VIDEO. Présidentielle : les Femen déploient une banderole à Hénin-Beaumont pour le second tour

APTN / REUTERS

Cinq militantes aux seins nus sont montées, dimanche 7 mai, sur l'échafaudage installé autour de l'église de la ville du Pas-de-Calais, non loin du bureau de vote où Marine Le Pen a voté en fin de matinée.

"Marine au pouvoir, Marianne au désespoir." Les Femen, ces militantes aux seins nus, ont déployé une banderole avec ce message, dimanche 7 mai, jour du second tour de l'élection présidentielle. Elles sont montées sur l'échafaudage installé autour de l'église d'Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais), non loin du bureau de vote où la candidate du Front national, Marine Le Pen, a voté en fin de matinée.

>> Second tour de la présidentielle : suivez notre soirée spéciale en direct

Interpellées et placées en garde à vue

Après avoir déployé cette banderole avec le texte écrit en bleu et en blanc sur fond rouge, les Femen ont lancé des fumigènes, qu'elles ont agités sous les regards des photographes et des journalistes présents sur le parvis de l'église.

Puis elles sont redescendues. Elles ont ensuite été interpellées et placées en garde à vue après cette action. L'arrestation a été musclée. L'une des Femen a escaladé une partie de l'échafaudage, avant d'être arrêtée par les policiers. Une autre, encadrée par des policiers, a crié : "Le FN, c'est la mort de notre démocratie."