Elections régionales

Initialement prévues en mars 2015, les élections régionales auront lieu les 6 et 13 décembre pour prendre en compte la réforme territoriale. Cette dernière a réduit le nombre de région de 22 à 13. Ces régions sont les suivantes, même si leurs noms ne sont pas définitifs : Alsace, Champagne-Ardenne et Lorraine ; Aquitaine, Limousin et Poitou-Charentes ; Auvergne et Rhône-Alpes ; Bourgogne et Franche-Comté ; Bretagne ; Centre ; Corse ; Île-de-France ; Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées ; Nord-Pas-de-Calais et Picardie ; Basse-Normandie et Haute-Normandie ; Pays de la Loire ; Provence-Alpes-Côte d’Azur. Les conseillers régionaux seront élus pour six ans. Les conseillers régionaux sont élus au scrutin de liste, selon un système mixte combinant les règles des scrutins majoritaire et proportionnel. Ces élections seront les dernières en France avant la présidentielle de 2017 et auront valeur de test ultime pour François Hollande et le parti socialiste.

plus
DR

VIDEO. 17% des conseillers régionaux FN ont quitté le parti

Des milliers de Corses sont descendus dans la rue.

Corse : mobilisation des nationalistes

Gilles Simeoni, président du conseil exécutif de Corse.

Les 4 Vérités - Gilles Simeoni : "On n'est pas dans une logique de bras de fer"

Gilles Simeoni, le président du Conseil exécutif de la collectivité territoriale de Corse, était l\'invité de Tout est politique lundi 22 janvier 2018.

Tout est politique. Gilles Simeoni : "Il n'y a pas d'engagement fort du gouvernement pour une solution politique" en Corse

Gilles Simeoni, à l\'Assemblée de Corse, le 26 octobre 2017.

L'assemblée unique installée en Corse

Gilles Simeoni, à l\'Assemblée de Corse, le 26 octobre 2017.

Corse : "On entendra parler à la fois français et corse" à la nouvelle collectivité territoriale, assure Gilles Simeoni

Manifestation à Barcelone contre le référendum lancé par l\'indépendantiste catalan Carles Puigdemon en octobre 2017.

"On savait que les choses allaient tourner en rond", constatent les Catalans trois jours après le succès des indépendantistes

Jean-Guy Talamoni

Jean-Guy Talamoni : " la Corse n'est pas une circonscription électorale, c'est une nation"

Le nationalisme corse, 40 ans de lutte

Le nationalisme corse, 40 ans de lutte

Les figures de la corse nationaliste, Jean-Guy Talamoni et Gilles Simeoni, le 3 décembre 2017 à Bastia.

Corse : les attentes des nationalistes

Les candidats de la coalition Pè a Corsica (Pour la Corse), lors d\'un meeting à Ajaccio (Corse-du-Sud), mercredi 6 décembre 2017, avant le second tour des élections territoriales de Corse.

Corse : large victoire des nationalistes aux élections territoriales

Le candidat de la liste nationaliste Pè a Corsica, Gilles Simeoni, dans un bureau de vote à Bastia, en Corse, lors du premier tour des élections territoriales, le 3 décembre 2017. 

Corse : pas de suspense pour le second tour des élections territoriales

Les responsables de la liste Pè a Corsica célèbrent leur victoire aux élections territoriales, le 3 décembre 2017, à Bastia (Haute-Corse).

Corse : les nationalistes dominent le premier tour des élections territoriales

Les responsables de la liste Pè a Corsica célèbrent leur victoire aux élections territoriales, le 3 décembre 2017, à Bastia (Haute-Corse).

Corse : le raz-de-marée nationaliste

Les partisans et Gilles Simeoni (leader nationaliste) de \"Pe a Corsica\" heureux des résultats du premier tour des élections territoriales, le 3 décembre 2017.

franceinfo junior. Pourquoi y-a-t-il des élections territoriales en Corse ?

Jean-Guy Talamoni et Gilles Simeoni, à Bastia, après du succès des nationalistes Corse lors du premier tour des élections territoriales.

Corse : les nationalistes vers une large victoire aux territoriales

Les responsables de la liste Pè a Corsica célèbrent leur victoire aux élections territoriales, le 3 décembre 2017, à Bastia (Haute-Corse).

Territoriales en Corse : les nationalistes raflent la mise

Élections territoriales : la Corse est-elle nationaliste ?

Élections territoriales : la Corse est-elle nationaliste ?

La candidate du Front national Marine Le Pen s\'apprête à prononcer un discours, lors d\'un meeting à Pageas (Haute-Vienne), le 13 avril 2017.

Présidentielle : Marine Le Pen appelle à la mobilisation

Une manifestation en Guyane française, le 24 mars 2017.

La Guyane paralysée par les mouvements sociaux

Un panneau de l\'agence Pôle emploi de Saint-Louis (Haut-Rhin), le 24 janvier 2017.

Emploi : la fracture des régions

Le 96e congrès des maires de France au parc des expositions de Paris, le 21 novembre 2013.

Parité en politique : il y a davantage de femmes, mais elles sont rarement présidentes

La présidente de la région Ile-de-France Valérie Pécresse reçoit le 4 octobre 2016 les champions olympiques et paralympiques.

VIDEO. Valérie Pécresse n'exclut pas de devenir le Premier ministre d'Alain Juppé mais ne le "souhaite" pas

Les présidents et vice-présidents du Conseil régional votent le nouveau nom de la région à Bordeaux, le 27 juin 2016.

La région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes rebaptisée "Nouvelle Aquitaine"

Dominique Reynié (Les Républicains) à Toulouse, le 6 décembre 2015.

Le Conseil d'État annule l'élection de Dominique Reynié (LR) aux régionales en Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon

Des députés dans l\'hémicycle de l\'Assemblée nationale, le 10 février 2016.

La droite remporte trois élections législatives partielles dans le Nord, l'Aisne et les Yvelines

Valérie Pécresse, le 9 décembre 2015 à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine).

"Rien de tel qu'une femme pour faire le ménage" : ce n'était pas une boutade, selon Pécresse

Le président du Nouveau Centre, Hervé Morin, élu président de la Normandie, le 4 janvier 2016.

DIRECT. Election des présidents de région : Morin, Richert, Rousset et Delga désignés

Le nouveau président du conseil exécutif de la collectivité territoriale de Corse, Gilles Simeoni, le 17 décembre 2015 à Ajaccio (Corse-du-Sud).

Corse : la libération d'Yvan Colonna "n'est pas dans le débat" assure Gilles Simeoni

Des jeunes militants pendant l\'université d\'été du Parti socialiste, à La Rochelle (Charente-Maritime), le 25 août 2013. 

Renouvellement de la classe politique : "Quand t'es jeune, on te remet rapidement à ta place"

1234567891019

Vous êtes à nouveau en ligne