VIDEO. Présidentielle : Le Guen ne peut donner son "parrainage" à Hamon car il représente "une gauche radicalisée"

Jean-Marie Le Guen quitte le palais de l\'Elysée, à Paris, le 15 février 2017.
Jean-Marie Le Guen quitte le palais de l'Elysée, à Paris, le 15 février 2017. (YANN BOHAC / CITIZENSIDE / AFP)

"Il est le candidat d'un parti de gouvernement. Ce n'est pas un parti altermondialiste", a lancé, mardi, le secrétaire d'Etat au Développement et à la Francophonie sur RTL.

"Il doit se réorienter, revenir au cœur de sa famille." Jean-Marie Le Guen n'y va pas de main morte. Le secrétaire d'Etat au Développement et à la Francophonie était l'invité de RTL, mardi 28 février. Il a largement critiqué Benoît Hamon et son programme. "Il est le candidat d'un parti de gouvernement. Ce n'est pas un parti altermondialiste, là pour mener la contestation sociale", a-t-il lancé, affirmant que le candidat de la gauche à l'élection présidentielle "est dans une impasse"

Jean-Marie Le Guen a ainsi déclaré qu'il ne le parrainerait pas car il représente "une gauche radicalisée". "Moi et des dizaines et des dizaines d'autres parlementaires, nous ne pouvons pas donner notre parrainage à Benoît Hamon. Je fais un appel un peu solennel à son attitude. Il faut qu'il rectifie l'orientation de sa campagne", a ajouté le secrétaire d'Etat.

Vous êtes à nouveau en ligne