VIDEO. "J'ai échoué à déjouer le désastre qui s'annonçait" : regardez la réaction de Benoît Hamon après sa défaite

FRANCE 2

Le candidat socialiste à la présidentielle a obtenu 6,2% des voix, selon une estimation Ipsos/Sopra Steria pour France Télévisions et Radio France.

Benoît Hamon a admis, dimanche 23 avril, une "sanction historique" et "une profonde meurtrissure" à la suite de l'élimination du PS dès le premier tour de l'élection présidentielle. Le candidat socialiste a toutefois estimé que "la gauche n'est pas morte". "Le combat continue", a-t-il déclaré peu après la révélation des résultats. 

>> Résultats, réactions... Suivez la soirée en direct sur franceinfo

Lourdement battu au premier tour de l'élection présidentielle avec un score à 6,2%, selon une estimation Ipsos/Sopra Steria pour France Télévisions et Radio France*, Benoît Hamon a appelé à battre "le plus fortement possible" le Front national au second tour.

Il a ainsi appelé à voter pour Emmanuel Macron "même si celui-ci n'appartient pas à la gauche et n'a pas vocation à la représenter demain". Et le candidat socialiste d'ajouter : "Je fais une distinction claire, totale, entre un adversaire politique et une ennemie de la République."

* Estimation Ipsos/Sopra Steria pour France Télévisions, Radio France, Le Point, Le Monde, France 24 et les chaînes parlementaires.

Vous êtes à nouveau en ligne