#SansMoiLe7Mai, le hashtag des "Insoumis" qui ne voteront pas au second tour (mais qui se font troller)

Un partisan de Jean-Luc Mélenchon affublé d\'un masque de son candidat, le 23 avril 2017 à Paris. 
Un partisan de Jean-Luc Mélenchon affublé d'un masque de son candidat, le 23 avril 2017 à Paris.  (BERTRAND GUAY / AFP)

Lancé juste après les résultats du premier tour, ce hashtag a été repris des milliers de fois sur les réseaux sociaux.

Entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen, certains se refusent à choisir pour le second tour de la présidentielle et le font savoir sur les réseaux sociaux. En absence de consigne de vote de Jean-Luc Mélenchon lors de son intervention le soir du 23 avril, une bonne partie de ses partisans ont rapidement utilisé le hashtag #SansMoiLe7Mai pour relayer leur position. Depuis son lancement, il a été repris, lundi 24 avril au soir, par plus 40 000 comptes en 24 heures.

Pour justifier leur décision, ces internautes expliquent ne vouloir donner leur vote ni au "libéralisme aveugle" d'Emmanuel Macron ni à Marine Le Pen et sa "haine de l'autre", ou encore refuser de choisir "entre la peste et le choléra". 

Il n'y a pas que des partisans de Jean-Luc Mélenchon qui reprennent ce hashtag. On trouve également quelques supporters de Benoît Hamon.

Mais face aux milliers de tweets appelant au ni Macron-ni Le Pen, #SansMoiLe7Mai a depuis été repris pour dénoncer cette décision de s'abstenir ou de voter blanc.