VIDEO. Pour la secrétaire d'Etat à l'Aide aux victimes, "maintenant, l'enjeu, c'est le rassemblement de la gauche"


EUROPE 1

Juliette Méadel a appelé à l'unité de la gauche, vendredi 2 décembre. Un message directement adressé aux frondeurs, après le renoncement de François Hollande.

"Maintenant, l'enjeu, c'est le rassemblement de la gauche" : Juliette Méadel, secrétaire d'Etat à l'Aide aux victimes, a appelé à l'unité de la gauche, vendredi 2 décembre sur Europe 1. Elle a insisté sur ce message, au lendemain de la décision de François Hollande ne pas se présenter à l'élection présidentielle en 2017.

>> Suivez les réactions au lendemain du renoncement de François Hollande

Les frondeurs doivent miser sur le rassemblement. Les frondeurs doivent se dire que leur adversaire politique, c'est la droite et l'extrême droite et pas un candidat du gouvernement ou un candidat de la majorité.

Juliette Méadel

sur Europe 1

Et la secrétaire d'Etat d'ajouter : "Quand je vois le monde qui vient avec la menace de l'extrême droite et le projet de François Fillon qui en train de vouloir détruire l'Etat, le service public et la Sécurité sociale, je me dis qu'il y a quelque chose de plus grand qui doit nous rassembler, une société progressiste et généreuse."