Renoncement de François Hollande : les réactions à gauche

France 2

Ce vendredi 2 décembre toute la gauche a réagi à la décision de François Hollande de ne pas briguer un second mandat présidentiel.

Face à des collégiens, devant des policiers, ce vendredi 2 décembre, un exercice est imposé aux ministres sur le terrain : rendre hommage à François Hollande. "J’ai éprouvé à la fois une très grande émotion et aussi une très grande fierté d'entendre un président de la République dire qu'il préfère son pays (...) à toute autre considération", a déclaré Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur. "La décision de François Hollande nous oblige à être à la hauteur et à créer les conditions du rassemblement", explique quant à elle Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Éducation nationale.

Une décision saluée

Mais pour chaque ministre une urgence : sauver la fin du quinquennat. "Ces cinq mois seront des mois utiles", assure Michel Sapin, ministre de l'Économie et des Finances. Christiane Taubira partie du gouvernement en début d'année parle d'un "moment de dignité comme la politique en était devenue avare". Même ceux qui ont le plus critiqué le gouvernement comme Arnaud Montebourg ont salué sa décision. Cette annonce a pris tout le monde de court et rabat les cartes à quelques semaines de la primaire prévue les 22 et 29 janvier prochains.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne