VIDEO. Régionales : "Il y a des victoires qui font honte aux vainqueurs" dénonce Marion Maréchal-Le Pen

La candidate FN en PACA estime qu'"il n'y a pas de plafond de verre" qui empêche le Front national d'empêcher de remporter une élection majeure.

"Il y a des victoires qui font honte aux vainqueurs", a estimé la frontiste Marion Maréchal-Le Pen battue dimanche 13 décembre aux régionales en PACA, alors que le Front national a échoué à décrocher sa première région, malgré un nouveau score record."Au nom des valeurs de la République ce soir, ils auront sabordé la démocratie. Gagner à 10 contre un, n'est pas autre chose qu'une défaite. Tout aura été fait, calomnie, mensonge, clientélisme, communautarisme et je vous en passe", a déclaré la députée FN, vaincue au second tour des régionales par le député-maire Les Républicains de Nice Christian Estrosi.

>> Le second tour des régionales 2015 en direct

La liste FN était arrivée largement en tête du premier tour avec 40,55% des voix, 14 points devant celle de Christian Estrosi (26,47%). Le Parti socialiste, arrivé troisième, avait retiré sa liste. "Le plafond de verre n'existe pas", a lancé Marion Maréchal-Le Pen. "Ce soi-disant plafond de verre était de 25% en 2010 il est de 48% aujourd'hui! Combien demain ? Où est le plafond de verre lorsqu'on gagne près de 200.000 voix à l'entre-deux tours? Où est le plafond de verre lorsqu'ici en Provence-Alpes-Côte d'Azur nous obtenons le meilleur score Front national de France?"

"Nous allons redoubler d'effort"

"Alors, si tous ces profiteurs cyniques pensent nous effrayer, nous dégoûter, nous décourager, je leur dis qu'ils se trompent. Nous allons redoubler d'effort et de combativité. Et notre amour de la France n'aura jamais été aussi exalté", a-t-elle encore dit.

Vous êtes à nouveau en ligne