Présidentielle : premier grand meeting à Nantes pour Marine Le Pen

France 3

Malgré les menaces de débordements, Marine Le Pen a maintenu son grand meeting à Nantes ce dimanche 26 février. Empêtré dans des affaires judiciaires, la candidate du FN s'en est prix aux juges et à Emmanuel Macron. 

Marine Le Pen s'est offert ce dimanche après-midi le Zénith de Nantes pour la première fois sous haute sécurité. Malgré les tensions, plus de 3 000 personnes sont venues écouter la patronne du FN. Lucide, elle s'en prend rapidement à celui qui semble être aujourd’hui son principal adversaire, le candidat d’en Marche ! à la présidentielle, Emmanuel Macron.

Puissances d'argent et médias fustigés

"Le système hésite entre mes deux principaux concurrents. Il semble qu'ils aient choisi de se mettre aujourd'hui au service de monsieur Macron. Regardez d'ailleurs avec quel zèle les puissances d'argent prennent désormais ouvertement parti pour monsieur Macron, les puissances d'argent et leurs relais médiatiques", fustige Marine Le Pen. Alors que la pression judiciaire s'accentue autour d'elle, la candidate FN demande à la justice de rester à l'écart de la présidentielle. Marine Le Pen va désormais enchaîner un meeting par semaine jusqu'au 1er tour à Lille, Ajaccio et Marseille.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne