Bartolone reconduit à la tête de l'Assemblée nationale par le groupe socialiste

La tête de liste socialiste Claude Bartolone réagit à sa défaite aux régionales le dimanche 13 décembre 2015.
La tête de liste socialiste Claude Bartolone réagit à sa défaite aux régionales le dimanche 13 décembre 2015. (LOIC VENANCE / AFP)

Il avait déclaré dimanche, après les résultats du second tour des régionales, qu'il remettrait lundi, comme promis en début de campagne, son poste au "perchoir" entre les mains du président du groupe PS, Bruno Le Roux.

Le groupe PS a reconduit par acclamation le socialiste Claude Bartolone comme président de l'Assemblée nationale, mardi 15 décembre, selon plusieurs députés cités par l'AFP. Claude Bartolone a échoué à garder l'Ile-de-France à gauche face à Valérie Pécresse.

Le député de Seine-Saint-Denis avait déclaré dimanche, après les résultats du second tour des régionales, qu'il remettrait lundi, comme promis en début de campagne, son poste au "perchoir" entre les mains du président du groupe PS, Bruno Le Roux.

Reconduit par standing ovation

Après avoir déclaré que "Claude Bartolone [avait] été un très bon président de l'Assemblée nationale", Bruno Le Roux a proposé aux députés de son groupe de lui "redonner" leur "confiance", selon des députés présents à la réunion de groupe. Tous les députés socialistes ont alors applaudi Claude Bartolone et fait une standing ovation, "ce qui dispense d'un vote formel", a précisé une élue.

Valérie Pécresse avait battu, dimanche 13 décembre, son rival socialiste Claude Bartolone, au second tour des élections régionales, avec 43,80% des voix contre 42,18% au président de l'Assemblée nationale, selon les résultats définitifs du ministère de l'Intérieur. Le frontiste Wallerand de Saint Just était arrivé troisième avec 14,02%.

A l'occasion de cette réunion, Claude Bartolone a aussi avoué que sa formule de l'entre-deux tours accusant Valérie Pécresse de "défendre" en creux "la race blanche" n'était "pas forcément calibrée". Cette polémique, de l'avis de ses colistiers, a pu contribuer à sa défaite.

Vous êtes à nouveau en ligne