Régionales : "On assiste à la mort du clivage gauche-droite"

France 3

Les invités du Grand Soir 3 débattent de la recomposition politique et du clivage gauche-droite après la poussée du FN aux régionales.

"Xavier Bertrand renonce à ses mandats de député, de maire et il n'est pas le seul. Il y a au moins quelques élus qui ont été très frappés par cette campagne électorale. On a un FN qui a un niveau tel que l'ensemble des élus a vraiment intériorisé l'idée qu'on était au bout du système. Le FN est en train de forcer les élus à changer de comportement", analyse Brice Teinturier, directeur général délégué de l'institut de sondage Ipsos, partenaire de France 3 lors de ces régionales. Et d'ajouter : "Il y a derrière le vote FN le sentiment qu'il y a des mots et jamais d'actes" mais la capacité des politiques à changer est limitée par des "contraintes" qui, selon lui, sont "l'organisation partisane, le mode de scrutin, les médias, les sondages. Tout cela pèse sur leur marge de manœuvre."

"Inéluctable recomposition politique"

"On est en train d'assister à la mort du clivage gauche-droite et à la naissance du clivage entre ceux qui veulent s'ouvrir à la mondialisation et ceux qui veulent se fermer et qui craignent l'insécurité sociale. A ceux-là, il faut apporter des réponses pour ne pas qu'ils soient plus nombreux à frapper à la porte du FN à la présidentielle", estime Eric Fottorino, journaliste et directeur de l'hebdomadaire Le Un. Le rapprochement entre des personnalités de gauche et de droite "devient inéluctable", conclut Brice Teinturier.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne