Régionales : le Nord-Pas-de-Calais-Picardie, un enjeu de taille

FRANCE 3

En vue des régionales de décembre, une équipe de France 3 s'est rendue à Lens, où les enjeux sont multiples.

À l'approche des régionales, Marine Le Pen creuse l'écart dans le Nord-Pas-de-Calais-Picardie, face à une gauche désunie. "Il y a des partis que l'on n’a pas essayés donc pourquoi pas les essayer", confie au micro de France 3 un client d'un marché lensois ce lundi 21 septembre.
La région Nord-Pas-de-Calais-Picardie est un enjeu de taille. Six millions d'habitants et un budget de trois milliards d'euros. Le Front national a bon espoir de l'emporter.

Une droite unie

Dans le centre-ville de Lens, on ne compte plus les commerces fermés et le taux de chômage avoisine les 16%. Alors face à la menace du Front national, la droite mise tout sur l'union.
Une droite rassemblée face à une gauche éparpillée. À 74%, les militants écologistes ont pris le risque de s'allier avec le Parti de gauche, et tournent le dos au PS. Les élections s'annoncent donc périlleuses pour le PS qui veut encore croire au ralliement des Verts.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne