VIDEO. Présidentielle : les propositions des candidats sur la santé

O. PONCELET - K. ANETH / FRANCE 3

Pour sa première édition, "19/20 en campagne" détaille les propositions phares des candidats dans le domaine de la santé.

L'élection présidentielle, c'est dans un mois. Si vous êtes élu(e), quelle sera votre première mesure sur la santé ? C'est la question que France 3 a posée à chaque candidat. Un journaliste a compilé leurs réponses dans un sujet agrémenté d'une infographie, diffusé jeudi 23 mars dans la première édition de "19/20 en campagne".

Le candidat de la droite, François Fillon, propose par exemple de lutter contre les déserts médicaux en développant des maisons médicales. Le candidat socialiste Benoît Hamon, lui, veut d'abord inciter les médecins à s'installer dans les déserts médicaux avec aide au logement et prêt à taux zéro pour l'achat de matériel. A l'inverse, il pénalisera ceux qui vont s'installer dans les zones les mieux dotées en médecins, en leur retirant leur conventionnement.

Mélenchon et Macron sont d'accord sur un point

De son côté, Marine Le Pen, la candidate du Front national, reverra à la hausse le "numerus clausus", c'est-à-dire le nombre maximum de nouveaux médecins diplômés chaque année. En revanche, pour Jean-Luc Mélenchon, le candidat de la France insoumise, la priorité est de rendre les soins moins chers. Sa première mesure : garantir le remboursement à 100% par la Sécurité sociale de tous les soins prescrits, y compris les appareils dentaires, optiques et auditifs.

Emmanuel Macron, le candidat d'En marche !, fera la même chose sur cinq ans, mais le financement de sa mesure passera aussi par les mutuelles. Dans le même esprit, Philippe Poutou, candidat du Nouveau parti anticapitaliste, réclame une solution radicale : l'interdiction pure et simple des dépassements d'honoraires.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne