Procurations : encore quelques heures

France 2

Il reste encore quelques heures pour faire les dernières demandes de procuration pour le scrutin de dimanche. Leur nombre est en très nette hausse, notamment en raison du week-end prolongé.

Forte affluence ce vendredi 5 mai dans ce commissariat parisien pour déléguer son vote. Tous ici ont décidé de faire confiance à un proche. "J’ai demandé à ma compagne, je lui fais confiance, je pense que pour ce coup-là, on va voter pareil, il n’y a pas de problème", explique un homme. Pour ce jeune homme, ce sera un voisin qui aura la responsabilité de voter pour lui : "C’est un voisin que je connais bien, je lui laisse les clés de mon appartement, donc il peut voter pour moi."

Les partis peuvent se charger de trouver un mandataire

Mais parfois, l’option famille a ses limites. Donald Mellier, réserviste de la police nationale raconte : "J’ai vu un monsieur la semaine dernière, qui a donné procuration à sa femme, et il revenu le lendemain en me disant : ‘Je n’ai pas confiance avec ma femme, je vais mettre ma fille.’" Autre solution, quand la confiance fait défaut, faire appel aux partis, qui peuvent vous trouver une personne pour voter à votre place.

Vous êtes à nouveau en ligne