Régionales en Paca : LR renouvelle son "soutien" à Renaud Muselier et exclut tout accord avec LREM

Christian Jacob (à gauche), Renaud Muselier (à droite). 
Christian Jacob (à gauche), Renaud Muselier (à droite).  (ALAIN JOCARD / AFP)

Les responsables des Républicains ont finalement décidé de soutenir le président sortant en Paca, après la colère provoquée par le retrait de la liste LREM.

Les Républicains ont annoncé, mardi 4 mai, qu'ils soutiendront Renaud Muselier après le retrait de la liste LREM au profit de celle du président de région sortant pour les élections régionales en Provence-Alpes-Côte d'Azur. Dans un communiqué, le parti estime "qu'il ne peut y avoir aucun accord, à quelque niveau que ce soit, avec LREM", excluant la présence de parlementaires LREM et de membres du gouvernement "sur [sa] liste". Ce direct est désormais terminé.

>> Cinq questions sur l'alliance entre LREM et Renaud Muselier en Paca

Pas d'accord avec LREM. Renaud Muselier a tenté de "clarifier la situation" dans la journée. "Il n'y a pas et il n'y aura pas d'accord à quelque niveau que ce soit avec En marche", a affirmé dans un communiqué le président sortant de la région Paca, issu du parti Les Républicains. "Mais je suis sensible à tous les soutiens qui se manifestent", a-t-il garanti, citant notamment celui du Premier ministre.

 "On n'est pas du tout dans un sujet d'exclusion" de Renaud Muselier. C'est ce qu'a affirmé Christian Jacob, le patron du parti, à la sorti du comité stratégique mardi matin. Il y a en Paca "un très bon bilan de la majorité régionale qui est la majorité Les Républicains", a-t-il souligné, regrettant "une manœuvre politicienne d'En Marche". 

Renaud Muselier demande qu'il n'y ait pas de nouvelle liste LR contre lui. Le candidat en Paca a demandé pendant le comité qu'il n'y ait pas de liste face à lui et a rappelé son attachement à son parti, selon les informations du service politique de France Télévisions. D'après lui, "si on est dans cette merde, c’est parce qu’on n’a pas de candidat pour 2022".

 "Difficile" de présenter une nouvelle liste. Le président du groupe LR au Sénat, Bruno Retailleau, estime qu'il serait "difficile" de présenter une nouvelle liste en Paca, mais que David Lisnard serait "un excellent candidat". Ce dernier, maire LR de Cannes, avait défendu dimanche dans le journal Nice-Matin l'idée d'une "liste claire, nouvelle et fraîche".

Vous êtes à nouveau en ligne