 2020 à Crans

Pour le premier tour des Municipales 2020, vous pourrez choisir entre les candidats suivants. Didier Bereziat a annoncé qu'il se portait candidat. Ce dernier avait décroché un siège au conseil municipal aux élections municipales 2014. Dominique Bernard, Ludivine Bufferne Vincent, Gérard Chanel, Claude Drouin, Maud Frery, Raphaële Gonon, Françoise Mortreux, Julie Prunier-Neyret, Alexandre Renard et Bertrand Viricel seront également candidats aux prochaines élections.
Il faut rappeler qu'une élection peut prendre fin dès le premier tour, si le candidat atteint la majorité absolue et si au minimum un quart des résidents enregistrés sur les listes électorales lui ont attribué leurs votes. Dans l'éventualité d'un second tour, la majorité relative devra être remportée afin qu'un candidat soit élu et puisse prétendre à l'un des 11 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Crans ?

Les 15 et 22 mars 2020 se dérouleront les élections municipales 2020 ! L'opportunité pour les citoyens de Crans de désigner un nouveau conseil municipal. Afin de glisser un vote dans l'urne, divers critères doivent être réunis. On doit être français ou ressortissant d'un pays membre de l'UE, résider ou s'acquitter de ses impôts dans la municipalité en question, être majeur et être inscrit sur les listes électorales françaises.

Retour sur les Municipales de 2014 : comment se sont-elles déroulées ?

Dans les villes de moins de 1000 habitants, les municipales prennent la forme d'un scrutin plurinominal avec panachage. En d'autres termes, les électeurs votent pour plusieurs membres à la fois et peuvent également choisir des candidats de deux listes différentes.
À Crans, 11 membres du conseil municipal ont été élus dès le soir du premier tour, le 23 mars 2014. Alors que Myriam Ravier et Dominique Bernard avaient emporté les voix des habitants de la commune pour les diriger, Gérard Chanel, Cécile Knopkiewicz, Jean-Marie Chenot, Didier Bereziat mais aussi Julie Prunier-Neyret et Françoise Mortreux étaient à leurs côtés.
D'assez nombreux électeurs ont placé un vote dans l'urne : 150 ont fait le déplacement sur les 188 noms de la liste électorale. Une légère hausse apparaît donc, par rapport aux Municipales de 2008 (participation de 78,28 %).

Est-il possible que cette évolution ait été présente aux précédentes élections ?

Il n'y a pas eu de scrutin depuis les Présidentielles de 2017, mais plusieurs votes se sont tenus depuis les dernières élections municipales. Les résultats dans la commune de Crans peuvent être comparés à une tendance générale : leurs résultats lors du premier tour des dernières Présidentielles de 2017 sont différents de ceux recensés à l'échelle du pays.
Le premier tour a fait émerger des disparités, en particulier entre les résultats de Jean-Luc Mélenchon (France insoumise, 16,76 % des suffrages), derrière Marine Le Pen (Front national, 35,2 % des votes) et François Fillon (Républicains, 17,32 % des suffrages). Au deuxième tour, le choix des habitants de Crans s'est opéré : 54,3 % d'entre eux ont voté pour Marine Le Pen. Entre 2012 et 2017, on constate une baisse dans le taux de participation du second tour en France (-5,8 points). Comparativement, la situation à Crans est assez différente. En effet, le taux de participation au moment du deuxième tour des Présidentielles était de 84,21 % en 2012 contre 89,11 % en 2017 (pour 180 votants).
Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) avait obtenu 31,09 % des votes aux élections européennes de 2019. Néanmoins, la liste Renaissance (soutenue par La République en Marche) a marqué des points avec 21,01 % des votes.

Quelques informations sur Crans

Chômage, accès aux soins, mobilité, immobilier... nombreux sont les chiffres qui permettent de dresser un portrait d'une commune. Avant des élections municipales, ces éléments sont d'autant plus pertinents qu'ils aident à mieux appréhender les engagements des candidats durant leur campagne et les missions des élections.

Portrait des habitants de Crans

La ville de Crans est une commune de l'Ain. 266 personnes vivent dans cette ville. Avec Crans, on trouve des villes comme Saint-Paul-de-Varax, Châtillon-la-Palud ou également Châtillon-sur-Chalaronne qui constituent la Communauté de Communes de la Dombes. La population est peu âgée. La majorité de la population a entre 25 et 54 ans, même si 33,76 % ont entre 55 et 64 ans. La ville de Crans se révèle peu multiculturelle. 1,51 % de ses résidents sont issus de l'immigration.

Quel est le niveau de vie dans la ville de Crans ?

Les données qui suivent indiquent le marché de l'emploi à Crans. Si près de 121 habitants de la commune travaillent (47,84 % des résidents), 63,02 % de la population en activité occupe le statut d'ouvriers et professions intermédiaires. Plus de la moitié des chômeurs issus de la population en âge d'avoir une activité professionnelle sont des hommes. Les chômeurs représentent 8 % de la population.
Le niveau de vie des habitants de la commune est similaire à la moyenne nationale. En effet, le revenu fiscal médian était de 21 660 € par an à Crans en 2016. À titre de comparaison, il était de plus de 20 000 € en France en 2014.
Surfaces, types de biens, statuts d'habitation... Les données suivantes illustrent bien le niveau de vie des résidents de Crans. Sur le marché de l'immobilier, les biens les plus loués sont les maisons non HLM de 2 pièces (environ 1 %) et les maisons non HLM de 4 pièces (environ 4 %). Concernant l'achat d'une habitation, on peut noter que les maisons de 5 pièces intéressent 32 % des propriétaires lorsque 32 % optent pour une maison de 4 pièces.

Et pour ce qui est de la qualité de vie à Crans ?

Les infrastructures manquent un peu pour satisfaire les demandes des habitants de cette ville. Il y a 46 enfants de 0 à 15 ans, dans la commune de Crans, on peut constater que, par rapport au nombre total d'habitants, un assez grand nombre de familles y vivent.
Il est important d'évaluer l'éventuelle pollution ambiante pour juger de la qualité de vie proposée par une commune. L'eau répond-elle aux exigences de qualité ? L'observatoire national de l'eau annonce qu'à Crans, l'eau est à 100 % conforme tant au niveau microbiologique que physico-chimique.