Présidentielle : pour les parrainages aussi, les Français votent

France 3

C'est la course aux parrainages pour les candidats à la présidentielle. Les maires des toutes petites communes sont très sollicités. Certains s'en remettent à leurs administrés.

Depuis quelques jours, les demandes de parrainage affluent sur le bureau du maire de la commune rurale de Bras-sur-Meuse (Meuse). Les grands candidats comme les petits le sollicitent. Maire sans étiquette, Julien Didry a demandé l'aide de ses 730 administrés pour faire son choix : "Comme je considère que je n'ai pas été élu sous une étiquette politique, je considère que je n'ai pas à choisir ça". La consultation s'est faite sur la page Facebook du village. À 44%, les habitants se sont d'abord prononcés pour parrainer un petit candidatpour la présidentielle.

À l'Ouest aussi

Il y aura un deuxième vote pour désigner lequel. Une démarche originale visiblement appréciée. "Au moins chacun peut s'exprimer. Ça permet de se sentir plus écouté", souligne une femme. Cette initiative n'est pas isolée. Dans la Vienne, à Plaisance, les 150 inscrits sur les listes électorales ont voté pour le candidat à parrainer. Un choix évident pour le maire sans étiquette Aurélien Tabuteau. Les habitants ont jusqu'au 10 mars pour se prononcer.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne